Redirection 301 et réseaux sociaux

Publié le 21 novembre 2011 Netlinking et SEO

Redirections 301 et réseaux sociauxDéplacer un contenu d’une URL A à une URL B nécessite de mettre en place une redirection 301 pour ne pas perdre le bénéfice du référencement naturel.

Mais les votes sociaux provenant de Facebook, Twitter et Google+ sont-ils également transmis ? Début de réponse avec ce test de SeoMix.

Le test sur les redirections 301 et les réseaux sociaux

Beaucoup de référenceurs ont déjà mis en place des tests sur l’impact d’une redirection 301 sur une page ou sur la totalité d’un site. En général, les résultats sont unanimes : cela transfère la popularité et le poids de chacun des contenus, même si certains tests affirme qu’une faible part de cette popularité est perdue dans la manœuvre.

Depuis 6 à 12 mois, on note une forte accélération de l’impact des réseaux sociaux sur le positionnement d’une page, surtout que Google affirme prendre en compte les liens depuis Twitter et Facebook, même s’ils sont en nofollow. On peut également ajouter l’arrivée des boutons +1 et des pages Google+ qui décuplent encore plus l’impact du social sur le SEO.

Les redirections 301 redirigent t-elles les votes sociaux ?
Les redirections 301 redirigent t-elles les votes sociaux ?

La question est donc toute simple : la redirection 301 d’une page A vers une page B va t-elle transférer les votes de A vers B ?

Déroulement du test

Le principe de ce test est simple. On créer une page A et une page B, puis on vote massivement pour la A. On attend quelques semaines, puis on redirige en 301 la page A vers la page B pour voir si les votes sociaux sont transférés.

Le 13/09/2011 : création d’une page A et d’une page B, puis demande auprès de mes followers de voter massivement pour la page A (la seule à être indexée). Aucun lien n’est fait entre les deux pages, et aucun lien ni sitemap ne pointe vers la B.

Le test des redirections 301 sur les boutons sociaux
Le test des redirections 301 sur les boutons sociaux

Le 22/09/2011. Les différents boutons sociaux me renvoient ces données: 44 j’aime, 91 tweets, 56 +1. Pour le moment, aucune redirection 301 n’est présente mais j’y ajoute une simple mise en place de balise meta canonical indiquant que la page réelle n’est pas A mais B.

Les effets de la balise meta canonical sur les réseaux sociaux
Les effets de la balise meta canonical sur les réseaux sociaux

Le 27/09/2011. Aucune donnée n’a changé sur la page B. Je supprime la balise canonical et rajoute sur la page A la balise meta og:url (propre à Facebook) qui indique que la page réelle n’est pas A mais B.

Les effets de la balise meta og:url de Facebook
Les effets de la balise meta og:url de Facebook

Le 12/10/2011. Toujours aucun changement sur les deux pages. Je supprime les deux balises métas de la page A. Dans le même temps, je rajoute ces deux balises métas sur la page B (qui cette-fois-ci pointent vers A comme étant la page réelle).

=> L’impact est immédiat dans l’affichage des boutons Twitter et Google+ de la page B qui m’indiquent le même nombre de votes que la page A.

La balise Canonical et Réseaux sociaux
La balise Canonical fausse les données affichées par les Réseaux sociaux

Le 17/10/2011. Je supprime de nouveaux les deux balises métas de la page B, ce qui a pour effet immédiat la suppression des votes Twitter et Google+ qui apparaissaient. Facebook quant à lui indiquait toujours 0 votes.

Dans le bouton j’aime de la page B, j’ai donc codé en dur l’url à choisir de la page A. L’effet est immédiat : la page B affiche le nombre de j’aime de la page A (mais le bouton de vote ne fonctionne pas « normalement » puisqu’un clic reviendrait à voter pour A en étant sur B).

Le 19/10/2011. Je recode normalement le bouton j’aime de la page B. La page A affiche donc de nombreux votes et la page B aucun. Je met donc en place la redirection 301 de A vers B.

Le 24/10/2011 : Le bouton +1 affiche les résultats de A (59 votes) et n’affiche plus les résultats de l’actuelle (0). Twitter et Facebook restent vides.

Les effets de la redirection 301 sur les réseaux sociaux
Les effets de la redirection 301 sur les réseaux sociaux

Le 30/10/2011 : les résultats ne changent pas, malgré une relance de la page A avec une dizaine de backlinks. Je décide de supprimer la redirection 301.

Le 16/11/2011 : Les 3 boutons n’ont pas changé malgré la suppression de la redirection 301. Afin de m’assurer que Google ait vu le changement, je décide de pinger les deux pages, de faire d’autres liens vers la page A et d’ajouter un lien réciproque entre les deux pages.

Suppression de redirection 301 et votes sociaux
Quel effet si on supprime la redirection 301 ?

Le 20/11/2011 : le résultat final est le suivant. Avant, pendant et après la redirection 301, les réseaux sociaux de la page A sont constants. Pendant la redirection 301, seul Google+ semble avoir transféré les votes. Après la redirection 301, Google+ conserve les votes sur la page B et les boutons semblent identiques…

Les redirections 301 transmettent-ils les votes sociaux ?

Là, il faut faire très attention aux résultats de ce test qui sont à prendre avec des pincettes, et cela pour plusieurs raisons :

Résultats de tests SEO
Attention aux résultats de tests SEO
  • Pour la simple et bonne raison que je teste uniquement l’affichage d’un bouton, qui pourrait très bien indiquer 100 votes sans pour qu’ils ne soient réellement pris en compte dans l’algorithme.
  • On ne peut pas non plus visualiser en dur ces votes (pour des problématiques de vie privée), ce qui nous empêche de voir si un clic sur l’un des boutons de A a été réellement transmis vers B.
  • Et on ne peut pas non plus affirmer avec certitudes certains comportements en se basant uniquement sur ce test, car on ne cherche pas à analyser un mot clé dans les moteurs de recherche : aucune garantie donc que les votes sont transmis et font remonter une page B par rapport à une page C qui n’aurait pas reçu par une redirection 301 les fameux votes de la page A…

Ceci étant dit, analysons les résultats de ce test. Voilà ce que l’on peut dire :

  • La balise méta og:url ne sert à rien par rapport au bouton de vote de Facebook. Que ce soit avec une balise méta og:url de A vers B ou de B vers A, cela ne change pas le compte ou le décompte du bouton. Cette balise méta ne sert donc qu’à changer le données affichées sur le site Facebook lors du partage d’une page web.
  • La balise méta canonical
    • De A vers B: elle n’a aucun impact sur les boutons de vote. Même en indiquant aux réseaux sociaux que la page A est un duplicata de B, cela ne permet pas à B de récupérer les votes de A.
    • De B vers A : elle a un impact visuel immédiat sur Google+ et Twitter (dès qu’elle est ajoutée ou supprimée). On peut donc en déduire que la balise méta canonical permet d’indiquer aux boutons de ces deux réseaux sociaux quelle url utiliser dans l’affichage des votes, sans pour autant réellement changer l’attribution de ces votes. Je suppose que cela ne fonctionne que si on indique pas en dur dans le code des boutons quelle URL utiliser.
  • La redirection 301
    • Quand elle est en place : quelques jours après la création de la redirection 301, Twitter et Google+ semblent la prendre en compte en affichant sur la page B les votes de la page A. On peut donc probablement en déduire que les votes sont réellement transférés.
    • Quand elle est supprimée : quelques jours après la suppression de la redirection 301, Twitter revient à son état initial, à savoir 0 votes. Google+ semble cependant conserver la valeur précédente comme je vais l’expliquer plus bas.

Le cas de Google +

Les résultats de la redirection 301 sur le réseau social Facebook ne m’ont pas étonné, puisque si l’on aime une page, cela ne veut pas forcément dire que l’on aimera une nouvelle version de celle-ci. Les résultats  de Twitter l’ont été un peu plus car je pensais qu’il ne prendrait pas en compte la redirection 301 (pour les mêmes raisons que précédemment).

Contrairement aux deux autres réseaux sociaux, les résultats obtenus sur Google+ m’ont réellement interpellé. Ce réseau social a pris en compte la redirection 301, ce qui en soit est logique car il est extrêmement liée au moteur de recherche qui les utilise depuis longtemps. Mais lorsque je l’ai supprimé, je pensais qu’il aurait supprimé les effets de cette redirections 301, hors la page B continue d’afficher les mêmes résultats de A.

Le 18/11/2011 : je supprime mon vote +1 de la page B. Deux minutes plus tard, la page A et B affichent de nouveau le même résultat : à savoir 57 votes.

Google +1 et les rédirections 301
Google +1 et les rédirections 301

Théoriquement, on peut donc en conclure que la redirection 301 a fait fusionner les deux pages au niveau social dans l’index de Google. Un vote ou une suppression de vote dans l’un va donc immédiatement impacter l’autre. On peut supposer plusieurs choses :

  • C’est un simple bug d’affichage, et seule la page A possède réellement des votes
  • C’est un bug de conception, qui permettrait de donner artificiellement de nombreux votes +1 à une autre page.
  • C’est un bug temporaire, et il est possible que cela redevienne normal d’ici quelques semaines.

Pour cette dernière partie, il faudra donc attendre quelques semaines voir quelques mois pour connaître l’impact réel d’une redirection 301 sur le bouton de vote du réseau social de Google.

Daniel Roch

Fondateur, conférencier, auteur, consultant et expert SEO WordPress

18 Commentaires

Elodie Le 21 novembre 2011 à 9h39
Merci pour ce test très intéressant.
J'étais justement en train de me poser ce genre de question, ayant une redirection 301 à faire dans les prochaines semaines.
Reste à attendre pour voir l'impact réel de la redirection 301 sur Google+
Vincent Le 21 novembre 2011 à 9h51
Merci d'avoir reproduit ce test pour voir que...rien a changé depuis des mois !
J'avais moi-même fait ce test lors du concours pandaranol avec une canonical de la maison blanche (c'est comme ça que j'avais vu que le PR passait avec un simple canonical d'ailleurs) : http://www.jambonbuzz.com/en-vrac/juste-un-test-2011-06-14
(Le fbi est sur mon dos depuis d'ailleurs)
Attention donc car Google a l'air d'oublier des choses niveau redirection, ça va peut être ne pas durer...

A voir dans quelques semaines ^^
Samuel Le 21 novembre 2011 à 10h16
Donc en gros la redir 301 transmet les votes sociaux de twitter et google+ mais pas de facebook?
Bon à savoir!
Olivier (WebRankInfo) Le 21 novembre 2011 à 10h27
Merci Daniel, c'est très intéressant.

Par contre c'est pas cool en ce qui concerne Facebook, si on change ses URL on perd tout. Car si je comprends bien, la seule solution pour ne pas perdre les J'aime de Facebook est de modifier le code du bouton pour faire référence à l'ancienne URL ?
C'est la solution que j'ai proposée à un client qui récolte bcp de J'aime et qui devait changer ses URL. C'est pas vraiment propre et long terme !
Emmanuelle Le 21 novembre 2011 à 11h43
Sympa le test, merci !

Si j'ai bien tout suivi, il n'y a donc aucun moyen de récupérer les votes Facebook à l'aide de ces pratiques ?
Pas marrant, ça...

En même temps, tu as raison de préciser qu'un vote sur une page ne serait pas forcément répété si le contenu de la page venait à changer.
Bref, à méditer.
Djolhan Le 21 novembre 2011 à 14h37
C'est effectivement un peu limité concernant la balise de facebook. Au final, le travail effectué doit être remis à zero alors que pour g+, il semble que cela soit déjà bien plus flexible.
Mikiweb Le 21 novembre 2011 à 16h15
Très bon test, qui confirme ce que j'avais déjà testé personnellement pour twitter et facebook.
Par contre pour google + là c'est une surprise !!! ça peut donner pas mal d'idée notamment si le nombre de +1 deviens un critère important dans le ranking des pages ;)
Mode black hat => au même titre que le PR fake on pourra faire avec une redirection 301, un +1 fake qui pourra servir à booster sa crédibilité dans la revente de site par exemple :D

Enfin tous cela n'est qu'hypothèse en attendant la suite du test pour voir si le nombre de +1 reste après suppression de la 301 ;)

Je test aussi de mon coté et je ferai un retour.
arnaud Le 21 novembre 2011 à 17h09
Je pencherai plutôt pour anomalie de la part de Google et j'imagine bien une correction dans les semaines à venir. Sinon, c'est vrai que ça peut donner des idées...
Keeg Le 21 novembre 2011 à 18h09
Daniel, bien comme test. A l'avenir, il va effectivement y avoir moyen de faire de la 301 d'une page buzz pour un max de +1.

Reste à noter l'impact google que nous réserve l'avenir.
Marie Le 21 novembre 2011 à 18h12
Ralala pfff ça démotive de changer de nom de domaine tout ça ! Moi qui voulait en changer, là du coup je suis en plein doute, si jamais les réseaux sociaux ont un fort impact sur mon SEO, je vais me griller toute seule...
Loic Helias Le 21 novembre 2011 à 18h20
Merci pour cette analyse qui va plus loin que mes tests en cours. Je pause mes tests !!!
izzi Le 21 novembre 2011 à 23h00
Bizarre que même avec la balise spécifique a Facebook le jus ne passe pas.
Merci pour ce test instructif !
Tutoriaux Webmasters Le 22 novembre 2011 à 8h30
Super ! Je cherchais justement des réponses à ces questions. Je vais donc attendre pour réécrire mes URLs... attendre combien de temps ça je ne sais pas. Merci encore pour tous ces détails :)
ivanoff Le 22 novembre 2011 à 11h59
Super intéressant!

Pour Facebook, c'est un vrai problème pour le e-commerce. Lors de la refonte d'un site, alors qu'on garde les mêmes produits, on perdra leurs mentions j'aime...
Après ça n'a un impact que sur la perception positive du produit et son image, pas vraiment directement sur le SEO Autant relancer des campagnes sur Facebook pour générer de nouveaux like permettant de générer du trafic. Au niveau du SEO je compte m’intéresser plus à Google+
Pastisomane Le 22 novembre 2011 à 14h40
Super test. ça fait un moment que j'ai envie de changer l'url d'une page qui dispose de plusieurs centaines de "Like" Facebook, et vu que je n'avais pas fait le test, j'hésitais un peu.
Compte tenu du résultat du test, je vais continuer de m'abstenir de toute modification !
Merci.
Malisz Le 22 novembre 2011 à 16h55
Intéressant mais à ma connaissance le like FB n'a aucun impact sur le référencement et celui du +1 et de twitter reste flou.
Maintenant est-ce que avoir les compteurs à 0 de la page B avec une redirection 301 propre de la page A->B a un impact sur le ranking ? pas sûr non plus.
Robin Le 22 novembre 2011 à 19h37
Aie, pas évident tout ça ! J'ai décroché au 3/4 de l'article. Donc si j'ai bien compris 301 pas de problème pour twitter et Google+ mais facebook oui. Ce qui serait tout aussi intéressant c'est de tester dans quelle mesure les réseaux sociaux impactent le référencement. A ma connaissance il n'y a jamais eu de test très précis sur ce point.
Naouak Le 23 novembre 2011 à 9h54
Merci pour ce récapitulatif. En tant que jeune padawan dans le référencement je ne m'étais pas encore posé ce genre de question. Mais est-ce que les j'aime de facebook ont encore un intérêt aujourd'hui si ce n'est que de montrer la popularité d'une page aux lecteurs qui sont sur cette page ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *