webleads-tracker

WordPress & Référencement naturel
Mes servicesWordPress - Référencement
Hébergement WordPress
Vous êtes ici : SeoMix » Référencement naturel » Les faux débats du référencement naturel

Les faux débats du référencement naturel

Comme toujours, on voit fleurir ici et là des débats dans le joyeux monde du référencement. J'avoue que depuis quelques semaines, certains thèmes abordés me tapent légèrement sur le système nerveux :

  • le référencement éthique
  • le référenceur Black Hat meilleur que le White Hat
  • le danger du spam et des liens chez Google.

Attention, troll inside...

Le référencement éthique ?

Celui-là, il est beau, il est tout neuf et a très peu servi. C'est le BuzzWord de ce début d'année pour le SEO : le référencement éthique ! A priori, ce serait "In" et "Tendance". Et tout le monde y va joyeusement avec son petit avis et sa petite définition. Le référencement éthique, ce serait:

  • Ne pas être un spammeur
  • Respecter les guidelines de Google
  • Être un référenceur White Hat
  • Respecter son client
  • Être gentil

Non, vraiment ? Le référencement éthique se résumerait donc à vivre dans le monde des bisounours à tous les niveaux ? Il semblerait en effet que cette fameuse éthique SEO est un joli mélange de tout ça. Et ce n'est pas moi qui le dit, mais les autres :

L'éthique en matière de référencement consiste à ne pas nuire à autrui, qu'il s'agisse du site dont on gère la visibilité, des internautes, ou des moteurs

Sébastien Billard

L’éthique dans le référencement va beaucoup plus loin que la notion de white ou black hat seoj’ai cependant quelques limites et aller spammer des pétitions spip sur des sujets sérieux tels que les enfants maltraités ou qui meurent de faim dans le monde ne me viendrait absolument pas à l’idée

Marie

Généralement, un référenceur qui annonce pratiquer un référencement éthique signifie qu'il est "white hat," c'est à dire qu'il cherche à respecter les consignes de Google.Par exemple, des choix éthiques en SEO, cela peut être :refuser de travailler pour un annonceur dont le business est borderline, refuser d'optimiser la visibilité d'un site vendant des produits dont l'effet n'a pas été prouvé, refuser d'aider les sociétés de rachat de crédit

Aurélien Bardon

Donc si vous spammez, si vous ne respectez pas Google ou si vous mentez à vos clients : vous n'êtes pas un référenceur éthique.

Référencement éthique

Le référencement éthique, c'est quoi ?

Voici deux petites définitions vont donc nous aider à y voir plus clair :

  • L'étique : "elle établit les critères pour agir librement dans une situation pratique et faire le choix d'un comportement dans le respect de soi même et d'autrui" (Wikipédia).
  • "Le commerce éthique vise à favoriser et à développer de bonnes conditions de travail chez les producteurs. La notion d'éthique vient du grec et possède une connotation moins péjorative que le mot "morale". Cette notion se réfère à une certaine idée du bien" (Wikipédia).

Donc si l'on suit ces deux définitions, il semblerait que les référenceurs mélangent tout et n'importe quoi. Dans cette fameuse éthique SEO, on va amalgamer le respect du client, celui des règles de conduites d'un moteur de recherche, ainsi que le respect des webmasters et des internautes. Si je lis bien chacune de ces définitions, voici le classement que j'aurais tendance à faire :

  • Le référencement éthique
    • Respecter les guidelines de Google
    • Être un référenceur White Hat (ce qui signifie aussi de respecter les règles de conduite du moteur)
    • Ne pas spammer car on s'écarte une fois de plus des guidelines de Google.
  • Le business éthique
    • Respecter son client
    • Respecter des valeurs morales
  • Le web éthique :
    • Ne pas être un spammeur (en gros, ne pas faire chier les webmasters ni les utilisateurs)
  • L'éthique
    • Être gentil

On peut donc à mon sens être black hat et "éthique". On peut être aussi être un référenceur "éthique" tout en étant un véritable escroc avec ses clients. En ce qui le concerne, je me reconnais dans les trois derniers : être en accord avec mes clients, les autres webmasters et suivre quelques règles de morale de base.

Mais j'avoue qu'en réalité, je me fiche bien de l'éthique dans le SEO. Quand vous faites du business sur Internet, ce qui compte, c'est vos résultats, et cela à plusieurs niveaux,

  • Le respect (et le dépassement) de vos objectifs dans le délai imparti et avec les moyens mis à votre disposition
  • La progression de vos différents indicateurs clés : les fameux KPI (Chiffre d'affaire, nombre de visites, positionnement, taux de rebond, fidélisation, ...)
  • Le fait que vos clients (ou que vous-même) êtes content du travail réalisé
  • Le fait que personne ne viennent vous engueuler pour X ou Y raisons (spams, piratage, blacklistage, chute de trafic, ...)

Ce que je ne comprends donc pas, c'est cette soudaine envie de faire apparaître une notion qui n'a pas lieu d'être. En gros, je m'en fous, et c'est tant mieux ! Je laisse donc le mot de la fin à Vincent, qui résume assez bien ma vision des choses :

A force, j'ai bien l'impression que SEO éthique = SEO baltringue #maispourquiseprennentils

Vincent Jamin

Google, le spam et la surpondération des liens

Nouveau débat en partie "useless" de ces derniers temps : la surpondérations des liens dans le classement accordé par Google.

Au début de SeoMix, j'avais fait un article sur l'importance du contenu en SEO. Celui-ci est toujours d'actualité, à savoir qu'un bon contenu va bien se référencer. Mais plus le temps passe, plus les liens prennent de l'importance : on retrouvera ainsi des contenus médiocres, courts ou encore spinnés (c'est à dire générés automatiquement) dans les 1ères positions des moteurs de recherche, alors que l'intérêt est nul pour l'utilisateur.

Spam et Google

Le spam chez Google : problème d'obésité ?

Le fait de parler des évolutions de Google et des facteurs de positionnement ne me dérange pas, bien au contraire : c'est sain pour pouvoir travailler efficacement et s'adapter. Les articles traitant du sujet sont donc les bienvenus.

Sauf qu'il y a une chose qui me tracasse : certaines personnes considèrent cette évolution comme l'avènement du mal et du spam à Gogo. Ils ont peut-être raison. Ils ont peut-être tord. La question à se poser réellement est plutôt : y a t-il un impact réel pour les internautes ? La réponse est majoritairement non. Autrement dit, on s'affole dans notre petit bulle, alors que 90% des utilisateurs ne s'en rendront jamais compte...

L’internaute lambda est ravi puisqu’il trouve réponse à sa requête. D’ailleurs, la plupart du temps, il ne sait même pas que le site consulté est une ferme de contenu ou un racoleur commercial.

Laurent Bourelly

Black hat contre White hat

Ce débat là est plus ancien, mais est constamment relancé par les uns et les autres. On aurait donc d'un côté les référenceurs Black Hat qui ne respectent pas les règles édictées par Mr. Google (aussi appelés les "méchants" ou le "côté obscur du SEO") et les autres, les White Hat (aussi appelés les "gentils" ou les "bisounours"). Il faut ajouter à cette classification le fait que la moitié d'entre nous (je parle des référenceurs au sens large) associent systématiquement et à tort le Black Hat avec l'automatisation des tâches alors que certains White Hat font de même, tout en respectant la bonne parole de Google.

En ce qui me concerne, je suis un référenceur plutôt White Hat, même si cette simple phrase est déjà fausse, puisque n'importe quel référenceur va plus ou moins respecter l'ensemble des règles édictées par Google.

Maintenant que les présentations sont faites, entrons dans le vif du sujet : ce qui me gonfle donc chez les référenceurs (qu'ils soient blancs ou noirs), c'est cette éternelle bataille pour montrer que l'on est le plus fort, alors que la plupart du temps chacun d'eux va travailler sur un secteur ou une niche différente. Et presque à chaque fois, on va confronter les chapeaux blancs avec les chapeaux noirs. Là aussi, tout le monde y va de son "petit avis".

On notera d’ailleurs que dans certains domaines, on ne peut pour ainsi dire pas se positionner sans utiliser de techniques de référencement agressives

Sylvain

Ce sont les BH qui font le plus avancer le schmilblick et si on lançait un sondage sur « qui est le meilleur SEO de France » j’ai dans l’idée que ce serait un Black Hat

Le Juge SEO

Autrement dit, ils sont beaux, ils sont forts, ils sont les meilleurs. Qui ? Les référenceurs Blacks Hats sans qui le référencement n'aurait pas de raison d'être... Sans eux, rien n'est possible et les meilleurs mots clés leurs sont réservés... Vraiment ?

Oui, ils peuvent vous placer en première position sur Poker, Porn ou encore sur Crédit. Et en général, ils le font vite. Sur ce dernier point, je suis d'accord. Dans les référenceurs obscurs que je connais sur Twitter, certains sont parvenus à de très résultats de manière très rapide, alors qu'un référenceur "gentil" n'aurait jamais pu atteindre le même objectif dans les même délais. Sur ce point là, je suis d'accord sur la suprématie du côté obscur de la force.

Black Hat SEO

Les Black Hats SEO sont les meilleurs

Mais là où le bas blesse, c'est que cette 1ère position très concurrentielle n'est pas restée très longtemps : le site a donc été shooté comme il se doit par Google : Oui, le site a généré beaucoup du business pendant quelques temps, mais la conséquence est une bonne grosse pénalité en retour. Le référenceur "gentil" aurait donc eu des résultats moins rapidement, mais ils se seraient surement inscrits sur le long terme...

Et ce débat se retrouve aussi sur Twitter, où certains référenceurs sont centrés sur leur petite personne, avec la sempiternelle "J'ai trouvé un bon plan. Je le garde pour moi mais je vous jure, je vais casser la baraque!" ou un "J'ai remarqué un truc de ouf. Si j'ai raison, ca va être la folie"... Autrement, c'est un pure tweet inutile mêlant estime de soi, auto-léchage de pompe et égocentrisme.

C'est d'ailleurs de cette façon de penser que découle les petites communautés privées que l'on voit fleurir ici et là (forums et autres blogs avec accès restreint) où chacun veut son passe droit pour entrer (et là je vise les chapeaux noirs en particulier). Cerise sur la gâteau, cette petite bataille d'ego nous vaut des termes aussi sublimes qu'inutiles comme les SEO Expert ou les Black Hat Ninja. Et il n'y a pas à dire, ca nous vend du rêve...

En plus, notre métier fait que nous sommes tous des référenceurs plus ou moins Black Hats. Et ce pour une simple raison. Google dit qu'un lien "acheté" en dofollow est considéré comme mauvais par Google (car ils entrent dans le côté obscur de la force). Hors nos clients doivent bien nous payer, nous, pauvres petits référenceurs. Donc tous les liens que nous mettons en place seraient des liens achetés, non ? Nos clients nous paient donc pour créer du lien...

Je vous conseille de lire l'article suivant à ce sujet (d'où est tiré la traduction ci-dessous) : Every white hat link you obtain for clients is paid for.

Obtenir pour vos clients des liens qu'ils n'auraient pas obtenus de façon naturelle : tous ces liens sont des liens "achetés".

Michael Martinez

Attention, je ne dis pas que le black hat est mauvais. Je dis juste qu'il n'y a pas un côté qui est meilleur que l'autre, mais plutôt qu'il y a deux côtés SEO "différents".

Voilà, je crois que j'ai ma dose de trolls pour le mois. Et estimez-vous heureux, j'aurais aussi pu vous parler des magnifiques "Curators"...

Les thèmes relatifs

Voici les thématiques abordées par Les faux débats du référencement naturel:

27 commentaires
  1. Aurélien Delefosse
    32 messages

    Aurélien Delefosse - Le 17 février 2011, 09:23

    Je partage totalement ton avis sur le référencement soit disant éthique, il est utilisé pour se faire mousser et se mettre en avant devant les chalands/clients. Cela rejoint amha la discussion sur les splogs & co (quid des pages satellites à l’ancienne et des faux blogs?).
    Par contre, pour les black hat, je pense que tu passes à côté d’un aspect essentiel, le black hat est à la mode, donc de nombreux référenceurs se revendiquent BH alors qu’il y a quelques années ils ne se seraient pas revendiqués en tant que tel.
    Le fait de ne pas partager un plan et de l’annoncer clairement n’a rien à voir avec le côté black hat. Je pense assez bien connaitre cet univers pour te dire que les BH sont partageurs et pas simplement au niveau des bons plans.

  2. périgueux
    2 messages

    périgueux - Le 17 février 2011, 09:48

    L’éthique c’est un ensemble de règles de conduites que l’on s’applique à soi-même en fonction de valeurs référentielles.
    C’est une ineptie de parler de « référencement éthique », ou disons un raccourci qui ne mène nulle part.
    Une pratique ou une activité, n’est pas en soi, éthique ou non éthique. Elle dépend totalement de ce que l’on en fait.
    La cueillette des champignons est-elle éthique pendant les mois en R ?
    Perso, la question de l’éthique et du SEO ne renvoie qu’aux individus et leur manière de pratiquer l’activité.
    Ce qui est certain, c’est qu’à l’origine il y a avait un réseau ouvert et que l’on évitait de polluer ce réseau d’inutiles octets.
    Fin de l’âge du cuivre, c’est l’inverse. La recherche d’information s’est entichée de critères de classement techniquement contradictoires avec si on peut dire les RFC de base. Donc faiblesse, donc exploitation de la faiblesse; peu importe au fond la couleur.
    Un bonne partie du réseau est devenue un supermarché. Tirer sur celui qui met ses produits en tête de gondoles sans interroger le PDG l’enseigne ne résoudra rien.

  3. Vince
    12 messages

    Vince - Le 17 février 2011, 09:52

    Bravo pour cet article, Daniel ! C’est honnête, clair et précis… ça fait du bien !
    Je partage d’ailleurs ton point de vue sur l’éthique (mais est-il encore nécessaire que je le dise :) ) et le spam.
    Concernant le débat blanc/noir, je pense juste que pour certains, ça fait classe d’être « black », ça fait bad boy, c’est cool… ça impressionne aussi les filles ?… Bref, oui, on goûte un peu à tout, on mélange les saveurs, pour que le résultat satisfasse les papilles !
    Et merci pour la citation :)

  4. Buzzzz
    2 messages

    Buzzzz - Le 17 février 2011, 09:52

    Excellent article qui traduit bien le sentiment général du moment. J’ai particulièrement apprécié la partie sur le référencement éthique qui, pour moi, n’est qu’un terme destiné aux pseudos-agences de référencement web qui couvrent leurs actes en utilisant cette notion.

  5. Matthieu
    5 messages

    Matthieu - Le 17 février 2011, 10:15

    Des blogs et des forum seo, j’en parcoure un grand nombre et je suis content de lire enfin une description de MA réalité de référenceur.
    Il y en a marre des « chapeaux ».
    Passer l’aprem,a rédiger un texte spinné pour un client ne me donne pas, l’impression de passer du « coté obscure » mais plutôt,de faire gagner du temps et de l’argent a mes clients.
    A bon entendeur.
    Matt

  6. Fred
    1 message

    Fred - Le 17 février 2011, 10:46

    Le référencement éthique est peut-être tout simplement de référencement de « bon père de famille » qui utilise les techniques de seo sans en abuser et sans essayer de nuire aux concurrents de ses clients.
    C’est aussi de faire du « référencement propre » qui ne peut pas être critiqué pour des pratiques douteuses et surtout qui dure dans le temps!

  7. Sébastien Bisounours éthique
    4 messages

    Sébastien Bisounours éthique - Le 17 février 2011, 10:59

    J’aime bien ton article, et désolé d’avoir égratigné ton système nerveux ;) Sur le terme « référencement éthique » en fait celui-ci connaît un renouveau. Au début des années 2000 le terme était populaire, à une époque où des référenceurs mettaient en avant le fait de ne plus recourir aux pages satellites et autres pages alias, courantes à l’époque :) Comme quoi tout est cyclique

  8. Marie
    11 messages

    Marie - Le 17 février 2011, 11:58

    Moi aussi j’aime bien ton article :)
    Je crois que je n’aurais jamais parlé d’éthique et de référencement si Fadhila Brahimi ne m’avait pas interpellée au sujet du concours Seotons. Mon post se voulait avant tout une réponse à Fadhila.
    Toutefois en ce qui concerne la communication avec le client, je reste sur ma position et c’est ma ligne de conduite : je ne mens pas au client, la transparence est indispensable pour que la prestation se déroule bien. Je suis donc dans une optique de business éthique.
    Après pour le référencement éthique il faudra repasser car je ne réponds pas à tous les critères que tu énonces ;)

  9. colonies de vacances
    1 message

    colonies de vacances - Le 17 février 2011, 12:09

    Pour moi la seule manière de faire du référencement étique serait de se baser uniquement sur le contenu des pages et plus sur les liens.

    Est ce étique ou naturel d’aller faire des inscriptions d’annuaire, des centaine de communiqués de presses, des commentaires de blog ?

    Je ne pense pas. Le seul truc étique serait de n’avoir que les liens fait par des gens extérieurs pour la qualité du contenu.
    Après pour le reste on entre forcement dans le non étique et le BH puisque plus naturel ni étique.

  10. kinaze
    3 messages

    kinaze - Le 17 février 2011, 12:49

    - Référencement éthique. Hum… Ça me semble une invention pour les gens qui ne sont pas capables de faire de l’optimisation pour les moteurs de recherche.

    - Black hat vs. white hat. Je n’ai jamais aimé ces termes. Pour moi, le black hat est l’effort de comprendre comment fonctionne un moteur de recherche (reverse engineering), par opposition à faire ce qui fonctionne. Les tactiques bizarres qui en découlent sont nécessaires pour challenger l’hégémonie des moteurs de recherche.

    - Les bizounours! Sincèrement j’adooore les bizounours.

    Au plaisir!

  11. Sylvain
    33 messages

    Sylvain - Le 17 février 2011, 14:20

    Moi itou j’aime bien ton article !
    (ce n’est pas du spam, c’est sincère).

    Je dois avouer que le débat sur le référencement éthique m’amuse un peu. On pourrais faire 200 articles sur le sujet sans faire le tour de la question puisque c’est l’auberge espagnole type.

    D’ailleurs, je me suis amusé à placer une page idiote (comme toujours) du baume-referencement.com sur cette requête « referencement ethique ». Il faut croire que Google à de l’humour vu la position qu’elle a obtenue. Finalement j’en fini par penser qu’elle n’est pas forcément moins pertinente que les autres :-)

    Pour le BH, nous avons une vision commune.

    Pour les curators. Oh si, fait nous un article, il reste de la place dans la SERP :-)

  12. Alban P. | Agence Cube
    1 message

    Alban P. | Agence Cube - Le 17 février 2011, 14:44

    Juste un truc : la photo de la BH est hypra retouchée vous trouvez pas ? la tête et la main sont énorme par rapport au corps…
    Sinon le reste, ethique pas ethique, tout ça me laisse pantois autant de bruit pour ça.

  13. Etudiant
    1 message

    Etudiant - Le 17 février 2011, 15:44

    Très bon article, mais au fond le débat n’a pas changé : L’important c’est de ranker sur les expressions en faisant de l’optimisation.

    Pour moi, le blackhat, c’est quand tu fais autre chose que travailler sur ton propre site, comme allez spammer un article ou faire des CP…

  14. Christophe
    6 messages

    Christophe - Le 17 février 2011, 15:58

    Bonjour Daniel,

    article pertinent qui a la mérite d’être engagé.
    Au risque d’être hors-sujet, je parlerai pour ma part plus de « référencement étnique« , où de petits groupes de personnes se créent un réseau fermé pour ne communiquer qu’entre eux.

    Dommage oui et non.

    Dommage oui, car se fermer à la Masse, va à l’encontre d’un internet ouvert comme l’a voulu le père du web, Tim Berners Lee. Ça, c’est pour le côté bisounours, mais qui m’est cher cependant.

    En revanche, je peux comprendre les motivations de certaines éminences grises en matière de référencement BH à se créer un réseau restreint à un petit nombre.

    Car oui au final, combien de « bons plans linking » et autres « trucs et astuces » ont été tués dans l’oeuf car utilisés à outrance par des apprentis référenceurs/sorciers ?

  15. Pierre
    7 messages

    Pierre - Le 17 février 2011, 18:26

    Salut

    C’est marrant, j’adore vous lire et pourtant je peux pas blairer le référencement BH. Mon métier est d’écrire des histoires pour les entreprises sur internet. Je suis donc un fou du contenu, optimisé référencement bien entendu. Quand on nous a dit « Content is King, link are Queen », j’ai fait le choix du Roi mais si tous les splogs viennent pirater mes écrits, les spinner et les réutiliser avec presque autant de pouvoir que mon original, si l’internaute ne trouve plus ses réponses sur internet, si les entreprises préfèrent investir 10 fois moins d’argent dans du spinné que 10 fois plus d’argent dans de l’original, où va-t-on ma pôv dame ?
    Enfin, faut bien que jeunesse se passe, et le gourou-gougueule attaquera efficacement les spammeurs le jour où les annonceurs préfèreront investir sur Facebook ou ailleurs plutôt que sur Adwords…

  16. Audrey
    1 message

    Audrey - Le 17 février 2011, 18:53

    J’ai fait un commentaire sur le site référencement-tuto aujourd’hui et on m’a dit que j’avais lu ton article, n’étant pas le cas, j’ai surfé jusqu’ici pour réparer ça :)
    Et j’en suis bien contente parce que j’aime beaucoup ce que tu écris !

    Je pense que des tas de gens se revendiquent BH seulement parce qu’ils utilisent des softs automatisés ^^. C’est une mode, et comme toutes les modes, ça passera…

  17. Denis
    16 messages

    Denis - Le 17 février 2011, 19:10

    Référencement éthique… ne s’agit-il pas là d’un oxymore ?

  18. Référencement internet Dijon
    1 message

    Référencement internet Dijon - Le 17 février 2011, 21:39

    Un article un peu long mais on y apprend entre autre ce que cache le terme black hat.

    Je retiens la pensée de Michael Martinez dans son article en anglais qui s’interroge sur le fait que les moteurs de recherche décideraient pour les autres de ce qui est bon ou mal sur le Web !

  19. Le Juge SEO
    49 messages

    Le Juge SEO - Le 17 février 2011, 21:41

    Zuuuuubi!! Daniel Y’s Véner!

    Bon alors concernant l’ethique j’avais deja répondu sur ce point a Vincent justement dans son post (http://www.seulmaitreabord.info/referencement/1523-laissez-moi-tranquille) – comme le dise les autres « vieux » (sylvain et Seb)l’éthique dans le référencement, c’est cyclique… ca revietn sur le tapis de temps en temps en fonction de ce qui se passe.

    En ce qui concerne la citation de mon article – deja merci pour le lien –

    Par contre cela aurait été bien de replacer l’extrait dans son contexte qui n’est pas du tout un article WH vs BH – Ce passage de l’article aurait plutot comme sens « si tu veux etre un bon SEO il faut (justement) savoir se placer des 2 cotes de la force » (et par conséquent ne pas rentrer dans un debat stérile BH vs WH) – La j’ai l’impression que tu déformes mes propos. Et d’ailleurs je confirme mes propos les BH en regle génrale font plus avancer le schmilblick – car ils sont plus techniques (souvent) et plus curieux (souvent aussi)! Et si on faisait un sondage aupres de la blogosphere sur Qui est le meilleur SEO de France – Il m’est avis qu’il serait estampillé BH – Et d’ailleurs pour le prouver je vais de ce pas faire péter mon petit sondage -

  20. Diije
    16 messages

    Diije - Le 18 février 2011, 22:32

    Je pense que les Black Hats passent pour les meilleurs référenceurs parmi la communauté parce que ce sont ceux qui friment le plus :p

  21. julien
    30 messages

    julien - Le 20 février 2011, 12:41

    Nous partageons la meme vision, c’est pour cela qu’il faut aller se boire un verre sur Marseille. « ce qui compte, c’est vos résultats » C’est pas faux ;)

  22. Nicolas
    26 messages

    Nicolas - Le 20 février 2011, 15:28

    Afin d’apporter un peu de troll à moudre, si l’on passe l’aspect éthique qui ne veut pas dire grand chose, sur internet, outre passer le travail de pigiste indiens, ou d’autres choses qui amoindrit l’espèce humaine le reste ne me choque pas…

    Dégommer un concurrent, spammer à tout va, même si je ne le fais pas, ça fait partit du jeu, c’est du virtuel hein !

    Si cela à des conséquences sur le réel, c’est parce que nous le voulons bien, c’est tout.

    Concernant l’aspect BH vs WH, comme le dit Kinaze, outre le fait d’avoir bon référenceur ou mauvais référenceur (même si positionner un site 1er sur Poker pendant 3 semaines relève de l’exploit surtout quand on a vu la tête du site de Tiger, et les budgets d’achat de liens des autres)…

    Sans parler de notre ami d’arabecontact qui après avoir squatté plusieurs MOIS la 1ere position sur casino en ligne, remet le couvert et je vous laisse découvrir le ndd, stupéfiant !

    Bref, outre ce fait, c’est surtout l’aspect recherche, chinnage du BH ou même de l’intéresser qui est assez intéressant.

    Attention par contre, car même si les softs sont « une mode », il fonctionne, mais je pense surtout qu’un bon BH est un excellent WH, il a tout compris du fonctionnement d’un moteur, ce qui marche ou pas, et fait avec sa connaissance borderline que démultiplié sa force !

  23. LaurentB
    21 messages

    LaurentB - Le 20 février 2011, 20:16

    Si tu savais le plaisir que j’ai à lire un article qui défonce cette absurdité de référencement éthique.
    J’ai failli jeter mon venir plusieurs fois contre cette définition qui me fait tanguer entre vomir ou cracher.
    Non, sans blague, coller le terme « éthique » à côté de « référencement ». Ça sonne juste tellement faux. Par essence, le référencement ne peux pas être éthique puisqu’on va forcément nuire à d’autres en prenant leurs places dans les SERPS. Et je mentionne juste le truc le plus basique.

  24. Amrani
    2 messages

    Amrani - Le 23 février 2011, 00:40

    Je trouve que les black hat guys ont beaucoup plus de class…

    Les méthodes bien que « draconiennes » aboutissent beaucoup plus rapidement et puis on ne peut appeler quelqu’un black hat guy seulement s’il est pro!

  25. Rodger
    5 messages

    Rodger - Le 26 février 2011, 18:52

    Je suis d’accord avec toi sur la pondération des liens par google. La question du spam et du Google Bombing se pose encore une fois. Le contenu est important oui mais le référenceur gentil comme tu dis se rend compte que le black hat lui passe sous le nez dans les SERPS. Je ne suis pas contre les techniques de BH, respest pourvu que ça paie. Mais j’en veux à Google surtout. Pour moi le cas de Zalando est révélateur. En quelques mois ils ont réussi le Hold-up et se retrouvent 193 ièm site français en quelques mois. ça ne rime à rien tout ça.

    But the show must go on et la fin justifie les moyens

  26. E-nova Agence Web Offshore
    1 message

    E-nova Agence Web Offshore - Le 04 mars 2011, 14:06

    Tout ce que l’on peut dire c’est qu’on a là un beau spécimen d’article à fort potentiel de buzz :)

    Sur le fond, je suis bien d’accord qu’il est absurde de faire un raccourci white hat = éthique.
    Ce serait bien trop facile… Le White Hat ce n’est rien donc que respecter les règles imposées par Google. Rien à voir avec l’éthique, c’est plutôt une affaire de prise de risque.

    Pour ma part, j’évite le BH, pas parce que je le crois inefficace, mais simplement car j’aime investir sur du durable. Je pense qu’une majorité des White hat sont plutôt dans cette optique là plus qu’autre chose.

  27. Fabien@creation internet ain
    1 message

    Fabien@creation internet ain - Le 08 janvier 2012, 22:04

    Article très intelligent et éclairant. Ca fait plaisir. Quand je pense pense que j’ai atterri sur ce site en tapant ‘black hat seo’ dans google suite à un article sur blog.axe-net.fr qui m’a presque encouragé à sombrer du côté obscur… Merci ;)

» Commentez cet article !
(Merci de donner un vrai prénom)
(Ne sera jamais publié)
(Modèration subjective)
Html accepté <a> <i> <b> [codesyntax]CODE[/codesyntax]
» Prévisualisez votre message

2 sites en parlent :
Par Qui sont les meilleurs SEO de France! | Le muscle référencement le 18/02/2011» Les faux débats du référencement naturel[...] Hein! Allez ! Soyons franc ! C’est une question qui brule les lèvres de tout le monde ! A votre avis ! C’est un BH ? C’est un WH ? Ou est qu’il bosse ? etc etc etc … Je dirais que c’est la question que tout le monde se pose tout bas, mais qu’en fait personnes ose poser de peur de passer pour un gros C**.  Mais bon comme je suis Texan d’adoption, vous savez au bout d’un moment l’estime de soi… au Texas… Bref  J’avais vaguement lancé le truc dans un article précédent « Conseil d’un vieux SEO… » et j’en reparle dans un échange de commentaires avec Daniel Roch dans son article sur les faux débats SEO. [...]
Par www.blogmemes.be le 17/02/2011» Les faux débats du référencement naturelRéférencement éthique et faux débats SEO...- Vous aimez cet article ? Votez pour lui sur Blogmemes.be !Comme dans chaque secteur d\'activité, le SEO a son lot de faux débats. SeoMix les passe donc au crible. Au programme : le référencement éthique, le black hat SEO et bien entendu le spam che...

© 2010-2012 SeoMix : WordPress & Référencement
Propulsé par WordPress et Daniel Roch. Logo créé par Willy-Bahuaud

Indispensable
WordPress
A propos de SeoMix
Mes servicesWordPress - Référencement
Suivez-nous !
  • 8873 abonnés
  • 197 articles
  • 4616 messages
Vous devriez lire
Seo et emarketing
Les amis
48b317d887b6cf327165bdcfffc72ab6wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww