Accueil > Référencement naturel > Outils et logiciels SEO > Google Search Console : Le Guide Complet

Google Search Console : Le Guide Complet

Publié le 16 mai 2024 Outils et logiciels SEO
Jean-Marie Even

Dans le secteur du référencement naturel, un outil est jugé indispensable pour monitorer le référencement de son site internet et optimiser sa visibilité sur Google, cet outil gratuit, c’est la Google Search Console !

Lancé initialement sous le nom de Google Webmaster Tools en 2005, cet outil a été rebaptisé Google Search Console en 2015, depuis son lancement, elle sert d’interface entre Google et les propriétaires de sites, fournissant des données précieuses sur les performances et la manière dont Google voit leur site.

Que ce soit pour surveiller votre trafic, analyser vos performances dans les résultats de recherche ou résoudre des problèmes techniques, la Google Search Console est un outil clé pour aider à améliorer le SEO de votre site.

Ce guide complet vous dévoilera comment tirer le meilleur parti de cet outil essentiel, en explorant ses nombreuses fonctionnalités et en vous fournissant des astuces complémentaires sous exploitées !

Quelles sont les fonctionnalités de la Google Search Console ?

La Google Search Console vous fournit une interface claire et détaillée pour surveiller et améliorer la visibilité de votre site sur Google. En tant qu'intermédiaire direct entre votre site et le moteur de recherche, elle offre un aperçu des aspects techniques et des performances de votre site web.

Voici les principales fonctionnalités que vous retrouverez dans la Google Search Console, chacune jouant un rôle important pour le référencement d’un site :

  • Inspection d'URL : Permet de vérifier comment Googlebot voit vos pages, utile pour diagnostiquer et résoudre des problèmes d'indexation.
  • Performances de votre site internet : Fournit des données sur les mots-clés sur lesquels votre site se positionne, le nombre de clics, les impressions, le taux de clics (CTR) et la position moyenne de vos pages dans les résultats de recherche.
  • Indexation : Permet de suivre le statut de l'indexation des pages de votre site et de voir les potentiels problèmes techniques tels que des URL en 404, des redirections 301, etc …
  • Expérience : Indique si votre site répond aux « core web vitals » de Google, des critères qui sont liés au temps de chargement.
  • Sécurité : Cette section va vous permettre de voir si votre site a été pénalisé par le moteur de recherche ou est sujet à des problèmes de sécurité.
  • Liens : Fournit des informations sur les liens internes et externes, crucial pour l'optimisation du maillage interne et pour travailler son netlinking.

En utilisant ces outils, vous pouvez obtenir une vue complète de la manière dont votre site est perçu par Google, identifier les problèmes techniques, et optimiser votre site pour mieux répondre aux critères de recherche, nous allons voir ça en détails dans la suite de cet article.

Le conseil du mixeur

Les données que vous retrouvez dans la Google Search Console ne sont pas exhaustives, ce qui signifie que vous n’aurez pas l’entièreté des données, en effet, au fil des années, Google divulgue de moins en moins d’informations pour des raisons de confidentialité, ce qui n’arrange évidemment pas les référenceurs !

Comment connecter son site à la Google search console ?

Pour associer la Google Search Console à votre site web et commencer à analyser ces différents points, vous devez d'abord prouver que vous êtes le propriétaire du site. Google offre plusieurs méthodes pour accomplir cette vérification, vous permettant de choisir celle qui correspond le mieux à votre situation.

Voici les différentes options possibles pour vérifier que vous êtes propriétaire du site :

  • Fichier HTML : Téléchargez un fichier HTML fourni par Google et téléversez-le à la racine de votre site web. Cette méthode prouve votre accès aux fichiers du serveur, affirmant ainsi votre contrôle sur le site.
  • Balise Meta HTML : Ajoutez une balise meta fournie par Google à la section <head> de votre site.
  • Fournisseur nom de domaine : Si vous avez accès à votre domaine via un fournisseur de services DNS, vous pouvez ajouter un enregistrement TXT ou CNAME aux données DNS de votre domaine pour prouver que vous en êtes le propriétaire.
  • Google Analytics : Si vous avez déjà Google Analytics configuré avec un code de suivi sur votre site, vous pouvez utiliser cette méthode si le compte Google utilisé pour Google Analytics et Search Console est le même. Google Search Console peut détecter automatiquement le code de suivi de Google Analytics.
  • Google Tag Manager : Si vous utilisez Google Tag Manager, vous pouvez également l'utiliser pour la vérification, à condition que vous ayez les permissions « Afficher, Modifier et Gérer » activées dans votre compte GTM.

Une fois cette vérification effectuée, vous aurez accès, sous un délai de 48h, à toutes les informations sur votre site. N'oubliez pas de conserver les éléments de vérification en place pour conserver cette propriété.

Le conseil du mixeur 

Il existe deux façons de valider la propriété, avec le préfixe de l’URL ou le domaine. Dans certains cas, vous pourrez récupérer l’historique des données si la GSC n’existait pas auparavant.

Nous vous conseillons d’ajouter à votre Search Console la propriété « Préfixe » et « Domaine ».

Validation propriété Search Console
Validation d'une propriété sur la Search Console

Guide complet sur les fonctions de la Google Search Console

Nous voilà dans le vif du sujet, comme vous l’avez compris, connecter la Google Search Console est un impératif pour développer votre SEO ! Maintenant que c’est chose faite, voyons point par point, les différents onglets et les précieuses informations que l’on peut y retrouver !

Performances

Résultats de recherche

En premier lieu, vous retrouverez les performances de votre site sur les résultats de recherche. On parle ici évidemment des résultats naturels et non des résultats « sponsorisés » de Google Ads.

Vous retrouverez les informations suivantes dans cet onglet :

  • Nombre de clics ;
  • Nombre d’impressions ;
  • Taux de clics ;
  • Position moyenne ;
  • Les différentes pages du site ;
  • L’apparence dans les résultats de recherche (résultats enrichis) ;
  • Le device (PC ou Mobile)
  • Le pays

Vous pouvez utiliser des filtres pour avoir les informations sur les 16 derniers mois et comparer des périodes ou aller dans le détail sur un mot-clé précis ou une page précise. Cela permet notamment de détecter une éventuelle baisse de trafic SEO au fil des mois.

Le conseil du mixeur

L’onglet le plus important de l’outil, il vous permettra de découvrir les véritables requêtes qui sont tapées par les internautes, vous y trouverez sans doute des pépites qui ne sont pas dans les outils SEO de recherche de mots-clés. 😉

Onglet Performances dans la Search Console
Onglet Performances dans la Search Console

Inspection de l’url

L'outil d'inspection d'URL de la Google Search Console est très utilisé car il fournit des informations détaillées sur l'état d'indexation d'une URL spécifique et sur la manière dont Googlebot voit et traite cette page.

En saisissant une URL dans la barre de recherche de l'outil, vous pouvez rapidement savoir si la page est indexée par Google, visualiser la version de la page telle qu'elle est indexée, et obtenir des informations cruciales telles que la date du dernier crawl, la présence d'une URL canonique, et quels sont les liens entrants qui ont permis à GoogleBot de visiter cette URL.

Vous pourrez également demander l’indexation de l’url que vous analysez pour forcer Google à passer dessus.

inspection url google
Inspection d'une URL sur la Google Search Console

Discover

Google Discover est un flux personnalisé de contenu (articles, vidéos, et autres formats) proposé par Google sur la page d'accueil de l'application mobile Google Chrome ou sur certains appareils Android. Ce flux recommande des articles basés sur vos intérêts et vos interactions.

La section dédiée à Discover n’est pas systématique, si votre site n’a jamais réalisé d’impressions sur ce canal d’acquisition, l’onglet n’est pas censé apparaitre.

Si cet onglet est présent, vous devriez y retrouver les informations suivantes :

  • Nombre de clics
  • Nombre d’impressions
  • Le device (PC ou Mobile)
  • Les différentes pages du site
  • Les pays
Performances Discover
Performances "Discover" sur la Search Console

Onglet "Indexation"

L'onglet "Indexation" dans Google Search Console est important pour comprendre comment les pages sont traitées par Google. Ce rapport détaille la manière dont les pages du site sont indexées et signale les problèmes potentiels qui pourraient affecter la visibilité du site dans les résultats de recherche.

Pages

Dans cet onglet, vous retrouverez les informations concernant vos différentes URL :

  • Pages indexées : Cette section affiche les URL de votre site qui ont été indexées sur Google.
  • Pages non indexées : Cette section affiche les URL qui ne sont pas indexées par Google.
  • Raison de la non indexation : Ici, vous trouverez les différentes raisons qui font que les pages n’ont pas pu être indexées. On retrouve notamment en cause : des erreurs serveur (5XX), des URL en redirection (301/302), des URLs bloquées par le robots.txt, etc … Chaque erreur comporte une liste avec les dates et les url concernées. Ces informations seront très utiles dans le cadre d'un audit technique SEO, à coupler avec un crawler tel que Screaming frog !

Le conseil du mixeur

Réalisez un crawl technique en parallèle pour croiser les données et corriger les problèmes encore présents car les informations ne sont pas toujours bien à jour.

Indexation pages Search Console
Indexation des pages dans la Search Console

Pages de vidéos

Vous retrouverez également une section dédiée à l’indexation des vidéos de votre site.

Sitemaps

L’avant dernier onglet concerne les sitemaps, sur cette page, vous pouvez y renseigner l’adresse de votre/vos sitemaps pour que google crawl les URL qui y sont listées, ce qui permettra de faciliter l’indexation de celles-ci.

Le conseil du mixeur

Pensez à ajouter votre sitemap pour faciliter le crawl de Google et n’hésitez pas à le renvoyer régulièrement pour forcer Google à le visiter.

Suppression

Pour finir, on retrouve un onglet qui permet de supprimer certaines URL du moteur de recherche, idéal lorsqu’une URL a été indexée par erreur ou est simplement obsolète.

Onglet expérience

L'onglet "Expérience" de la Google Search Console est conçu pour aider les propriétaires de sites web à améliorer l'expérience utilisateur sur leurs pages, ce qui est devenu un facteur crucial en 2024. Cet onglet se divise en trois sous-onglets principaux : "Expérience sur la page", "Core Web Vitals" et "HTTPS".

Expérience sur la page

Ce sous-onglet fournit un aperçu global de l'expérience des deux onglets suivants, à savoir les core web vitals et le Https.

experience page google search console
Expérience sur la page dans la Google Search Console

Core Web Vitals

Les "Core Web Vitals" sont un ensemble de trois indicateurs spécifiques conçus pour mesurer la vitesse, la réactivité et la stabilité visuelle des pages web. Ces métriques incluent :

  • Largest Contentful Paint (LCP), qui mesure la vitesse de chargement ;
  • First Input Delay (FID), qui évalue la réactivité d'une page ;
  • Cumulative Layout Shift (CLS), qui quantifie la stabilité visuelle.

Ce rapport aide les webmasters à comprendre les performances de leurs pages par rapport à ces critères essentiels et propose des recommandations génériques pour optimiser cela.

core web vitals
Analyse des performances de vos URL

HTTPS

Le sous-onglet "HTTPS" vérifie que les URL du site fonctionnent bien en HTTPS et non en HTTP.

Le HTTPS vise à garantir la sécurité et la confidentialité sécurité des connexions sur le site web. Un point crucial car à l’heure actuelle, de nombreux antivirus bloquent l’accès aux sites non sécurisés. A quoi bon être bien référencé si les internautes ne peuvent pas interagir avec votre site ?

Sécurité et actions manuelles

Actions manuelles

L'onglet "Actions manuelles" vous indique si votre site a fait l’objet d’une pénalité manuelle de la part de l'équipe "WebSpam" de chez Google. Ces actions manuelles sont généralement le résultat de pratiques non conformes aux directives de Google, telles que le spam, l'utilisation de techniques de référencement abusives ou trompeuses, ou le contenu de faible qualité.

Lorsqu'une pénalité manuelle est appliquée, cela entraine généralement une baisse significative de son positionnement. Google fournit dans certains cas, des détails précis sur le type de pénalité, les pages affectées, ainsi que des recommandations pour résoudre les problèmes. Après avoir corrigé les infractions signalées, il faudra demander le réexamen à travers cette même interface.

Problèmes de sécurité

Si Google détecte que votre site a été compromis, par exemple par des attaques de piratage, des logiciels malveillants, des contenus piratés ou autre, ces problèmes seront signalés dans cet onglet. Vous y trouverez généralement des détails spécifiques sur les types de menaces identifiées, des exemples d'URL affectées, ainsi que la date de première détection. Là aussi, après correction, il faudra demander un réexamen de Google.

Liens

L'onglet "Liens" de la Google Search Console va vous permettre de monitorer et de lister vos backlinks. Comme vous le savez sans doute, les liens qui pointent vers votre site lui transmettent du « page rank », une des bases de l’algorithme du moteur de recherche. Cette section permet également de surveiller les liens internes, essentiels pour le maillage interne de votre site.

Bien que les données fournies par Google soient intéressantes, il est conseillé de les compléter et les croiser avec un outil tel que Majestic SEO.

Le conseil du mixeur

Désavouer des liens que vous avez jugés non pertinents n’est plus utile en 2024 (à noter que l’outil va bientôt disparaitre).

Principaux domaines externes dans la Search Console
Principaux domaines externes dans la Search Console

Paramètres

L'onglet "Paramètres" de la Google Search Console permet également de voir des informations sur le crawl de Google bot (statistiques d'exploration).

Vous trouverez notamment :

  • Les codes de réponse que Google a rencontrés 
  • Les types de fichiers (HTML, CSS, JS …)
  • Les objectifs (découverte de l’url ou actualisation)
  • Le type de google bot ayant crawlé le site

Au-delà de ces informations, vous retrouverez les comptes associés à la console, un onglet pour exporter les données vers BigQuery, une fonction pour déclarer un changement de nom de domaine, etc …

Le conseil du mixeur

Vérifiez régulièrement les codes de réponse que Google rencontre pour éviter des déconvenues au niveau de votre hébergeur.

statistiques exploration
Statistiques sur l'exploration de vos URL par Google

Astuces pour aller plus loin avec la google search console

Utilisez l’API

Pour les utilisateurs avancés, l'API de Google Search Console ouvre des possibilités étendues de personnalisation et d'automatisation. En utilisant l'API, vous serez en mesure d’extraire des données de performance de manière programmée, permettant ainsi une intégration transparente avec des tableaux de bord personnalisés ou des systèmes internes de reporting.

Cela est particulièrement utile pour suivre les tendances de recherche, les positions des mots-clés, et les performances des URLs à grande échelle. L'API est une solution idéale pour les gros sites ou pour des besoins en automatisation.

Google Big Query

Pour les entreprises traitant de grandes quantités de données, l'intégration de Google Search Console avec Google BigQuery peut faciliter la manière dont les données sont analysées et utilisées. En combinant les données de Google Search Console avec d'autres sources de données dans BigQuery, vous pourrez effectuer des analyses complexes, identifier des comportements utilisateur, mais pas que ! Cette intégration est pertinente pour piloter et analyser sa stratégie SEO avec des données plus complètes.

Le conseil du mixeur

Stockez les données de la GSC dans BigQuery pour obtenir un historique plus long que les 16 derniers mois proposés nativement.

Associez la GSC à GA4

L'association de la Google Search Console (GSC) à Google Analytics 4 (GA4) vous permettra d’importer les données de recherche et de les croiser avec les comportements des utilisateurs sur le site. Les insights tirés de cette combinaison de données peuvent révéler des opportunités d'optimisation d’un contenu, des pistes pour améliorer l’engagement utilisateur, etc.

Google Search Console, l’arme du référenceur !

Vous l’aurez compris, la Google Search Console est un outil fondamental pour travailler le référencement de son site web. Grâce à ses différents onglets, vous pourrez suivre vos performances, obtenir des données précieuses pour les améliorer mais aussi suivre les aspects techniques ayant un impact sur votre SEO.

Mettez les mains dedans, cet outil est un must-have pour détecter des optimisations SEO à réaliser, il doit être utilisé bien avant de souscrire à un outil payant de recherche de mots-clés !

Vous souhaitez être accompagné sur votre référencement naturel ?

N’hésitez pas à contacter notre agence SEO, nous pourrons échanger avec plaisir sur le développement du SEO de votre site.

Jean-Marie Even

Consultant SEO chez SeoMix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *