Les tendances SEO 2020, ce qu’il faut savoir

Publié le 11 juin 2020 Référencement naturel

Le référencement naturel évolue sans cesse, et nous devons constamment nous adapter pour accroître notre visibilité. Même si les bases restent toujours les mêmes depuis des années, quelles sont les nouvelles tendances et critères SEO à connaître en 2020 ?

Remarque préalable importante: les tendances SEO ne sont pas forcément les critères à appliquer en priorité. Si l’on prend la première que l’on va citer (mobile et temps de chargement), cela a moins d’importance sur le positionnement d’un site que des liens puissants et de bons contenus.

Et si vous avez besoin d’aide ou de conseils, n’hésitez pas à prendre contact avec notre agence SEO.

Mobile First et vitesse

L’importance du mobile

Site web en responsive design sur un mobile
En 2020, vous devez être responsive !

La compatibilité mobile de votre site prend chaque année de plus en plus d’importance. Google basculera en effet dans un index 100% mobile dans les années à venir. En d’autres termes, si le moteur de recherche ne considère pas les contenus de votre site comme compatibles pour les mobiles, vous risquez à terme de ne plus apparaître dans les résultats.

Aujourd’hui, 70% des sites sont déjà dans cet index. Il est donc important en 2020 d’en faire partie. D’ailleurs, c’est non négligeable pour la visibilité, mais ça l’est encore plus pour l’expérience utilisateur (et donc pour augmenter vos ventes).

Attention cependant, gardez bien en tête que Google ne réfléchit qu’en termes d’URL. Votre page d’accueil peut être jugée conforme mobile mais un article non. Il en est de même pour le temps de chargement.

Un responsive design adapté

Le minimum à mettre en place est d’être compatible mobile, mais on peut le faire de façon intelligente. Cela passe par deux notions :

  • Un responsive design « mobile first » : cela signifie concevoir son site pour les mobiles d’abord, et l’enrichir au fur et à mesure que la taille de l’écran augmente. Les téléphones vont ainsi charger uniquement les fichiers et règles dont ils ont besoin ;
  • Un temps de chargement optimisé car ce dernier est encore plus important sur une périphérique mobile : il faudra optimiser le temps de chargement total, le poids et le nombre de fichiers présents dans chaque contenu et faire notamment attention au TTFB.

C’est quoi le TTFB ?

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, le TTFB (Time To First Byte) est le temps que va mettre votre site à transmettre les premières données, c’est à dire le contenu HTML. Plus ce délai sera court, plus il sera simple pour Google de crawler et d’indexer vos contenus.

Méthodologie

Comment faire ?

  • Avoir toutes les URL de son site en responsive design ;
  • Concevoir votre site avec un design responsive mobile first ;
  • Optimiser au maximum le temps de chargement.

Pour les deux premiers points, de nombreux tutoriels existent sur le web (pour les développeurs). Sur WordPress, cela nécessitera un thème qui inclut cette norme.

Pour la vitesse, il existe aussi des articles techniques sur le sujet. La règle la plus simple et rapide à mettre en place de base, surtout sur un CMS, est d’avoir un système de cache (par exemple WP Rocket).

Comment tester ?

  • Pour la partie mobile :
  • Pour le temps de chargement :
    • Des outils gratuits, comme l’excellent GtMetrix (l’onglet « Timings » lors d’un test vous donnera notamment le TTFB) ;
    • En testant par vous-même sur téléphone et sur votre ordinateur ;
    • Avec le menu dédié dans votre compte Google Search Console.
Temps de chargement du site d'Usain Bolt
GtMetrix nous montre facilement les problématiques de temps de chargement

L’Intention de recherche

L’intérêt de comprendre le besoin

Comprendre le besoin de l’utilisateur a toujours été la base du marketing et du webmarketing, et cela l’a toujours été aussi pour le référencement naturel. Mieux appréhender ce que recherche un internaute est indispensable puisque cela permet :

  • De mieux répondre à sa demande, et donc de mieux convertir (ventes, inscriptions, abonnements, etc.) ;
  • De vous différencier de la concurrence ;
  • De communiquer plus efficacement ;
  • De « comprendre » ce que Google veut.

Quand on creuse en référencement naturel, on se rend compte qu’année après année, Google personnalise de plus en plus le type de résultat en fonction de la requête et de l’intention de recherche :

  • Transaction : je veux acheter (par exemple « achat tondeuse à gazon ») ;
  • Navigation : je veux aller sur un site spécifique ou me déplacer (« Leroy Merlin », « Magasin de tondeuse », etc.) ;
  • Information : je veux du conseil ou m’informer (« Comment bien tondre sa pelouse ») ;
  • Le mix de ces intentions, notamment les comparatifs (« Quelle tondeuse à gazon acheter », « Meilleure tondeuse 2020 », etc.).

En 2020 en SEO, cela doit obligatoirement vous amener à trois questions indispensables :

  1. Quels sont les besoins de l’internaute quand il effectue cette recherche ?
  2. Qu’est-ce que Google affiche sur cette requête ?
  3. Comment puis-je y répondre de façon optimale ?

Méthodologie

Pour répondre aux questions précédentes, il faut mettre en place les bonnes pratiques suivantes :

Bâtir la confiance

LES critères EAT

Plus les années passent, plus il devient important d’asseoir la crédibilité d’un site. C’est important pour l’internaute, mais cela le devient de plus en plus important pour les moteurs de recherche. On parle alors des critères E.A.T. (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) :

1

Expertise

Vous êtes compétent dans votre domaine

2

Autorité

Vous êtes reconnu comme une source crédible et connue

3

Fiabilité

Vos contenus sont considérés comme fiables dans cette thématique.

Les mises à jour de 2019 puis les premières de 2020 l’ont d’ailleurs démontré : l’autorité d’un site, surtout dans certaines thématiques, peut faire toute la différence (la fameuse « Medic Update » qui avait notamment impacté des sites sur la santé, le crédit ou la finance).

Il n’existe pas de « score EAT » en référencement naturel : voyez cela comme un état d’esprit sur la façon de concevoir votre site et de rédiger vos contenus.

Méthodologie

Comment faire ?

  • Respectez la loi avec :
    • Une page de mentions légales complète ;
    • Un bandeau RGPD.
  • Facilitez la prise de contact :
    • avec un numéro de téléphone visible ;
    • une page de contact fonctionnelle et complète.
  • En montrant clairement qui vous êtes :
    • avec une page « A propos » ;
    • avec une identification claire et non équivoque :
      • du propriétaire du site ;
      • de l’auteur de chaque contenu.
    • avec vos coordonnées en pied de page.
  • En ayant une vraie stratégie marketing et de communication : il faut construire votre marque ;
  • Faites parler de vous sur d’autres sites et sur les réseaux sociaux ;
  • Etc.

Comment tester ?

Naviguez tout simplement sur votre site et mettez-vous à la place de l’internaute. Demandez-vous s’il est facile pour lui de répondre à ces questions :

  • A qui appartient ce site ?
  • Qui a rédigé ce contenu ?
  • La publication est-elle crédible ?
  • Puis-je facilement les contacter ?

Indexation et freins techniques

Séparer le grain de l’ivraie

Aujourd’hui comme auparavant, l’indexation est le préalable nécessaire pour réussir son référencement naturel : il faut réussir à indexer tous les contenus qui sont pertinents.

Google doit absorber un volume de contenus toujours plus important année après année. Malheureusement, les ressources du moteur de recherche ne sont pas exponentielles. Le fait d’indexer et de crawler l’intégralité des contenus du Web mondial, exige des ressources toujours plus importantes.

Moteur de recherche et indexation
Crawl et indexation nécessitent du temps et des ressources importantes

A cela s’ajoute le fait que de plus en plus de critères sont pris en compte dans l’ensemble de l’algorithme, ce qui nécessite là encore des ressources supplémentaires pour les analyser. On sait aujourd’hui que Google va notamment prendre en compte de façon plus ou moins importante la compatibilité mobile, l’HTTPS, le temps de chargement ou encore le balisage schema.org (attention cependant, tout ce qui vient d’être cité n’a pas forcément un impact réel sur le positionnement).

L’objectif est donc de se concentrer sur l’indexation et le crawl de vos contenus pertinents, tout en faisant en sorte de réduire voire de supprimer l’intégralité des contenus et éléments peu pertinents pour le moteur de recherche. Un article de Oseox en parle d’ailleurs très bien, je vous en conseille vivement la lecture: l’indexation, vers un nouveau paradigme.

Si vous êtes sur WordPress, sachez que sur SEO KEY, c’est justement notre objectif : nettoyer vos contenus inutiles et vous dire comment optimiser ceux qui sont pertinents.

Methodologie

Comment faire ?

Le meilleur conseil que l’on peut vous donner sur ce sujet est de vous méfier de ce que va faire votre site, même si vous avez l’impression que le contenu est correct et pertinent.

Vous devez donc utiliser différents moyens de détecter le contenu qui n’a aucun intérêt, les éléments en erreur, et ceux qui ne se positionnent pas dans le moteur de recherche. Faites le ménage !

Comment tester ?

Nous vous conseillons donc fortement de vous former et d’utiliser les outils suivants :

  • l’analyse de logs, pour savoir exactement ce que fait Google sur votre site ;
  • les données de la Search Console de Google vous donneront une liste plus ou moins détaillée des URL pertinentes et non pertinentes de votre site ;
  • un outil de crawl pour simuler le parcours de Google depuis la page d’accueil de votre site (Screaming Frog Spider SEO par exemple).
export realisé avec screaming frog avant une refonte seo
Un crawler comme Screaming Frog vous permet d’extraire toutes les URL de votre site.

Suivre les changement de Google

Écoutez, mais n’appliquez pas toujours

Les moteurs de recherche évoluent constamment. Ils vont ainsi changer leurs algorithmes, modifier des filtres, changer leur affichage, apporter de nouvelles fonctionnalités et bien plus. Avec l’amélioration des technologies et l’utilisation « d’intelligence artificielle » et de Machine Learning, le rythme des évolutions s’est accéléré.

En 2020 plus que jamais, vous devez vous tenir au courant de toutes les évolutions des moteurs de recherche. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut appliquer systématiquement les nouvelles recommandations, mais il faut à minima se tenir au courant de ces dernières. Rien que dans les derniers mois, Google a mis en place ou a fait évolué plusieurs choses :

  • un nouvel affichage pour les résultats naturels et pour les publicités sur ordinateur et mobile (avec pas mal de tests et changements en cours) ;
  • la mise en avant des FAQ ;
  • de nouveau critères d’expérience utilisateur (les Core Web Vitals) ;
  • des modifications sur les balisages schema.org pris en compte ;
  • etc.

D’ailleurs, il est même parfois conseillé de ne pas surfer sur les nouveautés car dans certains cas cela peut être néfaste. Prenons l’exemple de la Position 0 (le résultat affiché en haut de page). Depuis sa mise en place il y a quelques années, Wikipédia a perdu 20% de son trafic.

Position zéro
Un exemple de position 0 sur la position 0

Autre exemple, Google indique là encore depuis 2-3 ans que le temps de chargement est important en référencement, mais très récemment, le géant américain a avoué que c’était finalement un critère ayant une très faible importance.

Méthodologie

Pour se tenir au courant des changements de Google, il existe différentes solutions. La première est de suivre tout simplement les comptes officiels du moteur de recherche. Ils vous donneront des informations sur les évolutions techniques en cours ou à venir :

On le répète, ne prenez pas pour argent comptant ce qu’ils disent puisque certains éléments ont parfois bien plus ou bien moins d’impact que ce qu’ils annoncent.

Ensuite, faites une vraie veille pertinente sur les sites de référence qui résument ou agrègent l’actualité SEO :

Faites le aussi auprès de référenceurs qui publient de manière plus ou moins fréquente des astuces, des analyses et de vraies bonnes pratiques à mettre en place sur leurs blogs ou sur les comptes Twitter.

Et enfin et surtout : en testant par vous-même tout ce qu’on vous dit de faire. Rien n’est meilleur pour un référenceur que de tester en conditions réelles.

Ce qui fonctionne toujours

Nous avons vu les nouvelles tendances 2020 en SEO (ou celles qui prennent de l’importance). Mais gardez en tête que les bonnes pratiques restent toujours les mêmes !

Les liens

Ne nous voilons pas la face : cet article a mis jusqu’ici en avant les évolutions et les tendances récentes en référencement naturel. Mais les bases d’un bon référencement naturel sont toujours les mêmes, à commencer par les liens.

Aujourd’hui, la popularité d’un site reste toujours l’un des critères majeurs de positionnement. On peut (malheureusement ou heureusement) avoir un site bien positionné, même si ce dernier n’est pas responsive, même s’il a un contenu bâclé et s’il n’a aucune crédibilité : avec de bons liens, tout est possible.

Gardez donc toujours en tête que faire parler de vous reste indispensable, et que la mise en place de vraies campagnes de netlinking vous permettront de progresser.

Une base technique saine

Là encore, c’est un basique. Il faut un site techniquement propre :

  • pas d’erreurs dans le code ;
  • pas de liens inutiles ;
  • pas de contenus dupliqués ;
  • pas de contenu inutile (au revoir votre article « Bonne année 2020 » et au revoir les étiquettes des WordPress) ;
  • un bon temps de chargement ;
  • du responsive design ;
  • de l’HTTPS ;
  • etc.

Le but est très simple : ne pas freiner le moteur de recherche quand ce dernier parcourt puis indexe les différentes pages de votre site web.

Un bon contenu

Et enfin, de bons contenus sont aussi la base d’un bon référencement : soignez vos publications pour qu’elles répondent au besoin de l’utilisateur et qu’elles soient agréable à lire. Cela va permettre de mieux convertir, de fidéliser, et aussi et surtout de mieux vous positionner !

Besoin de conseils ?

Si vous voulez discuter de votre stratégie SEO et des changements à appliquer en 2020, n’hésitez pas à en parler avec nous !

Daniel Roch

Fondateur, conférencier, auteur, consultant et expert SEO WordPress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *