Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel est une approche indispensable aujourd’hui pour être visible sur le web. Etre positionné en première page sur les moteurs de recherche est l’objectif de tout site web, mais pour y parvenir, le chemin est parfois long et sinueux.

Rome ne s’est pas faite en un jour

Quand on débute dans le référencement naturel, il est important de comprendre comment fonctionne un moteur de recherche, connaitre les fondamentaux du référencement, de suivre les nouveautés et de savoir maîtriser les outils permettant d’optimiser le SEO d’un site. En parallèle, plusieurs méthodes permettent d’apprendre le SEO et de s’y former…

Vous désirez approfondir vos connaissances sur le référencement naturel ou connaitre les bonnes méthodes pour apprendre efficacement le SEO ? Cet article est là pour vous éclairer sur le sujet.

Comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche

Avant de se lancer dans le bain, il est essentiel de comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche. Prenons ici l’exemple de Google, qui représentait en 2017, un peu plus de 90% des parts de marché des moteurs de recherche.

Il faut savoir que les moteurs de recherche fonctionnent à partir d’un algorithme bien précis pour classer les pages web d’un site au sein de la « SERP », autrement dit, les pages de résultats du moteur de recherche. Par exemple, pour donner une page de résultats à l’internaute selon sa requête, Google utilise un algorithme basé sur une multitude de critères que nous verrons par la suite.

Travailler son référencement selon l’algorithme de Google et ses filtres

Pour avoir un maximum de trafic au sein de son moteur de recherche et proposer des réponses aux attentes des internautes, Google cherche à classer au mieux les sites de qualité, autrement dit des sites accessibles par tous les internautes, navigables sur n’importe quel support, et répondant le plus possible à leurs requêtes. Pour ne conserver que des sites de qualité, Google a mis en place deux filtres visant à déclasser les pages web dans les résultats de recherche : Google Panda et Google Penguin. Examinons rapidement ces deux cas de figure.
comprendre le fonctionnement de google
Le filtre Google Panda a pour but de déclasser les sites de mauvaise qualité qui ne répondent pas aux standards de Google. Ces standards de qualité font références aux fondamentaux que nous aborderons par la suite dans cet article.

Autre filtre mis en place depuis 2012 par Google, c’est Google Penguin. Celui-ci a une autre fonctionnalité que Google Panda. En effet, ce filtre s’intéresse essentiellement aux mauvaises pratiques SEO qui visent à gonfler la popularité d’un site via du linking abusif, ne respectant pas les standards de Google.

Un moteur de recherche qui évolue

Google déclare réaliser environ 500 optimisations de son algorithme chaque année, ce qui fait beaucoup de critères à prendre en compte, regroupés en plusieurs grandes familles qui font les bases du référencement naturel.

Prenons un exemple concret : depuis le départ, le PageRank d’un site permet à Google de classer les pages web d’un site dans les pages de résultats. Le PageRank est un indice affecté à chaque page d’un site et qui se base sur l’analyse des liens entre les pages web. Comment fonctionne cet indice ? Ceci est très simple, plus une page a de liens entrants, plus son indice augmente. Plus l’indice (PR) de cette page augmente, plus elle distribue de PageRank aux liens sortants. Généralement on assimile le PageRank d’un site à celui de sa page d’accueil, car c’est la page qui a le meilleur indice par rapport aux autres pages du site. Si vous voulez en savoir plus sur les liens, voici un de nos articles concernant l’impact des liens. Aujourd’hui, le PageRank est toujours d’actualité dans les critères de classement des pages web, mais n’est plus rendu public (ce qu’on appelle le Toolbar PageRank a en effet disparu).

Mais de nouveaux critères interviennent maintenant en plus, où l’expérience utilisateur devient l’objectif majeur de Google. Il faut donc travailler l’UX à fond, et dans tous les domaines et en se focalisant sur les fondamentaux du SEO ! En résumé, il faut donc toujours se former et apprendre pour voir l’évolution des moteurs de recherche.

Connaitre les fondamentaux du SEO

Après avoir vu le fonctionnement de Google, il est essentiel de connaitre les fondamentaux du SEO et l’art de structurer son site en passant par les bases du référencement naturel et les outils à utiliser.

