WordPress et infomaniakComme vous pouvez le voir dans le bandeau de SeoMix, je suis hébergé depuis plusieurs mois sur un très bon serveur d’Infomaniak. C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à rédiger le guide d’installation d’un blog WordPress sur cet hébergeur.

Suivez donc ce tutoriel sur les différents éléments à savoir pour installer correctement ce CMS sur Infomaniak.

Pourquoi choisir Infomaniak ?

Avant que l’on ne me pose la question, je préfère le préciser : cet article n’est pas sponsorisé ou demandé par Infomaniak.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici les principales raisons qui me poussent à opter pour cet hébergeur plutôt qu’un concurrent quand on parle de WordPress. Selon moi, cette offre d’hébergement est optimale pour ce CMS pour trois raisons simples:

Tout d’abord, on a accès à une bande passante illimitée, des bases de données illimitées (en taille et en nombre) avec des sous-domaines internes et externes illimités eux aussi : cela aura un énorme intérêt pour WordPress MultiSite et pour les possibilités qui sont données aux développeurs pour créer un réseau de sites Internet. C’est également très utile pour créer son propre CDN ou pour « externaliser » une section de son site.

Ensuite, la configuration serveur est vraiment robuste: d’une part parce qu’elle est à jour (dernière version de PHP) mais aussi parce que les serveurs sont relativement puissants. Pour le moment, je ne ai jamais eu aucun problème à faire fonctionner n’importe quel script sur mon hébergement, et pourtant, je bourrine souvent… Je n’ai jamais eu non plus d’erreur ou de blocage de la base de données que je rencontre régulièrement chez d’autres hébergeurs comme OVH ou 1and1.

Et la troisième bonne raison est l’excellente FAQ d’Infomaniak, et l’excellente réactivité de leurs équipes quand on a une question. A chaque fois que j’ai un problème, leur site expliquait pas à pas comment faire. Bref, c’est du tout bon.

Infomaniak : Hébergement de sites internet

Installer WordPress sur Infomaniak

Maintenant que j’ai présenté les avantages de cet hébergeur, voici comment installer correctement le CMS sur celui-ci. Une fois que vous avez souscrit à votre hébergement, vous aurez cette magnifique page d’accueil qui apparaît dès que votre hébergement et votre nom de domaine seront prêt à être utilisés (en général, c’est assez rapide).

Page par défaut Infomaniak
La page par défaut d’un serveur chez Infomaniak

1ère étape : rendez-vous sur le site de WordPress pour télécharger la dernière version du CMS.

Une fois cette étape réalisée, rendez-vous sur le site admin.infomaniak.ch avec le login et mot de passe qu’Infomaniak vous a fourni par email. Allez ensuite dans la section « FTP » => « Configuration FTP » pour récupérer l’adresse de votre serveur. Cela vous servira pour transférer les fichiers de WordPress sur votre site en vue de l’installation du CMS.

Adresse du serveur FTP sur Infomaniak
L’adresse de votre serveur FTP sur Infomaniak

Dans le même menu, vous trouverez également une section « Gestion des comptes » qui va lister les utilisateurs de votre compte FTP. Il en existe un créé par défaut.

Liste des utilisateurs FTP d'un hébergement Infomaniak
Voici la liste des utilisateurs FTP de votre hébergement

Vous pouvez en créer un autre ou utiliser celui déjà présent en fonction de vos besoins ou de vos envies. Ci-dessous, voici à quoi ressemble la création d’un nouvel utilisateur.

Création d'un utilisateur FTP sur Infomaniak
Création d’un utilisateur FTP sur Infomaniak

Avec l’adresse du serveur et l’utilisateur FTP, vous allez pouvoir utiliser un logiciel FTP pour vous connecter au serveur d’Infomaniak. Une fois connecté, vous devriez voir apparaître l’arborescence suivante :

  • Le premier dossier cgi-bin permet de placer des scripts CGI à l’intérieur (uniquement si vous savez ce que vous faites)
  • Le second est le dossier où seront gérées les erreurs du serveur (404, 503, …). Vous pouvez donc y personnaliser les pages d’erreurs. Attention cependant, une partie de ces erreurs sera pris en charge directement par WordPress une fois que le CMS sera installé (comme les pages d’erreurs 404 qui sont gérées par le thème).
  • Le fichier htaccess permet le bon fonctionnement de votre hébergement, ainsi que de celui de WordPress. N’y touchez pas pour le moment.
  • Le fichier welcome.php, qui affiche la page par défaut de votre site comme expliqué au début de cet article. Vous pouvez donc supprimer ce fichier.
Arborescence FTP par défaut d'Infomaniak
L’arborescence FTP par défaut

D’ailleurs, si jamais vous l’avez perdu, voici le contenu par défaut de l’htaccess d’un serveur d »Infomaniak :

################################## Errors ######################################
#ErrorDocument 301 /error/301-moved_permanently.html
#ErrorDocument 302 /error/302-moved_temporarily.html
#ErrorDocument 303 /error/303-see_other.html
#ErrorDocument 400 /error/400-bad_request.html
ErrorDocument 401 /error/401-authorization_required.html
#ErrorDocument 402 /error/402-payment_required.html
ErrorDocument 403 /error/403-forbidden.html
ErrorDocument 404 /error/404-not_found.html
#ErrorDocument 405 /error/405-method_not_allowed.html
#ErrorDocument 406 /error/406-not_acceptable.html
#ErrorDocument 407 /error/407-proxy_authentication_required.html
ErrorDocument 408 /error/408-request_timed_out.html
#ErrorDocument 409 /error/409-conflicting_request.html
#ErrorDocument 410 /error/410-gone.html
#ErrorDocument 411 /error/411-content_length_required.html
#ErrorDocument 412 /error/412-precondition_failed.html
#ErrorDocument 413 /error/413-request_entity_too_long.html
#ErrorDocument 414 /error/414-request_uri_too_long.html
#ErrorDocument 415 /error/415-unsupported_media_type.html
ErrorDocument 500 /error/500-internal_server_error.html
#ErrorDocument 501 /error/501-not_implemented.html
#ErrorDocument 502 /error/502-bad_gateway.html
ErrorDocument 503 /error/503-service_unavailable.html
#ErrorDocument 504 /error/504-gateway_timeout.html
#ErrorDocument 505 /error/505-http_version_not_supported.html
################################################################################

######################### Howto map /~user to /user ############################
RewriteEngine On
RewriteCond %{REQUEST_URI} ^/([^/]+)$
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}/%1 !-d
RewriteCond /home/sites/%{SERVER_NAME}/users/%1 -d
RewriteRule ^([^/]+)$ http://%{HTTP_HOST}/$1/ [R,L]
RewriteCond %{REQUEST_URI} ^/([^/]+)/
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}/%1 !-d
RewriteCond /home/sites/%{SERVER_NAME}/users/%1 -d
RewriteRule ^([^/]+)(.+)$ /~$1/$2
################################################################################

###################### Howto map /users/user to /users/user ####################
RewriteEngine On
RewriteCond %{REQUEST_URI} ^/users/([^/]+)$
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}/%1 !-d
RewriteCond /home/sites/%{SERVER_NAME}/users/%1 -d
RewriteRule ^users/([^/]+)$ http://%{HTTP_HOST}/users/$1/ [R,L]
RewriteCond %{REQUEST_URI} ^/users/([^/]+)/
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}/%1 !-d
RewriteCond /home/sites/%{SERVER_NAME}/users/%1 -d
RewriteRule ^users/([^/]+)(.+)$ /~$1/$2
################################################################################

Avec votre logiciel FTP (Filezilla par exemple), faites un transfert des fichiers de WordPress. Pendant que les fichiers sont en train d’être copiés, retournez sur l’administration d’Infomaniak, puis allez dans le menu « Outils » => « Bases de données« . Voici le message que vous allez avoir:

Lancement du menu des bases de Données Infomaniak
Lancement du menu des bases de Données

Attendez 5 secondes puis recharger la page : vous avez désormais accès au menu de gestion des bases de données. Ici, vous pourrez gérer les bases existantes, en créer de nouvelles puis ajouter et modifier les utilisateurs de ces bases de données. Commencez par créer la base de données de votre blog WordPress.

Menu de gestion des bases de données chez Infomaniak
Voici le menu de gestion des bases de données

Une fois votre base de données créée, vous allez créer un utilisateur pour celle-ci, ce qui devrait vous donner le menu suivant dans votre administration d’Infomaniak:

Menu de création chez infomaniak d'un utilisateur de base données
Le menu de création d’un utilisateur de base de données

Pendant que l’on configurait tout ça, votre logiciel FTP a terminé de mettre en ligne tous les fichiers de WordPress. Vous allez donc pouvoir commencer l’installation du CMS, à l’aide des données que vous avez déjà récupéré lors des étapes précédentes, à savoir:

  • le serveur FTP
  • le nom de la base de données
  • l’utilisateur de la base de données
  • le mot de passe relatif à cet utilisateur

En chargeant l’adresse de votre site, vous devriez obtenir ce menu :

Lancement de l'installation WordPress
Lancement de l’installation WordPress

Dans cette étape de l’installation, WordPress nous indique que le fichier de configuration wp-config.php est manquant. En cliquant sur « Créer le fichier de configuration », le CMS va vous rappeler toutes les informations dont vous allez avoir besoin.

WordPress menu d'installation
WordPress nous indique la marche à suivre

Remplissez ensuite chaque élément selon les informations demandées. Concernant le dernier point sur le préfixe de la base de données, je conseille de le changer afin d’améliorer légèrement la sécurité de votre blog WordPress. remplacez wp_ par ce que vous voulez, comme par exemple seo_ ou ok_.

Configuration de la base de données de WordPress
Configuration de la base de données de WordPress

Là, tout va dépendre des droits de votre utilisateur FTP. Soit le script d’installation de WordPress va réussir tout seul à créer le fichier wp-config.php, soit vous aurez ce message d’erreur:

Installation de WordPress et fichier wp-config.php
Créez le fichier wp-config.php

Si c’est le cas, créez sur votre ordinateur un fichier vide appelé wp-config.php. Copiez le contenu de la page précédente dedans, puis placez ce fichier à la racine de votre site avec votre logiciel FTP.

Que le fichier ait été créé automatiquement ou par vos soins, autant en profiter pour l’optimiser. Ouvrez le fichier wp-config.php et cherchez la ligne suivante :

define ('WPLANG', 'fr_FR');

Ajoutez ensuite ces deux lignes :

define('WP_POST_REVISIONS', 3);
define('EMPTY_TRASH_DAYS', 3 );

Cela aura pour but de vider automatiquement la corbeille de votre blog tous les 3 jours afin d’en optimiser la vitesse, ainsi que de réduire le nombre de sauvegardes automatiques de WordPress (en limitant à 3 le nombre de versions sauvegardées d’un même contenu).

Voilà, c’est presque terminé. Rechargez la page d’accueil de votre site pour voir ce message de création de blog WordPress sur votre hébergement Infomaniak.

Fin de l'installation de WordPress sur Infomaniak
Votre installation de WordPress sur Infomaniak touche à sa fin

Remplissez les différents éléments comme bon vous semble. Je vous conseille de décocher la dernière case le temps de finaliser votre site. Une fois que celui-ci sera prêt, vous n’aurez plus qu’à modifier ce paramètre dans l’administration de WordPress.

Voilà, vous avez réussi à hébérger correctement votre CMS sur Infomaniak.

Infomaniak : Hébergement de sites internet

Comment faire certaines actions sur Infomaniak

Comme vous avez pu le voir, cet article ne traite que de l’installation de WordPress sur cet hébergement. Comme je l’ai dit juste avant, Infomaniak a une très bonne foire aux questions avec plusieurs pages dédiées à ce CMS. Je vous invite donc à y poursuivre votre lecture si besoin est.

L’offre d’hébergement

Je vais prêcher pour ma paroisse, mais cet hébergeur est sans doute l’un des meilleurs qui existe au niveau des hébergements mutualisés. Au niveau qualité/prix, je n’ai pour le moment rien trouvé de mieux (et ce n’est pas faute d’avoir testé d’autres hébergeurs). L’offre qu’ils proposent est simple : 120€ par an pour 60Go de stockage et une bande passante illimitée. Si je ne devais choisir que certains éléments de leur offre, je retiendrais :

  • Des bases de données MySQL 5.x illimitées (et sauvegardées quotidiennement)
  • Un serveur Apache récent (php5.2 et 5.3, scripts CGI possibles, Perl 5.10.0, Zend Optimizer 3.3.3 et Python 2.4.4)
  • Pas de frais d’installation pour l’hébergement, un tarif unique avec le nom de domaine gratuit
  • Des sous domaines internes et externes illimités

Ce qui fait la force d’ailleurs de ce prestataire, c’est qu’il évolue au fur et à mesure des mois, sans que le prix ne change. Un simple exemple avec des changements intéressants début Octobre :

  • Des sauvegardes du site (SQL et FTP) à disposition
  • Un nouveau gestionnaire de fichiers
  • Une augmentation à 96Mb de mémoire pour tous les scripts
  • L’apparition de Slowlogs MySQL en cas de surcharge du serveur (pour savoir où ça coince).

Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus, consultez directement l’offre d’hébergement d’Infomaniak.

Infomaniak : Hébergement de sites internet