« WordPress, c’est de la merde ! »

Publié le 13 mai 2015 WordPress

Il y a quelques temps de cela, nous avions abordé le fait que WordPress ne « tenait pas la charge », article dans lequel j’avais réussi à expliquer que ce n’est pas le CMS qui pose problème, mais plutôt son utilisation.

Et tout comme dans cet exemple, il y a toujours des phrases qui me font hérisser le poil quand on parle de WordPress. La dernière en date est une que j’entends souvent ces derniers temps de la part de référenceurs ou de clients : « WordPress, et bah c’est de la merde ! ».

WordPress c'est de la merde

WordPress, c’est vraiment de la merde ?

Oui et non : tout dépend de quel point de vue on se place. La plupart des personnes qui critiquent de manière aussi forte ce CMS le font souvent car ils ne parviennent pas à faire ce qu’ils veulent. La raison à cela est simple : ils ne savent tout simplement pas l’utiliser (ou pas correctement).

Donnez par exemple la meilleure perceuse du marché à un expert du bricolage : il pourra faire des merveilles. Maintenant, donnez-là moi par exemple : je risque de démolir tous vos murs sans réussir à accrocher quoi que ce soit solidement. Pourquoi ? Tout simplement car je ne sais pas me servir correctement de cet outil.

En référencement naturel et en développement web, c’est la même chose : nous devons nous former aux outils que nous utilisons. Si votre client utilise Magento, vous devez apprendre à utiliser ce CMS. Si vous avez un site développé de manière statique ou avec un Framework maison, vous devez aussi apprendre à l’utiliser.

Sans vouloir offenser la plupart des référenceurs que je connais, ils ne savent pas correctement utiliser le CMS WordPress. Et c’est encore pire si l’on regarde ce que font les clients avec.

Donc oui, WordPress, c’est de la merde quand on fait n’importe quoi avec. Mais donnez ce CMS à quelqu’un qui sait vraiment s’en servir, il fera des merveilles avec. Cela tombe bien, c’est ce qu’on fait chez SeoMix lors de nos audits ou de nos prestations d’optimisation.

Il faut toujours se former

Pour comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là, et pourquoi autant de personnes pestent contre WordPress, il faut revenir un peu en arrière et se poser une question simple : pourquoi WordPress est-il autant utilisé dans le monde ?

Pour rappel, il représente actuellement plus de 23% du web mondial. La raison de cet engouement est sa simplicité d’utilisation. En soi, il n’est pas meilleur qu’un autre CMS ou outil : il est juste jugé de base plus pratique pour l’utilisateur lambda. En misant dessus, les créateurs et contributeurs de WordPress ont permis à un très grand nombre de personnes d’utiliser cet outil plutôt que ses concurrents un plus complexes à prendre en main.

Mais c’est justement cela le problème : WordPress est tellement simple que l’utilisateur ou le référenceur ne se méfient pas. Ils créent ainsi de très nombreux freins ou désoptimisations en référencement naturel. On en parlait justement lors du dernier WordCamp Paris : Méfiez-vous de WordPress et de ses utilisateurs.

Cette remarque est d’ailleurs valable pour tout CMS ou technologie : il est crucial de se former. Prenez par exemple Magento. Ceux qui le maîtrise font des sites performants, bien référencés et ergonomiques. Mais si vous me le donnez, je n’arriverai à rien. Ce n’est pas pour autant que « Magento c’est de la merde ».

Arrêtez de dire n’importe quoi

Quand on est sur Internet, ou même dans la vie de tous les jours, tout le monde a un avis sur tout. Et pourtant, la plupart des gens parlent pour ne rien dire, ou sans maîtriser le sujet qu’ils abordent.

En ce qui me concerne, je connais  parfaitement WordPress. Je peux donc dire en tout état de cause les avantages et inconvénients de ce CMS. Mais il n’y a rien de plus énervant de voir quelqu’un parler d’un outil et de décréter un fait alors que cette même personne ne connaît pas réellement l’outil. Si un jour il vous venait l’idée de dire la même chose sur WordPress ou sur n’importe quel autre CMS, Framework ou langage, j’attends de vous que vous soyez un expert du domaine pour vous croire, ou d’avoir de réels arguments concrets sans tout mélanger.

Pour les intéressés, voici justement la dernière vidéo qui m’a poussé à enfin rédiger cet article (mais rassurez-vous, j’avais déjà entendu cette même phrase de la part de plein d’autres confrères, prospects ou clients) :

Bref, WordPress, c’est tout sauf de la merde, comme tout CMS, outil ou langage informatique : il suffit juste de se former !

Enfin, pour terminer ce petit article coup de gueule, rien de mieux que cet échange sur Twitter qui conclut parfaitement mon point de vue sur la réelle source des problèmes que l’on peut rencontrer avec WordPress ou tout autre outil : il FAUT se former pour faire du bon travail. Si on oublie cette étape-là, il faut alors faire des pieds et des mains pour corriger le tir.

Daniel Roch

Fondateur, conférencier, auteur, consultant et expert SEO WordPress

45 Commentaires

Sébastien Le 13 mai 2015 à 8h58
Tout à fait d'accord : un bon référenceur devrait être suffisamment au niveau techniquement (quel que soit le CMS dont il parle d'ailleurs) avant de balancer de telles inepties. Wordpress est une plateforme excellente de part sa facilité de mise en oeuvre (donc rapidité, donc moins couteux) pour qui prend un minimum de temps à en comprendre l'architecture. Au pire, se payer une petite formation sérieuse et c'est parti, on en sait suffisamment pour effectuer les optimisations on-site nécessaires au métier de SEO.
Thierry pigot Le 13 mai 2015 à 9h18
Super article Daniel ;)
Florian Le 13 mai 2015 à 9h22
Merci pour l'article Sébastien !! 100% raccord avec vous
DENEULIN Le 13 mai 2015 à 9h23
Il est vrai que c'est un peu dur de dire cache : "WordPress c'est de la merde"...
D'un point de vue "client", WordPress est assez extraordinaire quand les personnes qui s'en sont occupées ont fait du bon boulot.

Autrement, d'un point de vue développeur, concrètement WordPress c'est bien de la merde...
Pas d'injection de dépendance, une conception et une architecture largement dépassé, et bien d'autres choses.
La "puissance des actions et des filtres" ne sont ni plus ni moins qu'un arrangement procédural afin de mettre en place un semblant de pattern observer.
Les custom post type ne sont que des entités"custom" n'étant même pas géré par une factory (de même pour les taxos).
Enfin, pour pallier à la vieillesse de l'outil qui peut s'imprimer sur une feuille, on vient réutiliser nos actions et filtres pour venir se greffer dans des fonctions car ils n'ont pas de service container...
Je rajouterai une dernière couche : faire de l'objet avec WordPress pour essayer de le "rattraper", ça en devient même galère car on est parfois obligé de passer par du "static" là où l'on ne devrait pas en avoir besoin. On perd donc tout le principe même de l'objet. (cf. le plugin pour Twitter).
Pour faire les choses bien, on doit démarrer obligatoirement par un Singleton et de fait, pas de multithread, m'enfin on est plus à ça prés...

Alors certes, quand on utilise cet outil et que l'on sait l'utiliser, on peut ne pas "faire de la merde". Mais, l'outil en lui-même équivaut à un silex pour faire du feu alors qu'aujourd'hui on a des briquets.

On prend un CMS comme Bolt, c'est une tuerie... Sans "rien coder" et juste en faisant de la config YAML (donc on code un peu quand même mais c'est tellement différent... :D), on obtient la "puissance" des CPT + Taxos + ACF Pro... Pas besoin de plugins bidons non plus pour faire du debug, on est sur un coeur SF2 qui a déjà tout dans le ventre. Bref, WordPress c'est bien uniquement si et seulement si, on sait l'utiliser mais pour moi, il prend un sacré coup de vieux.
Pierre Le 13 mai 2015 à 9h30
Tout à fait important de rectifier un jugement à l'emporte-pièce effectivement. Je n'avais pas suivi la petite phrase (genre qui amène forcément du buzz, pas forcément négligeable ^^) mais même si on ne prend ça que dans le sens "WordPress pour le SEO si on laisse tout par défaut c'est de la merde", il faut au moins nuancer. Pour avoir des activités avancées à la fois en développement- formation WordPress et aussi dans le référencement, je suis d'accord que beaucoup de monde s'en tient à la surface pour WP, et laisse tout en configuration loin d'être optimisée (rewriting, linking, balises etc). Quant à la comparaison avec d'autres CMS, j'ai vu des projets partir en crise côté SEO car l'équipe avant-vente et la DSI considérait d'un grand CMS réputé qu'il était sous-entendu qu'il offrirait de base toutes les fonctions et réglages qu'on connait dans WP, et il y a eu de grosses déceptions et déconvenues plus nouveaux devis quand il a fallu faire développer sur-mesure ce que contient WordPress même sans plugin.
Donc non, not a worthless piece of shit, au contraire très puissant si on prend la peine de regarder sous le capot.
Jonathan Le 13 mai 2015 à 9h31
Vu comment Bourelly hésite durant cette partie, il se rend compte lui même qu'il est en train de dire de la merde à cet instant...
LaboCss Le 13 mai 2015 à 9h36
Le souci c'est surtout que wordpress c'est basiquement une usine à gaz, le gros mode par défaut de tout les dev qui se disent "quoi que désirera mon client, il y aura un plugin pour ça".

Sauf qu'au final le client il va utiliser un cms avec 75% d'options qui ne sont pas pour lui, qui le distrait de l'utilisation qu'il a du cms.

Je ne suis pas là pour casser du wordpress, je l'utilise sur certains projets. Mais il faut avouer que si le client fait de la "merde" avec un outil, c'est parce qu'on le laisse faire. Avec un outil comme Kirbycms je peut proposer un backend efficace et réellement adapté aux besoins du client. Client qui n'a pas toujours envie d'avoir besoin de comprendre une interface lourde afin de pouvoir utiliser ce pourquoi il a recruté un dev.

L'idée c'est de partir d'une base simple, puis d'ajouter les fonctions dont le client à besoin, pas l'inverse. Avec wordpress le grand classique c'est de prendre la base, ajouter encore plus de fonctions avec des plugins puis enfin de masquer certains éléments dans l'administration afin de ne pas perdre le client dans la multitude d'options. C'est... peu efficace. Si ce n'est pas une aberration.

Voilà tout :)
Alex Le 13 mai 2015 à 9h39
"Quand on est sur Internet, ou même dans la vie de tous les jours, tout le monde a un avis sur tout. Et pourtant, la plupart des gens parlent pour ne rien dire, ou sans maîtriser le sujet qu’ils abordent."

C'est tellement vrai et ça marche pour tous les domaines ! La plupart des gens ne doutent pas assez. Chacun pense détenir la vérité alors qu'au fond, pas mal de monde est inculte...

Il faut juste avoir l'honnêteté de dire "Je ne sais pas" ou "Je ne me suis pas informé sur le sujet", mais c'est souvent incompatible avec leur fierté ou leur mauvaise foi.
Nicolas Le 13 mai 2015 à 9h41
Hello,

Pour avoir entendu "WordPress c'est de la merde" un paquet de fois, j'aimerais peut-être un peu tempérer ton discours. Bien que n'étant pas technicien pour jus, j'ai bossé en SSII pendant 4 ans, aux côtés de développeurs Symfony niveau ninja qui étaient très coutumiers de cette phrase.

Ils la sortaient à tors et à travers pour deux raisons :

1. des considérations techniques : WordPress était techniquement moins performant que ce qu'ils développaient. Ils voyaient notamment des requêtes inutiles en pagaille sous le capot, ou des choix techniques absolument incroyables, comme des urls en dur dans la base de données

2. WordPress est un moteur de blog. A la limite peut-on concevoir qu'il serve pour des sites plaquettes de quelques pages. Mais il est souvent acquis dans la pensée commune que site web = WordPress. Or, dans la plupart des cas, dès que l'on s'écarte d'une usage "Blog", WordPress, c'est souvent de "la merde". On bricole, on installe des plugins qu'on modifie ici ou là. Comme ton exemple de perceuse, ce n'est pas WordPress qui est à blâmer dans ce cas, mais plutôt l'utilisateur qui pensait pouvoir mettre en place une plateforme d'enchères sous WordPress

Il n'en demeure pas moins qu'au regard de ces deux points, je conçois tout à fait qu'un techos puisse penser que WordPress c'est merdique. J'en ai d'ailleurs même deux dans mon dos au moment où je pianote ces quelques lignes :)
Les Résoteurs Le 13 mai 2015 à 10h06
Superbe article Daniel, je suis entièrement d'accord avec toi ! Wordpress c'est de la merde si on fait n'importe quoi ! Et quoique dans ce cas, ce n'est pas le CMS qui est en cause mais son utilisateur !
Je suis content que tu aies fait cet article suite à la vidéo de Laurent Bourrelly que tu as écourté et c'est tant mieux ! J'avais envie de lui répondre et tu l'as fait alors Merci :)
Avant de critiquer Laurent, essaye de connaitre ce CMS ! Ne dis pas que tu le connais bien sinon tu ne dirais pas de telles âneries.
Apprends à le connaitre correctement et après tu pourras parler. Ensuite, on pourra échanger sur le sujet.
Pour ma part, j'utilise ce CMS pour tous mes sites, même les e-commerces de mes clients et personne ne s'en plains. Ni même en ce qui concerne le SEO fait à partir de Wordpress.
Alors est-ce que Laurent aime la provocation ? Après tout peut-être car dans le fond ce mec est top et sait s'excuser quand il le faut mais là, il a poussé le bouchon un peu trop loin.

Les Résoteurs
Antoine Brossault Le 13 mai 2015 à 10h13
J'aime à croire qu'en partageant cette vidéo sur WP academy et en poussant moi même ce coup de gueule je t'ai inspiré cet article :p

Bien maitrisé WordPress fait des miracles, alors oui on trouvera toujours à redire sur le code et l'organisation de WP (comme sur n'importe quel code). Mais le comparer à des frameworks comme Laravel ou SF2 n'a pas vraiment de sens pour moi.

Antoine
CAMLITI Le 13 mai 2015 à 10h15
Bonjour et beau résumé.
Effectivement cela s'applique à Wordpress, mais également à beaucoup d'autres choses dans différents métiers.

Les personnes non compétentes dans un domaines préfèrent critiquer, voir dénigrer plutôt que de chercher à combler leurs carences.

Il n'est pas simple de modifier wordpress et en tirer le meilleur, mais lorsque nous y arrivons, cela fait plaisir.

C'est du travail, c'est certain.... il n'existe pas de recettes miracles.
Odile Le 13 mai 2015 à 10h22
Je ne peux donner mon avis qu'en tant que développeur front-end. Pour moi c'est le CMS parfait, j'en fais ce que je veux. Je trouve juste qu'au niveau de la gestion multilangue c'est toujours le b.... Même si les templates tout prêts sont esthétiquement plus aboutis que ce que je fais, je préfère faire mes templates moi-même pour la souplesse et la facilité d'utilisation que ça apporte pour le client, et je ne me retrouve pas à devoir passer des heures par-ci par-là à devoir corriger des trucs qui ne marchent pas ou construits bizarrement. Mes clients gèrent leur site après 1h de formation montre en main!! Niveau référencement, ceux qui s'imaginent que tout se fait tout seul en rentrant une liste de mots-clés peuvent se plaindre. Il faut y passer du temps, se former constamment car il y a des nouveautés de jour en jour, faire un suivi constant! Dire que Wordpress, niveau référencement, c'est de la m...., c'est ridicule. On en fait ce qu'on veut !
Nathalie Le 13 mai 2015 à 10h27
Ca fait plaisir! Quelqu'un qui dit ce qu'il pense sans aller au clash de façon constructive et pédagogique... Oui, WordPress n'est pas parfait, mais c'est tellement pratique! :)
Philippe Le 13 mai 2015 à 10h57
Pour ma part, mon blog est sous WordPress et c'est un outil extraordinaire au quotidien. Du point de vue utilisateur c'est une certitude, après, tout dépends de ses besoins. Si Wordpress représente environ 25% des sites dans le monde, c'est que les atouts de ce CMS dépassent de loin les défauts, qui peuvent être corrigés en fonction des objectifs souhaités.
Oelita Le 13 mai 2015 à 10h58
@Deneulin ah mais tu pars du principe de base que l'objet, c'est mieux que le procédural. Et tiens, j'avais intégré une partie "objet vs procédural" dans ma conf sur les bonnes pratiques vs pragmatisme au WCParis, mais je m'étais dit que ce sujet était trop trollesque pour m'y risquer dès le départ :-)
Anouar Fourti Le 13 mai 2015 à 11h50
Il n'y a pas de meilleur argument pour cacher son incompétence..

Le petit gars super ninja en symphony ou cakephp, il ne peut pas se permettre de confirmer son incompétence en WordPress. Du coup ce truc c'est forcément de la merde pour lui. Il faut que tout le monde utilise la même techno que lui. J'ai le droit de le traiter de c*n dans ce cas? Au moins on utilise un même vocabulaire, un même langage.. Il ne pourra pas traiter mon vocabulaire de merdique!

Bref, ce qui serait intelligent de dire est que WordPress est loin d'être la meilleure solution pour tous les projets. Mais cela reste un très bon choix pour un bon nombre de solutions web.

C'est quoi l'objectif du gars qui donne une conf' pour apprendre aux gens des conneries pareilles?
Arnaud Le 13 mai 2015 à 12h01
Sans vouloir forcément défendre Laurent, là, il le dit comme ça car il est en conf et qu'il veut marquer les esprits. Quand on lui pose la question pour avoir plus de détails, il me semble qu'il reconnait qu'on faire quelque chose de bien avec un site sous WordPress. Le tout, est, comme tu le dis parfaitement, de savoir s'en servir et l'optimiser avec intelligence.

Disons que le concept de blog avec ses billets rangés de manière chronologique et des liens à tire larigot, c'est peut-être pas la meilleure option possible. C'est plutôt cette idée qu'il défend.

En tout cas, je suis complètement d'accord avec ton propos, on peut en faire des merveilles à condition de bien savoir s'en servir.
DENEULIN Le 13 mai 2015 à 12h05
@Antoine Brossault :
Le problème n'est pas de le comparer à SF2 ou autre puisque ca n'a aucun intérêt. On fait un CMS avec comme base SF2 (ou autre) et pas l'inverse. Le problème pour moi, c'est la vieillesse du code de WordPress et de son architecture. Ni plus, ni moins. Donc, point de vue technique. Pour le reste, je le trouve suffisamùent adapté pour un besoin client qui demande du contenu (même pour le eCommerce mais ça dépendra du besoin aussi).

@Oelita :
Justement non ;) Cela dépend du langage, du besoin, du temps, du budget et est-ce que l'on veut tendre vers du DDD ? (ou autre architecture d'ailleurs) :)
Et, à ce que je sache, faire du DDD avec WordPress, c'est comme tenter de marcher sur la tête : un peu (trop) compliqué.
Mais de manière générale, oui l'objet c'est "mieux" que le procédural.
Typiquement, ca "if($user->role == "admin")", bah c'est bofbof... bonjour le pattern specification. Et en procédural... bah on ne fait pas autrement (on fait meme pire car là, j'avais quand même un objet user...).
Objet = plus évolutif, plus maintenable. Puis le cycle de vie, toussa toussa quoi...
Bref, WordPress c'est de la merde techniquement parlant (quoique quelques belles prouesses pour venir boucher les trous), mais je ne le critique pas sur le besoin et l'utilisation en lui-même de l'outil ;)
Jeff Le 13 mai 2015 à 12h18
Salut Daniel, je ne comprends pas très bien le sens de ton article, est-il fait pour critiquer Laurent Bourelly ou mettre en avant tes formations ?

Ce n'est pas trop la mise en avant de tes formations qui me pose le plus de PB, mais le fait que tu appuies ton argument sur les propos de Laurent Bourelly.

La vidéo de Laurent Bourelly est prise lors d’un événement SEO et non lors d’une formation SEO et c’est bien ce qui fait la différence, je pense que derrière le « Worpress c’est de la merde » il y as un mise en garde sur la mauvaise utilisation de Wordpress qui peux être catastrophique.

Laurent à peut être oublié ou pas... de rajouter « Si on fait n’importe quoi comme la plupart des utilisateurs. » quand il dit « Wordpress c’est de la Merde !

Si tu observe bien les dires de Laurent dans ces différents podcast il explique bien qu'une des méthodes correcte pour utiliser Wordpres et de travailler par catégorisation + pages afin de mieux respecter les silos sémantiques et non pas catégorie + articles en vrac et je partage parfaitement son point de vu. C'est d'ailleurs je pense l'une des méthodes que tu utilise sur ton site la catégorisation + pages.

Le fait que Wordpress soit un des CMS les plus utilisé pose pas mal de PB pour les SEO car souvent les clients ont déjà mis en place un blog sur leur site en utilisant Wordpress de manière classique avec une mauvaise utilisation/optimisation et catégorisation des articles/pages.

Par contre si le SEO prend le problème de Wordpress avant la mise en production les éléments pénalisant peuvent être supprimé.

Après sans stratégies performantes tu as beau avoir le meilleur de l’optimisation sur ton site Wordpress tu ne vas pas bien loin.
Laurent Bourrelly Le 13 mai 2015 à 12h24
Je pense que tu le sais déjà, mais j'ai résolu le problème de Wordpress.
Un plugin va sortir dans les prochains jours pour modifier ce qui ne me convient pas et même beaucoup plus encore.

Cela dit, j'assume mes propos. L'outil est présenté comme facile à installer et gérer. Sauf que maintenant on apprend qu'il faut bien savoir quoi et comment modifier le bouzin.
Désolé, mais il y a une énorme contradiction dans le discours.
    Daniel Roch Le 13 mai 2015 à 12h28
    Pour répondre à Jeff et quelques autres qui m'ont fait la remarque, je ne cherche pas à critiquer Laurent Bourelly, mais simplement à recadrer les choses. J'ai pris sa phrase en exemple, mais je l'avais déjà entendu avant de la part d'autres personnes et cela commence légèrement à me gonfler.

    Ce que je reproche de manière globale aux gens qui disent cela, c'est de vouloir faire un effet d'annonce et de nuire à un outil en mentant à son sujet. Et ce n'est pas parce que l'on est en conférence, en train d'écrire un livre ou d'animer un blog que l'on a le droit de dire des choses fausses. Je voulais juste recarder cela. Quant au fait de mettre en avant les prestations de SeoMix, c'est tout simplement ce que fait toute agence ou freelance dans ce secteur d’activité.

    Enfin, par rapport à ton commentaire Laurent, ce n'est pas contradictoire : un modèle de voiture se conduit plus facilement qu'un autre, et pour autant on apprend à conduire avant. Pour ton plugin, je suis très curieux de voir ce que tu prépares, surtout que je développe également un plugin premium de référencement naturel ;)
XavPress Le 13 mai 2015 à 13h21
Hello

Donc Laurent était en mode Jean-Pierre Koff :-)

Y a pas de mauvais outils il y a que ses mauvais travailleurs...

Wordpress c'est bien et puis fait aimer faire les mises a jours car came fait penser a phpb il y a quelques années a sortir des mises a jour tout les mois (voir plus)

Moi je kiff trop Dotclear mais les ptits jeunes connaissent pas, donc pour plus de simplicité j'utilise Wordpress

ps : je crois que mon commentaire aussi c'est de la merde, par contre c'est un bon mot clef bien ciblé et tu vas vite l aimer
Denis Le 13 mai 2015 à 13h32
@Laurent

Je ne vois pas en quoi WordPress empêcherait la mise en silo des contenus !
celinem Le 13 mai 2015 à 14h05
La propagation de WP s'est faite sur sa facilité de prise en main par n'importe quel utilisateur, amateur et même débutant.
WP s'est 'vendu' en diffusant l'idée que n'importe qui pouvait faire son propre site web, sans faire appel à un prestataire quel qui soit !

Victime de son succès, le constat est qu'aujourd'hui ce CMS est utilisé n'importe comment...
Recommander "aux amateurs" de 'se former' avant de créer un site, oui bien sûr, mais ce n'est pas la revendication de WP...

Autre soucis avec WP, même s'il répond aux 1ers besoins d'un site web standards, développer pour ce CMS est laborieux (Deneulin l'évoque plus haut).

Il serait temps pour les équipes de développement de WP d'avoir l'audace de refondre son architecture qui vieillit vite.
Julien Maury Le 13 mai 2015 à 14h28
@Deneulin attention quand même pas mal de mélanges dans ce que tu dis ici je trouve même si tu as de bons arguments. Je ne dis pas que tu as tout faux d'autant que WP a des limites, oui, on s'en rend bien compte mais je veux juste essayer de préciser certaines choses.

D’un point de vue « client », WordPress est assez extraordinaire[...] Autrement, d’un point de vue développeur[...]


On s'en fout pas mal. On code pour des clients. On peut se faire plaisir avec des super technos dans le perso le reste du temps on code pour les gens.

Pas d’injection de dépendance, une conception et une architecture largement dépassé


Oui après ça dépend dans quel objectif.

Les custom post type ne sont que des entités "custom " n’étant même pas géré par une factory


Oui indéniablement, ça discute pas mal pour standardiser tout ça d'ailleurs.

La « puissance des actions et des filtres » ne sont ni plus ni moins qu’un arrangement procédural


Non. L'API plugin de WP n'est pas parfaite mais c'est un point fort d'ailleurs repris dans certains forks qui s'inspirent de WP sans vouloir prendre tout le machin.

Bref, WordPress c’est bien uniquement si et seulement si, on sait l’utiliser


Oui toute chose égale par ailleurs. On va pas se lancer dans la course auto sans savoir conduire.

mais pour moi, il prend un sacré coup de vieux


Oui tu as raison mais on sent une forte poussée vers la modernisation rapide. A priori on devrait garder l'admin (qui est une contribution géniale au web de ces 10-15 dernières années) et s'assouplir sur le front notamment sur le templating qui n'est pas du tout un point fort de WP.

Je ne me fais pas l'avocat de WP ici, je suis d'accord avec toi d'autant qu'en progressant je me rend compte de certains manques que tu évoques ici. Cela manque d'objet c'est sûr et ça trainasse, y a qu'à voir le support encore pour PHP 5.2 ...
Vandenbosch Le 13 mai 2015 à 14h41
Comme la plupart des personnes qui ont peu de connaissances (html, php, css...) ou une connaissance moyenne (c'est mon cas), on décide un jour de choisir Wordpress parceque l'on croit que cela sera plus facile, plus simple, plus rapide, plus automatique... Bref ! plus performant !

Bien mal m'en à pris,
- Des mois de galère à chercher la bonne documentation facile à utiliser (pour un novice)
- Pas simple de faire "un choix" parmi des centaines de plugins qui souvent vous plombent votre site et qui vous transforment ce que vous croyez être une formule1 en un très beau tracteur "style ancêtre", sans parler de la sécurité...
- Pour le thème, le choisir clé en main ou réaliser le sien, pas "simple" le choix est aussi compliqué pour l'un ou l'autre.
- J'en oublie...

Mais, heureusement! il y a "seomix" et d'autres, il vous sorte en partie du bourbier dans lequel vous pataugez depuis des semaines, encore merci à eux et au travail qu'ils partagent !
Cela n'empêche qu'il va me falloir approfondir wordpress et essayer de comprendre sa sémantique interne tout cela pour réaliser un simple site pour une petite association à petit budget...