La pyramide du SEO

Selon l’algorithme de Google et ses attentes, on pourrait représenter la structure d’un site bien référencé comme une pyramide. Chaque petit bloc de pierres bien travaillé et disposé, permettrait de construire étape après étape un seul et même ensemble, solide et imposant.

Etre premier, c’est être au sommet

Dans ce cas de figure, il faut prendre en compte le fait que la stratégie n’est pas un critère de référencement en soit, mais qu’il contribue à savoir le ou les objectifs du site, la ou les cibles qu’il vise, les moyens mis en place pour y parvenir, et comment il se démarque de la concurrence dans son domaine. Viennent alors 3 principaux paliers à travailler et qui constituent en somme les bases du référencement naturel, permettant à un site d’être bien référencé.

Pyramide SEO
5 paliers pour votre référencement

 

Travailler les bases du référencement naturel

Travailler le référencement naturel vise à positionner son site parmi les premiers résultats naturels des moteurs de recherche. Plusieurs points sont à travailler et à examiner à la loupe pour espérer positionner son site dans le top 3 des pages de résultats des moteurs de recherche. Le SEO repose donc sur 3 paliers fondamentaux : avoir un bon contenu, avoir un site propre techniquement (bonne indexation, balisage hn, etc.) et travailler la popularité du site.

Optimiser son contenu

Pour pouvoir être bien positionné, votre site doit avoir du contenu frais et unique, de qualité et qui répond à la requête de l’utilisateur. Vous devez donc proposer du contenu pertinent pour que les robots de google, les « GoogleBots », qui vont analyser la page puissent ensuite bien la classer dans les pages de résultats. Le but pour Google est de pouvoir proposer aux internautes des pages avec des contenus qui répondent à leur requête. Pour cela voici une liste des principales bonnes pratiques. Commencez par tester des mots clés sur AdWords ou d’autres outils pour rédiger des contenus pertinents. Pensez à donner de l’originalité à vos contenus pour qu’ils sortent du lot. Pensez à structurer vos contenus par titres et sous-titres (balisage Hn). Vérifier le balisage Title et les méta descriptions de vos pages pour les optimiser selon les règles de Google et pensez au maillage interne en insérant des liens entre vos pages pour créer un univers sémantique cohérent.

Augmenter la notoriété de son site

Votre site doit également avoir de la notoriété. Autrement dit, il doit faire du trafic. Pour cela, vous devez posséder un nombre important de liens externes entrants (ou « backlinks ») depuis plusieurs domaines référents – on parle de « Linkbaiting ». Un domaine référent est un site externe au vôtre qui fait un ou plusieurs liens vers une page de votre site. Vous devrez donc mener une stratégie de netlinking en contactant des webmasters, créer des pages sur divers annuaires ou autres répertoires pour créer des liens externes, avoir du contenu orignal et qui sort du lot pour acquérir un maximum de liens naturels. Plus votre site sera populaire et avec des liens de qualité, plus il aura de chance d’être dans les premiers résultats de Google. Pour avoir un récapitulatif de sa campagne de netlinking, vous pouvez créer un répertoire de liens, avec la source du lien, la page de destination, l’ancre utilisée afin de mixer vos ancres.

Vérifier la structure technique

Autre point essentiel et indispensable pour pouvoir bien référencer son site : l’aspect technique. En effet, un site qui a du contenu de qualité doit pouvoir être bien lu et traduit par les robots de Google mais également par les internautes. Il est important d’améliorer le crawl de votre site. Pour cela il faut analyser les points bloquants et ceux à optimiser pour proposer une bonne expérience utilisateur. Tout d’abord, ayez le réflexe de créer un plan de site facilement accessible et d’intégrer un fil d’Ariane en haut de vos pages. Pensez également à créer un fichier sitemap et un fichier robots.txt. Le balisage alt de vos images (texte alternatif) est également important pour la lisibilité. Pour ne pas perdre l’utilisateur dans sa navigation, vous pouvez créer une page 404 personnalisée et établir des redirections.

La mise à jour technique d’un site est primordiale en référencement naturel. Vous devrez notamment analyser les pages en erreur et les corriger, établir des redirections, analyser l’indexation de vos pages et vérifier le temps de chargement de vos pages. Avec le développement mobile, il est aujourd’hui important qu’un site soit facilement accessible via les smartphones. Pour cela, il faut travailler la vitesse, son ergonomie sa responsivité. Autrement dit, un site qui soit rapide d’accès, lisible et navigable sur n’importe quel support.

Pour mieux comprendre les points à travailler en SEO, nous vous conseillons de lire cet article sur le SEO en 15 points. Voyons maintenant ensemble quelques outils à maitriser pour pouvoir travailler le référencement naturel d’un site.

Quels outils utiliser en référencement naturel ?

A moins d’être un véritable génie, il est impossible de pouvoir connaitre l’ensemble des mots clés stratégiques à cibler concernant un site, ni de suivre quotidiennement le positionnement d’un site ainsi que celui de ses concurrents. Alors oui, avoir sa propre réflexion est nécessaire mais vous pouvez la mettre au profit d’outils dédiés au référencement naturel pour pouvoir optimiser votre travail.

En référencement naturel, vous pouvez utiliser plusieurs types d’outils selon ce que vous souhaitez étudier : mots clés, positionnement, analyse concurrentielle, trafic potentiel, qualité des contenus, erreurs techniques, etc. Google met d’ailleurs plusieurs outils à votre disposition comme le Keyword Planner et la Search Console, ou encore Google My Business si vous souhaitez travailler le référencement local d’un site.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des logiciels pour auditer partiellement ou en totalité un site. Bien-sûr, la majorité des outils et logiciels utiles au référencement naturel sont payants mais certains valent vraiment le coût d’être utilisés. Voici une suggestion d’outils et logiciels SEO pour travailler le référencement naturel d’un site.

Maintenant que nous avons fait un tour d’horizon des fondamentaux du SEO à travailler pour son site, voyons ensemble les manières de se former au SEO ou du moins, d’apprendre à maitriser ces bases.

Plusieurs manières de s’initier au référencement naturel

apprendre le seo Comme nous le disions précédemment, il y a plusieurs méthodes pour apprendre ce qu’est le référencement naturel et comment le travailler au niveau d’un site. D’ailleurs, nous vous conseillons de multiplier ces méthodes afin d’avoir plusieurs techniques et de connaitre plusieurs approches du référencement naturel. Si vous travaillez seul ou que vous souhaitez travailler en agence, plusieurs astuces sont bonnes à apprendre pour maîtriser les bases du SEO.

Des livres pour apprendre le SEO

Un des premiers réflexes naturels à avoir quand on se lance dans le référencement naturel, consulter et lire des grands classiques du référencement naturel.

Voici une liste des grands standards :

  • Réussir son référencement web, par Olivier Andrieu
  • Référencement Google : mode d’emploi, par Olivier Andrieu (toujours le même)
  • Techniques de référencement web, par Alexandra Martin et Mathieu Chartier
  • Bien rédiger pour le web, par Isabelle Canivet
  • Optimiser son référencement WordPress, par Daniel Roch
  • Ce que Google veut, par Benjamin Thiers et Julien Ringard

Il en existe bien d’autres, mais si vous débutez, ces livres vous permettront déjà d’avoir une bonne maitrise en référencement naturel.

S’informer auprès de la communauté

La communauté SEO ne cesse de se développer et les sources d’information se multiplient, certaines plus à jour que d’autres. Afin d’en apprendre toujours plus, il est important de se renseigner sur les nouvelles pratiques, les méthodes indispensables, les choses à éviter, etc.

Pour cela vous pouvez notamment assister à des conférences qui traitent de sujets sur le référencement naturel. De nombreuses conférences sont accessibles un peu partout en France et ont notamment lieu lors de grands rassemblements du web, des évènements dédiées au numérique, au Search, et à la communication sur le web.

Pour vous informer sur les prochains évents, voici un guide des grands rassemblements web en France pour 2018.

Vous pouvez également rejoindre sur les réseaux sociaux des groupes dédiés au référencement naturel, vous inscrire sur des forums SEO et bien évidemment consulter des blogs qui traitent du SEO dans son intégralité.

Apprendre en pratiquant

Certains vous le diront, le meilleur moyen d’apprendre le référencement naturel reste de le pratiquer au quotidien.

Tout d’abord, vous pouvez commencer par la rédaction de contenus en suivant les règles d’or de rédaction optimisée pour le référencement naturel. Si vous débutez, commencez par créer un blog, l’optimiser techniquement, créer des pages statiques ainsi que des articles de blog.  Pour débuter, créer un site sur WordPress peut être une très bonne solution, d’autant plus que ce CMS est un outil qui permet de rédiger du contenu optimisé, et de renforcer le référencement de son site en téléchargeant les bons plug-in.

Par la suite, vous pourrez ensuite essayer de faire ranker votre site dans les meilleurs résultats naturels selon l’univers choisi. Essayez de contacter des webmasters pour développer votre stratégie de netlinking et ainsi donner plus de popularité à votre site.  N’oubliez par d’installer un outil de tracking tel que Google Analytics par exemple pour analyser votre trafic et voir les résultats et ajouter votre site à la Search Console de Google.

Maintenant que nous avons vu plusieurs méthodes pour apprendre soi-même le référencement naturel, prenez bien conscience que la maîtrise du SEO ne se fait pas du jour au lendemain et qu’il aussi conseillé de suivre des formations par des professionnels.

Comment se former au SEO ? Quelles sont les formations ?

Avant de vous lancer dans une stratégie de référencement naturel, se former est essentiel !

Plusieurs méthodes sont possibles. Vous pouvez faire appel à un consultant SEO qui propose de la formation, suivre une formation au sein d’une école ou bien suivre des cours en ligne. Libre à vous de choisir.

Suivre une formation auprès d’un consultant SEO

faire du seo sous wordpressSi vous débutez en référencement naturel, vous avez la possibilité de suivre des formations auprès de spécialistes du référencement naturel. SeoMix, propose de la formation SEO mais pas que !

Nous proposons de la formation SEO avec WordPress mais également de la formation pour les développeurs. Notre agence propose également d’autres formations pour aller plus loin : nous mettons en place des formations de Web Analytics.

Nous proposons trois types de formules :

  • Des formations individuelles sur-mesure ;
  • Des formations de groupe sur-mesure (en inter ou intra-entreprise) ;
  • Des formations prédéfinies (en inter-entreprise)

Pour en savoir plus sur nos formations, les dates et les horaires, nous vous invitons à consulter notre page de formations.

Suivre des cours de référencement naturel à l’école

De nombreuses écoles forment aux métiers du digital afin de permettre aux étudiants et à des personnes en reconversion professionnelle de déboucher sur des postes liés au web. Plusieurs cours sont données et certaines écoles ont leur spécialisation.

A Nantes, il existe plusieurs choix possibles pour ceux qui souhaitent se spécialiser dans le référencement, en se formant aux métiers du web. C’est notamment le cas pour les étudiants de la Web International School (WIS), dont le parcours en 3 ou 5 ans permettent de voir les fondamentaux du référencement naturel et de mettre en pratique leurs connaissances en stage ou en alternance.

Suivre une formation SEO en ligne

Il est également possible de vous former au SEO en ligne grâce à différents cours qui sont proposés par différentes plateformes. Parmi elles, on peut notamment citer l’excellente FormaSEO. Ce type de formation en ligne est une très bonne solution aux étudiants et une alternative à la formation dans les écoles. Plusieurs cours sont accessibles et répartis sur plusieurs heures de formation. Et aavoir la certification de ces différentes formations vous permet par ailleurs de booster vos compétences sur le CV. Ils comprennent des tutoriels et des tests en fin de parcours.

Voici une short-list des formations SEO en ligne :

Par ailleurs, sachez que l’association SeoCamp a également mis en place des formations SEO donnant lieu à des certifications vous permettant d’être reconnu comme expert SEO.

Le SEO est un travail qui demande patience et veille au quotidien

Le SEO est un travail de longue haleine, qui se doit d’être travaillé quotidiennement car les algorithmes de Google changent constamment et de nouvelles mises à jour ont lieu. Avec le développement de l’expérience mobile, la recherche vocale, l’intelligence artificielle, l’importance du social media, la mise à jour de la Search Console ou encore de la SERP, soyez en permanence informé en faisant votre veille personnelle.

D’ailleurs d’autres changement son encore à venir pour 2018 !