Cet article a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Le contenu qu'il propose n'est peut-être plus à jour.

Les relations presse, c’est quoi, et comment peuvent-elles servir votre site Internet et votre entreprise ?

Début de réponse avec ce article d’un spécialsite du domaine : CWM

Les relations presse, par CWM

Pierre MourotteBonjour à tous ! Et merci à Daniel pour son invitation !

Je me présente rapido pour la plupart des lecteurs qui ne me connaissent pas ! Mon « nom de scène », c’est CWM Consulting (je cache tellement bien mon vrai nom qu’il suffit de googliser mon « enseigne » indépendante pour le connaître !) et je suis consultant web. Mes activités sont diverses et vont de la rédaction web au e-commerce en passant par la gestion d’une plateforme de publication d’articles de référencement (Faistacom, que Daniel semble apprécier et que je remercie au passage) ou par de la formation… Je travaille également en lien étroit avec l’agence de référencement Inside créations…

L’un de mes « sujets fétiches » du moment, ce sont les relations presse (« RP » ou « PR » pour nos amis anglo-saxons). Des RP, il me semble qu’il y en a deux types :

  • Les RP blogueurs, outil très efficace sur le web, plus d’ailleurs à envisager comme un outil de visibilité et de publicité que de la presse au sens propre.
  • Les RP classiques, chasse gardée des agences de presse et des journalistes de tout poil !

Quelques exemples ? Selon moi, les RP blogueurs sont l’évolution spécifique des RP classiques dans le monde du web. Mais elles s’en sont maintenant détachées. Je pense par exemple aux opérations blogueurs qui visent à rédiger des articles (communication et marketing indirect et éventuellement à visée lointaine de référencement) qualitatifs dont on maîtrise le contenu et à les faire publier sur des blogs plus ou moins influents mais dont le lien thématique est fort. De la visibilité hautement qualifiée, du trafic… Les RP classiques sont, sur le web, l’extension classique des RP « papier ».

Vous aurez compris que je suis plus connaisseur de la première catégorie. Pourtant, ce sera la deuxième dont je m’attacherai ici à tenter d’expliquer les spécificités et les avantages. De mon point de vue…

La mauvaise réputation des Relation Presse

Je le dis dans l’un des derniers articles de mon blog, les RP classiques sont trop souvent mal considérées. Une confusion est faite entre « visibilité de l’offre commerciale » et « visibilité de l’information ». Celle-ci est très dommageable dans le sens où elle corrompt forcément la rédaction et l’élaboration d’un contenu de presse spécifique. A partir du moment où l’on y inclut du commercial et marketing, le texte d’origine devient autre chose…

Deuxièmement, les RP sont considérées comme un budget important. A raison bien souvent mais également parce que le « client » ne comprend pas forcément l’enjeu informatif. Les RP ne sont pas un outil de visibilité (marketing) supplémentaire mais bien une activité informationnelle complémentaire à considérer de manière autonome !

Quelle est leur utilité ?

Et pourquoi les entreprises les utiliseraient ?

Je comprends que tout le monde se pose la question. Et c’est bien logique et normal. Si les RP ne servent pas à vendre, pourquoi s’y pencher ? Pour un tas de bonnes raisons…

Aujourd’hui, et a fortiori sur le media Internet, on ne sait que trop bien que l’image revêt une importance croissante. Et les RP permettent de travailler cet aspect, la communication sans le marketing (avec moins de…)

On le sait également, une réputation irréprochable est, par principe, douteuse. Elle doit être forcément un peu entachée mais ces « salissures » doivent être maîtrisée, c’est le plus important. C’est l’autre face de la visibilité, cette fameuse visibilité-confiance si chère à toutes les agences de communication. Un prospect, pour acheter, doit être mis en confiance et, pour cela, il faut lui parler, le rassurer. Divers moyens seront mis en œuvre pour cela. L’un d’entre eux, le moyen historiquement implanté, ce sont les RP… Publier et faire publier un certain nombre de contenus permettant de se bâtir une (e-)reputation, une image de marque solide et maîtrisée…

De plus, la presse doit suivre un objectif informatif, et, cette information neutre (cette neutralité, on dit qu’elle constitue un fossé entre les journalistes et les blogueurs) est fondamentale ! On sort alors un peu du domaine commercial « pur et dur » mais il est clair que le marketing a alors peu sa place dans la presse. Les RP devront alors suivre cette façon de procéder et la personne en charge des RP devra veiller au type d’information qu’elle fait passer…

Après, ce n’est que mon avis…

Bonne journée à tous !