Ma conclusion, méfiez vous de wordpress car sous sa facile apparence d'utilisation se cache un CMS complexe à mettre en oeuvre sur beaucoup de points.
DENEULIN Le 13 mai 2015 à 15h54
@Julien Maury :
Pour sûr, on code pour le client, d'ou la fameuse équation : temps, budget, planning. =)
Par contre, le soit disant point fort de WordPress concernant les filtres et actions, "repris dans certains fork d'autres", c'est juste qu'ils ne connaissent pas les decorator ou les observer... =)
Ce n'est pas parce que l'on réutilise quelque chose qu'il est forcément bien :)
Je ne critique pas les actions et filtres qui sont biens pour WordPress, je dis juste que c'est dépassé et qu'il existe une vraie architecture pour ça.

"Oui après ça dépend dans quel objectif", je ne comprends pas la remarque ? L'inversion de contrôle ne dépend d'aucun objectif, c'est juste savoir coder ou pas.
Je préfère encore quelqu'un qui me sors du très bon procédural que quelqu'un qui code une pourriture d'objet sans connaître le "SOLID".
De plus, l'architecture de WordPress reste dépassé... Objectif de faire quelque chose de rapide ou pas ; aujourd'hui, je vais bien plus vite avec d'autres CMS plus puissant au niveau de l'architecture et ayant moins de connaissance sur ces derniers qu'avec WordPress.
Notamment pour les entités "custom", les champs additionnels (soit les metabox avec WP) et compagnie.
D'ailleurs, je serai d'ailleurs ravi d'avoir ton avis sur l'un d'entre eux.
Julien Maury Le 13 mai 2015 à 16h39
c’est juste qu’ils ne connaissent pas les decorator ou les observer[...] L’inversion de contrôle ne dépend d’aucun objectif, c’est juste savoir coder ou pas


@Deneulin je ne suis pas du tout convaincu que l'absence de "véritable objet" soit du à un manque de connaissance. Tout est question de choix et l'idée est de rester accessible, d'avoir des barrières à l'entrée quasi nulles ce qui est une réussite incontestable ici tu en conviendras :)

Pour certains dès que tu commences à faire des classes c'est déjà complexe mais de toute manière ce que tu dis est toujours vrai, en résumé et comme le rappelle Daniel l'important est de savoir ce que l'on fait. Mais on ne sait qu'à la mesure de ce que l'on sait c'est là tout le problème.

Faire de l'objet oui mais pour une réelle utilité c'est ce que j'entends par là, s'ils introduisent ce niveau de complexité, qui n'est pas le plus haut bien sûr mais qui est déjà pas mal, le risque est fort de laisser plein de monde sur le côté de la route et c'est totalement à l'opposé de la philosophie de WP.

C'est toujours plus facile de bouger un pédalo qu'un porte-avion et c'est l'opportunité des "forkeurs" qui peuvent proposer leurs alternatives. J'en vois tous les jours des mecs qui ont créé leur propre CMS mais que personne n'utilise. Je dis pas que c'est bien. C'est peut-être un énorme nivellement par le bas cette affaire et certains codes nous passent sûrement sous le nez alors que la qualité est au rendez-vous !

Il ne faut pas je pense que tu te formalises quand tu regardes le code de certains plugins WP et celui du core. Ce n'est pas forcément par manque de connaissance mais plutôt par choix que tel composant n'est pas employé d'autant qu'avec cette rétro-compat on est limité, PHP 5.4 on est déjà border line :)

Le choix c'est vraiment le mot-clé ici. Cela dit je suis d'accord avec toi, pas mal de code pourrait être factorisé. Certains ont d'ailleurs non pas leur framework WP, ce qui revient à charger parfois beaucoup de code pour pas grand chose, mais quelques classes par exemple pour les cpts ou les custom fields et ce afin d'éviter de dupliquer du code inutilement.
Emile Le 13 mai 2015 à 16h56
J'ai fait et je continu a faire du silo avec WP ... y'a déjà largement ce qu'il faut même si moi aussi j'ai fait dev un plugin... j'attends l'arrivée de celui de Laurent pour voir un peu le truc. Moi ce qui me fait chier c'est pas lié à WP... c'est surtout le fait que dés qu'on rajoute une ou 2 JS ou CSS au site, le pagespeed tombe a plat... encore que d'un point de vue SEO on a pas encore de preuve de son importance. Oui faut savoir bien utiliser WP qui commence à devenir un peu comme Windows... chacun développe un truc de son côté et parfois ils se percutent et ca met le WP à mal.
Frédéric Le 13 mai 2015 à 17h43
Pour le coup, je pense qu'il ne s'agit même pas de savoir si Wordpress est mieux qu'un autre voire le contraire.

Chacun a ses préférences, ses habitudes ... par exemple, Drupal ne me convient pas du tout.
Au contraire, mon CTO trouve ça génial.

Le vrai problème, c'est les avis aussi peu argumentés que "Wordpress c'est de la merde".
Généralement, cela témoigne du peu de recul (parfois de l'incompétence) que peuvent avoir les gens qui emploient ces termes.

Finalement, ça me fait penser aux enfants mal élevés qui à table, vous sortent des "Beurk, c'est pas bon". Non, on dit "je n'aime pas".

Merci en tout cas pour ton article.
Laurent Bourrelly Le 13 mai 2015 à 19h17
@Denis : à cause du classement chronologique des articles.
Daniel Farnier Le 13 mai 2015 à 20h02
Je suis sorti de l'université avec mon diplôme d'informatique en 81 (1981, pas 1881 n'exagérez pas non plus). Dois-je vous dire que j'en ai vu des controverses sur les concepts, les langages, les outils... A chaque fois des technos sûrs de leur fait nous expliquaient que c'était le top du top et que ce qui existait avant était de la merde.
A côté de ça vous aviez Microsoft, une firme qui vendait des produits qui vous explosaient à la figure, se permettant de rater les vraies évolutions (dois-je commenter l'histoire d'Internet Explorer ?). Bilan , Microsoft est toujurs là, riche et puissant. Leur secret : fournir le produit qu'attendent les clients, l'essentiel étant pour eux de corriger les problèmes avant que les clients ne puissent plus les supporter.
Ce n'est pas que j'aime la politique de Microsoft, mais même si WordPress n'est pas à la pointe de la technologie il a démontré lui aussi une capacité remarquable pour répondre aux attentes des utilisateurs, et c'est cela l'essentiel. En plus, WordPress respecte les utilisateurs.
Il n'y a pas si longtemps, on lisait des articles expliquant doctement que WordPress n'était vraiment pas une plateforme fait pour l'e-commerce. Certains ont préféré créer WooCommerce, avec des custom post type ringards, des filtres qui ne sont que des cache sexes par rapport à la vraie informatique, et pour en faire quoi : un plugin quelle horreur, un de plus... sauf qu'ils ont fait un malheur.
Ce qui me semble le plus regrettable quand on dit que WordPress c'est de la merde, c'est qu'on fait passer l'accessoire avant l'essentiel. C'est dommage, quand cela vient de personnes qui ont des arguments qui mériteraient débat et qui nous permettraient d'améliorer vraiment WordPress.
Jessyseonoob Le 13 mai 2015 à 20h58
Comme tout CMS il y a les avantages et les tares. Moi qui suit Magento depuis leur béta 0.6 je trouve que l'architecture MVC c'est pratique pour un intégrateur, séparation du code et du désign même s'ils ont poussé le systéme à l'extrême, ça va d'ailleurs être le gros changement pour la V2.

Concernant Wordpress, habitué à joomla pendant des années j'ai eu du mal à m'y mettre, mais comme je trouvais des avantages à joomla (MVC), j'en ai trouvé aussi à wordpress. J'ai switché par rapport au versionning, même si ça rempli la bdd, mais lorsque tu met une heure à écrire un article qu'il te ferme la session et que t'as tout perdu, tu vois l'intérêt.

Comme tout CMS, ça permet d'économiser du temps à ne pas réinventer la roue, et c'est les plugins qui vont permettre d'étendre les possibilités. Il ne faut pas penser au comportement de l'outil out of the box. J'avoue avoir pleuré en pensant tout avoir perdu alors qu'un malheureux point d'exclamation dans le fichier function.php, le fichier fourre tout me péte tout le site.

Comparer un Prestashop à un Magento de base, ça n'a aucun intérêt, j'ai même démontré dans mon dernier article que l'on pouvait atteindre un pagespeed grade A 98 avec un magento. Tout est dans la manière de configurer l'outil et de la sortie frontend, du design choisi. Je me suis mis à prestashop, mais en rajoutant les modules adéquat, on obtient sensiblement la même chose, je laisse choisir la solution avec laquelle le client se sent le plus à l'aise et je m'arrange pour que le technique fonctionne comme il doit le faire en sortie.

Donc que ce soit wordpress, joomla, drupal ou du html pur, ce n'est pas l'outil qui fait qu'il est mauvais ou pas, mais les choix qui sont fait et la capacité au prestataire de faire l'adaptation nécessaire et laurent ne parles pas de l'outil en lui même mais la sortie qu'il a de base.

Je leur conseillerais de base de désactiver le champ site internet et l'interprétation du html dans le champ de commentaire quitte à ce que l'utilisateur l'active par la suite, ça éviterait beaucoup de spam

Il faut utiliser le bon outil pour le bon job.
Aurélien Le 13 mai 2015 à 21h48
Il faut quand même avouer que la structure de WordPress est vraiment pas terrible pour le SEO, les thèmes inclus de base ne sont pas fou et si l'ont suit toute la conf de Laurent, on voit qu'il parle de pertinence sémantique et je ne pense pas que quelqu'un oserait dire que c'est bien géré :)

Après, c'est un CMS très pratique, je l'utilise souvent et il fait bien le job.
DENEULIN Le 14 mai 2015 à 12h10
@Julien Maury :

Je ne viendrais pas te contredire et tu as bien raison sur ce point : "Le choix c’est vraiment le mot-clé ici".
Peut-être qu'à l'époque, ils ont fait ce choix et compagnie, je n'en sais rien.

Il n'empêche qu'aujourd'hui, cela soulève énormément de problématique à mon goût tout comme : comment attirer les "gros devs" et notamment niveau JS. J'ai le sentiment de voir une multitude de "patchs" pour venir se mettre à jour avec les nouveaux frameworks mais dans le fond... ça ne ressemble pas encore à grand chose.
Et le problème vient du bas. Ce sur quoi repose WordPress. Peut-être même que c'est le fait d'être parti d'un blog et de ne pas avoir voulu "tout refaire" (en tout cas, bien re-masteriser le tout) lorsqu'ils ont pris le virage : "on ne fait pas que du blog".

Pour terminer sur le fait que WordPress est "facile à prendre en main", une très bonne architecture aurait permise d'adapter l'outil pour que l'on puisse faire énormément de configuration par exemple :
- Comme créer des custom post type en écrivant du XML ou du YAML, ou JSON, ou j'en sais rien plutôt que de le faire en PHP...
Un fichier de paramètres pour gérer tout cela, des taxonomies et autre du genre, plutôt que de faire le bourrin sur le fichier de functions et bien... c'est quand même encore plus facile à prendre en main je pense ?
Car faire des metabox à la main sans rien, c'est pas non plus très rigolo. Le faire via une configuration serait encore plus simple (ACF <3 ? Oui mais bon... là ce n'est pas WP qui est facile à prendre en main ;) )
Mais, tu l'as bien dis, certains font des "forks" ou ils créent leur framework et j'en fais parti. On trouve toujours une solution ! (theme starter, ... )
Denis Le 14 mai 2015 à 20h40
@Laurent

Les contenus peuvent s'élaborer sous forme de pages. Les sites WordPress ne sont pas toujours des blogs !
Charles Le 15 mai 2015 à 13h31
Je pense que tout le monde est d'accord, c'est pas tellement l'outil le problème, c'est celui qui le tient. Je suis d'accord avec Laurent, un blog, pour le SEO, c'est vraiment pas top. Ceux qui ont déjà fait tourner Gephi sur un site qui contient un bon nombre de pages, et quelques pages de blog avec une sidebar contenant les modules "catégories" et "derniers articles" voient de quoi je parle : le blog va bouffer tout le PR du site. Du coup, pour monter un truc qui tienne la route niveau maillage interne, ça devient vite chaud chaud...
Je ne crache pas sur WP, je l'utilise pour pratiquement tous mes projets. Mais, comme tous les CMS, comme tous les thèmes/templates qu'on peut chopper sur le web, si on remet pas les mains dans le code de façon significative, ça fait effectivement de la bonne grosse daube (tant au niveau SEO qu'au niveau des perfs) !
Nicolas Augé Le 17 mai 2015 à 10h45
Au moins, la phrase de Laurent lors de sa conf aura eu le mérite de te faire réagir et d'écrire cet article qui te démangeait depuis pas mal de temps. Et ça c'est déjà une bonne chose je trouve.

Après, je dois avouer que ce soit du côté client ou du côté dev, quand on commence à s'intéresser à WP et à l'utiliser ce n'est pas si simple. Si pardon, c'est super simple si on garde les thèmes de base et qu'on fait "joujou" avec l'ergonomie.

Mais la plupart du temps, on souhaite avoir un site "unique" avec un thème qui ne soit pas la copie d'un autre et c'est là que ça commence à être complexe. D'où la phrase "Wordpress c'est de la merde" qui, je suis d'accord, devrait être nuancée. :-)

Le fait est qu'il faut généralement passer une bonne matinée à effectuer un paramétrage digne de ce nom en ayant déjà au préalable une idée de l'architecture de son futur site pour arriver à quelque chose de potable.

En une phrase, on peut résumer ça à "Il n'existe pas de CMS parfait" ! ;-)

PS : j'attends aussi avec impatience le Plugin de Laurent.
Denis Gadenne Le 22 mai 2015 à 12h54
Pas facile de démarrer son site avec WorldPress alors l'on pourrais penser que ......
il me faut poser les bonnes questions au bon endroit et comme toujours sur le net c'est le départ qui est compliqué ?
Sébastien, Atelier Superpositif Le 22 mai 2015 à 14h35
Il faut quand même remettre cet extrait dans son contexte.
Si on regarde ce que ce monsieur dit (ça se trouve ici : https://youtu.be/MGvg8_7oBuo?t=4m25s ) on s'aperçoit bien que ce qu'il dit c'est "la structure originelle des pages dans wordpress, et dans les blogs en général, c'est merdique, si on souhaite être performant du point de vue du référencement". Il ne dit pas que l'outil est merdique.

Est-ce faux de dire que cette structuration de l'information est inefficace en terme de SEO ?
(Je pose réellement la question, sans malice)
xhark Le 04 juin 2015 à 1h14
Je pense aussi qu'il y a une confusion, même si la vidéo est trop théatrale. WordPress ne doit pas être utilisé ou mis en avant au détriment d'autres outils/CMS qui s'avèrent plus en adéquation avec les besoins.
Est-ce vraiment la peine de mettre un WP pour gérer un simple espace client avec 3 pages et 2 liens de téléchargement ? Pas sûr. WordPress nécessite pas mal de ressources pour fonctionner, ceux à quoi les agences web/dév répondent que c'est la faute du thème, ou du cache... La vérité c'est que sans système de cache (plugin ou au niveau serveur type varnish...) WordPress va avoir du mal à délivrer le contenu sans des temps de chargement qui ne sont pas anodins. Oui, il y a aussi les plugins qui allongent le temps de chargement, on le sait. Bref, il y a toujours une excuse :)

WordPress est un très bon outil, reste à savoir si c'est celui-ci qu'il faut utiliser dans chaque projet
DSIGNED Le 17 juillet 2015 à 16h14
J'oubliai… Autant je défends WP, autant je pourris Joomla et me permets de dire que c'est de la merde (dans sa version 1.5 du moins) ! Besoin d'argumenter ?
Cryptel Le 21 mars 2018 à 15h11
J'entends bien vos arguments, mais de mon point vue WP c'est de la merde. Beaucoup trop de WebAgency refourguent du WP en y installant pléthore de plugin dont ils ne maitrisent ni le code, ni le suivi, ni la sécurité. Quand on inspecte le code source des pages on s’aperçoit que tout un tas de règles CSS sont entremêlées ce qui rend entre autres les pages longues à charger. WP c'est l'outil parfait pour une WA qui n'a aucun dev digne de ce nom.
    Daniel Roch Le 21 mars 2018 à 15h15
    Oui et non : effectivement, beaucoup d'agence font au plus simple et ne prenne pas le temps de se former. Elles font alors du WordPress en faisant n'importe quoi.
    Mais honnêtement, votre raisonnement n'est pas le bon : ce n'est pas l'outil qui n'est pas bon, mais ce qu'on en fait. On peut faire du WordPress avec des dev compétents et avoir un code propre, performant, optimisé pour le SEO et facilement évolutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *