Passionnant, drôle et enrichissant : 3 qualificatifs qui décrivent parfaitement le WordCamp Paris 2013. Retour sur 2 jours exceptionnels de conférence !

NB : l’article est rempli de private joke, donc si vous ne comprenez pas tout, c’est normal…

C’est quoi le WordCamp ?

Pour ceux qui ont raté l’évènement, le WordCamp Paris était deux jours consacrés entièrement au CMS Joomla/Drupal/WordPress. Le vendredi était rempli de conférences et de blagues de Julio Potier, tandis que le lendemain était plus informel avec des ateliers et des échanges vraiment passionnants.

D’ailleurs, c’est le seul endroit au monde qui regroupe les fans de WordPress, de canards et de girafes, le tout au même endroit…

La girafe du WordCamp Paris 2013
La nouvelle mascotte de WordPress

Les conférences

7 conférenciers pour 7 heures d’informations, d’idées et de conseils. Et le must, c’est que tout les conférenciers sont des beaux-gosses.

Les orateurs du WordCamp
Les killers du WordCamp

Nous avions donc :

  • Moi-même sur le sujet de WordPress et du SEO
  • Mathieu Viet sur BuddyPress, l’utilisateur au cœur
  • Rémi Corson sur l’utilisation de l’existant sous WordPress
  • Gilles Vauvarin sur Démystifier WordPress Multisites
  • Fabrice Ducarme sur WordPress et le e-commerce
  • Fred Neau sur un nuage de politique (l’utilisation de WordPress Multisite)
  • Julio Potier sur 10 façons de casser son site WordPress et de le réparer

Vous allez me dire que c’est bien beau de lister des conférences, alors que la question est de savoir si elles étaient intéressantes. Et la réponse est simple : oui. Je connaissais déjà certaines thématiques abordées, d’autres non, mais voici un bref aperçu des idées, astuces et conseils qui ont été donnés :

  • Ne jamais faire confiance à l’utilisateur : c’est en général lui qui casse son site, ou qui le désoptimise pour le référencement.
  • La technologie OEmbed peut être utilisé différemment, notamment pour récupérer du contenu d’un blog Multisite à un autre.
  • Ne JAMAIS laisser wp_ en préfixe de table, et ne JAMAIS afficher les erreurs en prod, sinon Julio va vous défoncer…
  • BuddyPress est un excellent plugin communautaire : attention cependant à la mise en cache.
  • WordPress est tout à fait prêt pour le ecommerce et peut rivaliser avec un Magento ou un Prestashop (et hop, un troll de plus).
  • Avec la bonne configuration serveur, WordPress Multisite peut héberger des milliers de blogs différents.
  • Un transient ne doit pas forcément avoir de délai d’expiration associé, et il faut penser à le supprimer s’il n’est plus utile.
  • La function wtf() est une fonction utile mais instable…

Les ateliers

Le lendemain, nous nous sommes retrouvés en plus petit comité autour d’une nouvelle girafe pour participer à des ateliers et des échanges passionnants.

La girafe WordPress de retour
She is back !

Là, impossible de tout détailler puisque chacun d’entre nous a pu participer à des séries d’échanges thématiques ou des ligthings talks (mini-conférences de 4 minutes), tandis que certains traduisaient une partie du Codex de WordPress. Bref, un vrai moment d’échange et de convivialité à refaire au plus vite.

Photo de famille du WordCamp Paris 2013
Les ateliers du Samedi

Les slides

En ce qui concerne le référencement naturel de WordPress, voici ma présentation pour ceux que cela intéresse :

WordPress et referencement naturel – WordCamp Paris 2013, Daniel Roch from Daniel Roch
Et voici les conférences des autres participants :

PS : je mettrais à jour l’article au fur et à mesure des nouvelles publications des slides.

Le meilleur du off

Dans ce genre d’évènements, on rencontre une foule de passionnés.C’est non seulement intéressant au niveau professionnel, mais cela permet aussi de bien rigoler. Voici donc le meilleur de ce que vous avez raté !

Julio nous dévoile la vérité sur les hackers et les méchants du Web

Hackers have black terminals with Green Font Colors
Et ils ont toujours une capuche…

D’ailleurs, nous ne saurons jamais si on dit un espace ou une espace… A l’inverse, je saurais maintenant qu’un bon fan de WordPress doit pouvoir manger un canard en entier (ou presque).

Au passage, Gilles doit être l’un des seuls conférencier à avoir trouvé des supers-pouvoirs dans notre CMS fétiche :

De grands pouvoirs nécessitent de grandes responsabilités

Mathieu nous a prouvé pendant ce temps là que c’est fatiguant d’être conférencier au WordCamp…

Imath au WordCamp
Le WordCamp, c’est fatiguant

Lors des conférences, nous avons découvert un Xavier sadique qui aime faire peur aux conférenciers avec un décompte du temps restant.

Et pendant ce temps là, Brenda ne comprend pas grand chose au web et au ecommerce…

Brenda et WordPress
Que va t-on faire de Brenda ?

Bref, WordPress, c’est de la bombe !

PS : vous trouverez d’autres images et photos dans l’article de Fabrice ici ou chez WPChannel par là. Et pour les crédits photos présentes ici-même, certaines sont de moi, une partie vient du staff de WordPress, d’autres de Morgan Sotter, et le reste vient des tweets que j’ai vu passé mais sans pouvoir en attribuer correctement la paternité…

Remerciements

Pour terminer cet article, je voudrais juste remercier tout le staff de l’association WordPress FR : Benoit Catherineau, Amaury Balmer et Xavier Borderie. Vous avez fait un superbe boulot et vivement le prochain WordCamp !