En début de Mois, Fabrice Ducarme a lancé une nouvelle offre d’hébergement baptisée WP Serveur. Fervent fan de l’offre mutualisé d’Infomaniak, j’ai eu le plaisir de tester ce nouvel hébergeur dédié à WordPress, et je n’ai pas été déçu.

WP Serveur, c’est quoi ?

Il s’agit d’un nouvel hébergeur 100% français, et dédié uniquement à WordPress. Plus cher qu’un hébergement mutualisé traditionnel mais quand même moins onéreux qu’un serveur dédié, le concept est simple : proposer une solution simple, sécurisée et rapide dès lors que l’on veut utiliser à bon escient le CMS WordPress.

Logo WP Serveur
Je teste la bête depuis plusieurs jours, et voici mon avis :

La sécurité de votre hébergement

La problématique que l’on rencontre très souvent avec WordPress, c’est le fait de sécuriser proprement son site. Nombreux sont les clients qui font parfois n’importe quoi avec leur site, et qui ne pensent pas à le sécuriser.

WP Serveur, lors de l’installation d’un WordPress, fournit et active plusieurs fonctionnalités dans WordPress et au niveau du serveur, dont :

  • Une limitation du nombre de tentatives de logins (brute force) ;
  • La désactivation de PHP Execution ;
  • La désactivation de l’édition des fichiers depuis WordPress ;
  • Le filtrage des entêtes HTTP ;
  • Pas de requêtes TRACE & TRACK ;
  • Un système anti-DDOS ;
  • Des serveurs de secours qui prennent le relai en cas de défaillance du serveur principal ;
  • Pas d’utilisateur « Admin » ni d’utilisateur ayant l’ID 1.

Et bien entendu, une sauvegarde journalière sur les 30 derniers jours est mise en place. Bref, de quoi voir venir au niveau de la sécurité de WordPress.

La performance de WP Serveur

Au niveau de la vitesse, l’outil est plutôt bien et intègre de base des technologies qui vont booster le temps de chargement, permettant même de se passer d’un plugin de cache. Nginx, Varnish et PHP-FPM sont présents, et les caractéristiques du serveur sont plutôt bonnes. Cet hébergement nettoie pour vous automatiquement quelques lignes de code inutiles dans le header de vos thèmes, et il nettoie également les transients de WordPress automatiquement.

WP Serveur désactive aussi automatique une liste de plugins non performants (et/ou non sécurisés), permettant ainsi à votre hébergement d’avoir de très bons résultats au niveau de la vitesse, comme dans ce test :

Comparaison de vitesse avec WP Serveur
Une comparaison de vitesse en changeant d’hébergeur

Un hébergeur pratique pour les développeurs

Je crois que c’est cette partie de l’outil qui me plait le plus. En un clic, on peut :

  • Installer WordPress ;
  • Cloner son site ;
  • Sauvegarder ;
  • Mettre en production ;
  • Restaurer un site.

En d’autre terme, en un clic j’installe un WordPress déjà bien optimisé. Je peux ensuite le cloner, travailler sur le clone, puis le mettre en production quand je suis satisfait de mon travail, et chaque action se fait toujours en un clic. Plus de transfert FTP ou de copies de bases de données SQL, tout se gère nativement dans l’interface.

La console WP Serveur
Le bouton « Cloner » est un réel plus

Autres atouts :

  • la possibilité d’activité des mises à jour automatisées pour WordPress, mais aussi pour chaque plugin. Bon, sur ce point je serais prudent et j’aurais tendance à ne pas les activer. Mais pour certains plugins (par exemple les vôtres), la mise à jour automatique peut se révéler utile ;
  • L’hébergement filtre nativement les accents et caractères spéciaux lors de la mise en ligne de vos fichiers

D’ailleurs, pour ce dernier point, si votre hébergeur ou votre WordPress ne le fait pas, copier puis collez cette ligne de code dans un plugin ou dans le fichier functions.php de votre thème :

/**
  Filtrer les noms de fichiers lors de l'upload
  */
add_filter('sanitize_file_name', 'remove_accents' );

Quel hébergeur choisir ?

J’aime beaucoup WP Serveur : pratique, sécurisé et performant, ce serait dur de dire qu’il s’agit d’un mauvais hébergeur. Je le conseille donc fortement, surtout que c’est sans engagement. Cependant, tout n’est pas parfait, et il y a deux cas de figure pour lesquels je vous conseille un autre hébergeur (comme Infomaniak).

  • Le tarif. Même s’il est cohérent par rapport à l’offre, cela reste un hébergeur onéreux si vous avez un petit budget. Actuellement, comptez 25€ TTC par mois pour un site, 60€ pour 3 sites et 100€ pour 10 sites ;
  • Cet hébergeur ne fait que du WordPress. Si sur un même hébergement vous voulez pouvoir gérer plusieurs CMS, des pages statiques ou votre propre framework, WP Serveur ne sera pas forcément adapté à vos besoins.

La présentation vidéo de WP Serveur

Et rien de tel qu’une petite vidéo pour voir la bête :

Allez, avouez que cela donne envie.