Perte de positions SEO sur Google : comment réagir ? [SEO Garden Party]

Publié le 30 novembre 2023 Audit SEO

Axel et Jean-Marie ont participé le 5 octobre dernier à la SEO Garden Party organisée par Linksgarden (un évènement très réussi avec un programme de qualité). Nous avons abordé un sujet crucial : “Perte de position sur Google : comment réagir ?” dont voici l’article dédié où nous aborderons :

  • les différentes typologies de baisse ;
  • les éléments à vérifier systématiquement ;
  • les théories et hypothèses de cette chute, le tout avec des exemples concrets de sites ayant subi une baisse de visibilité en référencement naturel ;
  • une liste de bonnes pratiques permettant de diminuer les risques d’une perte de position.

C’est parti ! :)

Réagir à une chute de trafic SEO, la méthode en vidéo

On commence cet article avec le lien vers le replay Youtube de la conférence où l’on vous explique tout sur les baisses de positionnement et les méthodes à appliquer :

Comprendre la baisse de position SEO

Pour traiter ce sujet, il est tout d’abord indispensable de comprendre les différentes typologies de baisse de positionnement SEO qu’on peut généralement rencontrer.

Comprendre une baisse de position sur Google

Sur le premier graphique à gauche, nous sommes dans le cas d’une perte de position lente et progressive. Cela signifie qu’au fil des semaines votre site perd de plus en plus de visibilité. Votre positionnement SEO passe de la première page à la deuxième puis à la 3ème : l’ensemble de vos mots clés stratégiques se retrouve donc tout doucement dans les pages de résultats les plus éloignées de la zone performance en SEO (c’est-à-dire le top 3). Dans ces cas-là, il y a deux causes possibles :

  • soit votre site a été impacté par une mise à jour algorithmique de Google, car il ne répond plus aux nouveaux critères pris en compte ;
  • soit votre site possède une accumulation de problèmes techniques qui ont un impact négatif sur votre visibilité.

Dans le deuxième cas de figure (graphique du milieu), nous sommes dans un cas de baisse de position plutôt soudaine. Dans ce contexte-là, il y a deux explications possibles : 

  • Soit votre site a subi une pénalité algorithmique du moteur de recherche pour avoir enfreint certaines règles ;
  • Soit votre site possède un problème technique assez important le faisant purement et simplement disparaitre de la SERP ;

Le troisième graphique ne représente pas vraiment une perte de position, mais plutôt une baisse de trafic liée à la saisonnalité. En effet, “baisse de trafic” ne signifie pas forcément “perte de position” car dans certains secteurs d’activité, il y a des moments dans l’année où les recherches sur vos mots clés sont moins nombreuses.

Pour chacune de ces typologies de baisse que vous pourriez rencontrer, il faut systématiquement vous poser plusieurs questions afin d’être certain de bien comprendre la perte : 

  • À quel moment la baisse a-t-elle commencé ?
  • Qu’avez-vous fait sur le site (mise en ligne d’un développement, mise à jour des contenus, etc..) à cette période là ?
  • Quelle est la typologie de la page perdant de la visibilité ? Des catégories ? Des fiches « produit » ? Des images ? Autres ?

Toutes ces réponses seront précieuses pour tirer des conclusions.

Quelles sont les causes principales pouvant entrainer des pertes de position SEO ?

Une perte de position peut être liée à différentes problématiques : soit c’est une problématique liée au site internet, soit c’est une problématique liée à une mise à jour du  moteur de recherche.

En ce qui concerne les problématiques liées au site internet, elles peuvent être de plusieurs types :

  • Problème technique ;
  • Refonte ratée ;
  • Piratage de site ;
  • Problème d’hébergement ;
  • Problèmes de contenu ;
  • Perte de backlink.

Si vous pensez que la cause est liée au moteur de recherche, plusieurs options sont possibles :

  • Changement de l’intention de recherche ;
  • Mise à jour algorithmique ;
  • Pénalité.

Comment réagir quand on subit une perte de position SEO ?

Faire un crawl avec Screaming Frog

La première chose que vous devez faire est d’ouvrir un outil comme screaming frog qui va vous permettre de récupérer toutes les URL de votre site et de vous rendre compte de certains problèmes.

Pour rappel, Screaming Frog est un outil de crawl qui parcoure les différentes pages de votre site comme le ferait un moteur de recherche, ce qui permet de détecter tout élément qui pourrait poser un problème.

Vous avez peut-être des pages avec des codes de réponse qui ne sont pas en 200 (« tout va bien »), des pages qui répondent en erreur 404 ou en erreur 500, ou encore que vous avez un grand nombre de redirections 301 dans votre maillage interne (liste non exhaustive).

Vous allez également pouvoir relever certains problèmes techniques comme des pages avec une balise “no-index” qui empêcherait le moteur de recherche de les indexer.

Vérifier les pages indexées

La deuxième chose à faire est d’aller directement sur Google et de taper la requête suivante : “site:monsite.fr.”

Vérifier l'indexation de votre site avec la commande Google site:
Vérifier l’indexation de votre site avec la commande Google site:

Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble des pages indexées. Par exemple, si votre site possède en temps normal 600 pages et que vous voyez 2500 pages indexées, il y a probablement un problème technique sur votre site, par exemple la génération d’un nombre important de pages de faible qualité (qui proportionnellement deviendrait importante VS le nombre de pages qualitatives).

Vérifier la Search Console

La Search Console de Google vous permet d’avoir un certain nombre d’informations, notamment sur l’indexation, les problèmes de sécurité détectés ou les actions manuelles (l’équipe webspam de chez Google est en mesure d’infliger des pénalités à des pages web, car elle jugerait que vous enfreignez certaines règles et il aurait donc décidé de pénaliser votre site).

Attention, si vous avez détecté des problèmes dans les 24 dernières heures, il est normal que toutes les informations ne soient pas à jour. Attendez donc 48 à 72 heures et revérifier ces informations.

Problèmes techniques remontant dans la Search Console

Problèmes techniques remontant dans la Search Console

Vérifiez également que vous n’avez pas d’erreurs 500  (erreurs serveurs souvent dramatiques en SEO).

Exemples de problèmes techniques possibles

Voici quelques exemples de problèmes techniques qui pourraient expliquer une perte de position en référencement naturel. La liste n’est bien entendue pas exhaustive :

  • No Index, canonical, robots.txt > Vérifier les réglages du CMS
    • Réglages du CMS sur l’indexation ;
    • Vérifier la configuration de votre plugin SEO.
  • Problème d’indexation, erreur serveur (500)
    • Hébergeur sous-dimensionné ;
    • Script PHP qui provoque une erreur et qui fait crasher le site…
  • Problème de performance de la page sur mobile
    • Outil de Google : test d’optimisation mobile.

Refonte ratée : un socle technique SEO souvent perfectible !

Nous venons de lister des exemples de problèmes techniques qui pourraient expliquer une perte de position sur Google. Dans la partie de notre article qui vient, nous allons vous parler de “refonte ratée”.

En effet, nous avons régulièrement des clients qui nous appellent en nous disant “je ne comprends pas, je viens de refaire mon site, mais mon trafic est en baisse”. Et malheureusement, de nombreuses refontes mal gérées sont souvent synonymes de perte de visibilité SEO… Passons donc en revue les explications possibles !

Problème d’indexation et de crawl

Google n’arrive peut-être pas à trouver vos pages et analyser vos contenus. Aussi, vos pages stratégiques se retrouvent potentiellement dans un niveau de profondeur important et le maillage interne vers celles-ci est loin d’être optimal.

Des bases techniques qui ne sont pas saines 

On le répète fréquemment, mais c’est hyper important de posséder des bases techniques solides sur son site :

  • temps de chargement rapide ;
  • balisage Hn cohérent, optimisé et sans erreurs ;
  • compatilité mobile parfaite ;
  • balisage schéma.org quand c’est nécessaire ;
  • etc.

Tout cela parait logique, mais dans de nombreux cas ce n’est pas respecté. Et parfois l’ancien était moins “joli” mais plus propre techniquement. Dommage quand cela vous arrive…

Reprendre la même structure d’URL que l’ancien site

Ce point est parfois négligé et il faut être vigilant : reprenez la même structure d’URL sur votre nouveau site que sur l’ancien !

Cela signifie si l’ancien site avait les www sur chacune des URL, alors on remet les www sur le nouveau site et inversement. Cela facilitera le référencement sur Google et sur les autres moteurs de recherche du nouveau site, et cela vous évitera de perdre des positions !

Ne pas oublier les redirections 301

Bien évidemment, pensez aux redirections 301 des anciennes URL vers les nouvelles. On voit encore un certain nombre de projets de refonte aujourd’hui avec des redirections 301 oubliées par le prestataire ou le client.

Des contenus moins optimisés et un maillage interne délaissé 

Il faut également penser à vérifier que la qualité des contenus est bien au rendez-vous sur le nouveau site et que le maillage interne a bien été optimisé. Ce serait dommage d’avoir des contenus de plus faible qualité sur le nouveau site (surtout concernant les pages dans le top 10 sur lesquelles il faut être vigilant).

Attention également à la notion de temporalité dans le cadre d’une refonte : après la mise en ligne, il y a souvent des pertes de position, il faut en effet laisser le temps à Google de venir sur votre site et de digérer les contenus. Au bout de quelques semaines, on retrouve généralement les anciennes positions.

Et si votre site a été piraté ?

Malheureusement, vous pourriez aussi être dans un cas où les pertes de position sur vos mots clés stratégiques sont liées à un piratage : c’est très mauvais pour le SEO notamment dans le cas où des milliers de pages de faible qualité sont générées par le hacker !

Exemples d'URL générées suite à un piratage
Exemples d’URL générées suite à un piratage

Dans l’exemple ci-dessus, on remarque assez vite que le site a été piraté avec des milliers de pages en chinois générées qui sont donc proportionnellement beaucoup plus nombreuses que le nombre de pages qualitatives. C’est donc très négatif pour le crawl de Google et cela a de l’impact sur les positions de l’ensemble des pages du site.

Voici comment réagir : 

  1. Trouver l’origine de la faille
  2. Audit technique du site (crawl, Search Console)
  3. Récupérer toutes les URL générées
  4. Remettre en état le site + corriger la faille
  5. Mettre des codes 410 sur les URL générées
  6. Vérifier les alertes antivirus
  7. Renforcer la sécurité du site (sur WordPress, n’hésitez pas à utiliser Secupress)

Nous avons d’ailleurs fait un article dédié : sécuriser WordPress après un piratage.

Changements et mises à jour algorithmiques

Des changements et des mises à jour des algorithmes, c’est un peu notre quotidien (surtout en ce moment) quand on travaille dans le SEO. Une baisse de visibilité peut être due à des changements dans l’algorithme de Google. Pour certaines mises à jour, nous avons des communications officielles de la part de Google, mais ce n’est pas toujours le cas (ou très tardivement).

Si vous pensez avoir été touché par l’une d’entre elles, voici la démarche et la méthodologie à adopter et les questions à se poser :

  1. Identifier toutes les requêtes du site qui ont perdu du trafic : est-ce que ce sont toutes les pages du site qui ont perdu du trafic ou est-ce qu’il y a seulement certaines pages ?
  2. Identifier tous les mots clés ayant perdu des positions : vous pouvez utiliser des outils comme Seobserver ou Semrush ;
  3. Analyser la concurrence et les résultats de recherche : cela vous permettra d’identifier les pages qui sont restées dans le top 3/ top 10 ;
  4. Analyser ces pages (surtout celles dans le top 3) et ressortez l’ensemble les éléments différenciant par rapport aux vôtres en termes d’intention et de contenu ;
  5. Préparez une feuille de route et mettez en place vos optimisations.

Duplication de contenu

Un autre élément pouvant expliquer des pertes de position sur Google est la duplication de contenu interne ou externe.

Des outils qui peuvent comme Kill Duplicate ou Duplichecker peuvent  vous aider à détecter de la duplication. Si un autre site vous a copié, nous vous recommandons d’effectuer une plainte DMCA auprès de Google. 

Enfin, une méthode manuelle pour identifier des problèmes de duplication est de prendre une portion de votre texte et de faire une recherche Google en la mettant en guillemets. Vous verrez ainsi si d’autres sites ont copié votre contenu.

Vérifier la duplication d'un contenu sur Google
Vérifier la duplication d’un contenu sur Google en copiant une porte de votre texte entre guillemets

La perte de liens externes peut aussi être une des causes expliquant une baisse de positon. Voici quelques cas entrainant des pertes backlinks :

  • Des liens supprimés par un webmaster ;
  • Des noms de domaines issus d’un réseau privé qui expirent ;
  • Des problèmes d’hébergement sur les sites vous faisant un lien ; 
  • Etc.

Dans la vie d’un site web, il est normal de perdre parfois quelques liens et cela n’aura pas forcément d’impact sur votre SEO. Cependant, la perte de dizaines ou de centaines de liens en aura forcément.

Pénalité manuelle

Si jamais vous avez pris une pénalité manuelle ayant entrainé une chute de trafic SEO sur votre site, voici nos recommandations :

  • Vérifier l’onglet “actions manuelles” de la Search Console ;
  • Déployer les correctifs nécessaires ;
  • Demander le réexamen du site par Google ;
  • Si ça ne fonctionne pas, ou que le site ne repart pas au bout d’un certain temps, on peut changer de nom de domaine.

Négative SEO

Le négative SEO, c’est l’action volontaire d’un webmaster souhaitant nuire à votre référencement. C’est un concept qui existe et qui peut expliquer une perte de position sur Google. Parmi les actions ayant comme objectif de faire baisser votre visibilité en SEO, nous pouvons citer :

  • Piratage : corrigez la faille et remettez une sauvegarde de votre site ;
  • La génération et l’indexation d’URL en masse de faible qualité peut nuire à votre SEO. Comme expliqué précédemment, corrigez la faille et mettez des 410 sur les URL générées ;
  • Création de backlinks vers votre site en masse : nous vous recommandons de désavouer ces liens via la Search Console (si vous avez une pénalité manuelle) ;
  • Surcharge de votre serveur : cela va entrainer des erreurs 500 sur vos URL et par conséquence une baisse de votre SEO ;
  • Duplication de contenu : identifiez le copieur et faire une plainte DMCA ;

Aucune cause identifiée

Malgré toutes les hypothèses et causes présentées ci-dessus, dans certains cas, on n’arrive pas toujours à comprendre une baisse de position sur Google. Dans ces cas-là, voici nos recommandations :

  • Poursuivre ses efforts : contenus, technique, popularité ;
  • Surveiller la concurrence / l’intention de recherche ;
  • Ajouter des nouveaux contenus sur votre site ;
  • Monitorer ses positions ;
  • Accroitre sa crédibilité (liens, réseaux sociaux, pages factuelles sur votre site, etc.) ;
  • Mettre en place un suivi technique.

Petit tips : si l’un de vos contenus perd des positions, n’hésitez pas à mettre à jour la date de l’article pour qu’il remonte sur votre page d’accueil et d’ajouter un ou deux paragraphes de texte. Cela permettra à Google de repasser sur le contenu et ça lui donnera probablement un petit boost (n’hésitez pas à refaire un peu de maillage interne également).

On parle de votre projet ?

Exemples concrets de sites ayant subi des pertes de position Google (avec l’explication bien évidemment)

Nous allons vous présenter quatre cas concrets dans la suite de cet article que notre agence SEO a pu déjà rencontrer.

Cas n°1 : refonte ratée

Le premier cas que nous vous présentons ci-dessous concerne un site ayant subi une perte de position après une une refonte.

perte de position refonte ratee semrush
Baisse de trafic sur (courbe Semrush)

Nous constatons une importante chute en mai / juin 2022, date à laquelle le nouveau site a été mis en ligne.

perte de position - Baisse des clics et des impressions sur la Search Console
Baisse des clics et des impressions sur la Search Console
Baisse du nombre d'URL ayant généré du trafic SEO avant/après la refonte
Baisse du nombre d’URL ayant généré du trafic SEO avant/après la refonte

Trois mois après la mise en ligne, le nombre de clics est passé de 142 000 (N-1) à 90 000 (N). Le nombre de pages générant du trafic est passé de 768 à 481.

Alors, que s’est-il passé ?

  • Des changements d’URL lors de la refonte ;
  • Des contenus supprimés ;
  • Des contenus dupliqués en interne ;
  • Des pages moins optimisées sémantiquement et mises au second plan dans l’arborescence ;
  • Un maillage interne déficient (positionnement, ancres, multiplication des liens).

Cas n°2 : problème technique SEO

Nous remarquons sur la courbe ci-dessous que le trafic commence à baisser début août 2023 et devient quasiment nul en septembre.

Courbes de clics et d'impressions issues de la Search Console
Courbes de clics et d’impressions issues de la Search Console

Alors que s’est-il passé ?

Une balise no-index a été intégrée dans les en-têtes HTTP… Le site va mettre plusieurs semaines après la correction pour retrouver son niveau de trafic précédent.

Cas n°3 : saisonnalité

Courbe issue de la search console
Courbe issue de la search console

Dans cet exemple, nous constatons une baisse de trafic SEO à certaines périodes de l’année, mais ces baisses sont liées à la saisonnalité. Aucune inquiétude à avoir car c’est une baisse liée à la baisse de la demande (par exemple, on achète moins de chocolat en août qu’en décembre).

N’hésitez pas à comparer les courbes de trafic SEO à l’année précédente pour valider ou infirmer une baisse de trafic.

Cas n°4 : négative SEO

perte de position negative seo
Baisse de trafic SEO suite à des actions de négative SEO

Cet exemple présente un cas client ayant subi des actions de négative SEO. Sur la courbe Semrush, on constate un début de baisse de trafic SEO en juin 2021 jusqu’en février 2022.

Alors que s’est-il passé ?

  • Des milliers d’URL ont été générées sur le site ;
  • Des milliers de backlinks ont été créés.

Ces deux actions cumulées ont engendré des pertes de position sur de nombreux mots clés.
Après avoir corrigé le problème des URL générées et désavoué une grande partie des liens créés, on constate que le site repart début 2023. Il aura fallu plus de six mois après les actions correctives pour retrouver une croissance au niveau du trafic !

Comment diminuer les risques d’une perte de position en SEO ?

Après vous avoir présenté toutes les causes pouvant expliquer une baisse de positionnement sur Google, il était important également de vous rappeler quelques pratiques qui vous permettront de diminuer les risques d’une baisse de trafic SEO. Voici quelques conseils :

  • Avoir une bonne infrastructure en place (hébergeur, etc) ;
  • Sécuriser son site internet (exemple : Secupress) ;
  • Monitorer son site ;
  • Surveiller les éventuelles failles de sécurité ;
  • Monitorer les positions ;
  • Mettre en place des alertes google “site:votrendd.com” ;
  • Analyser régulièrement ses concurrents (nouvelles pages, positions, etc.) ;
  • Se faire accompagner par un expert SEO.

Nous espérons vraiment que le sujet et le contenu de cette conférence vous aura plu. Notre idée était de vous partager des éléments de méthodologie et des cas clients très concrets dans le but de vous donner toutes les clés pour comprendre une perte de position SEO sur Google. Mais ce qu’il faut retenir avant tout de cet article, c’est qu’en tant qu’acteurs du web, vous devez suivre régulièrement votre SEO et vous faire accompagner par expert si vous en ressentez le besoin.

La balle est désormais dans votre camp : adaptez-vous aux évolutions et aux exigences d’un moteur de recherche, innovez et apportez de la valeur et une authenticité à votre site web !

Encore un GRAND MERCI à toute la team Linksgarden de nous avoir convié à la SEO Garden Party 10 (merci Mélodie et Baptiste :) ) ! Vivement la 11ᵉ édition !

Axel Janvier Directeur de l'agence & Associé

Directeur de l'agence SeoMix, Axel pilote la stratégie de l'entreprise et accompagne les collaborateurs au quotidien. +12 ans d'expérience dans le Search Marketing (SEO, SEA) et sur WordPress.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *