Cet article a été publié il y a plus de 2 ans. Le contenu qu'il propose n'est peut-être plus à jour.

Quel balise H1 ?En référencement, il est sain de revenir aux bases en faisant quelques tests. Il y a quelques mois, j’avais rédigé un article sur le webdesign et le référencement naturel sur le site WDFriday, et dans lequel j’annonçais qu’en HTML4 il est recommandé de n’avoir qu’une seule balise H1 par page pour optimiser son référencement.

Dans cette publication, plusieurs m’ont dit que cela faisait parti des mythes et légendes urbaines du SEO. J’ai donc lancé plusieurs tests sur l’utilisation de cette balise pour pouvoir confirmer ou infirmer ce que j’avais dit.

Ces trois tests sont simples et sans prétentions :

  • le premier porte sur la création de deux contenus similaires, un avec un seul H1 et un autre avec deux balises H1.
  • le second porte sur la création de nouveaux contenus similaires, avec des variantes de la balises H1 :
    • un texte seul
    • un Texte et un image
    • une image seule
  • le troisième consiste à modifier des contenus existants en modifiant la balise H1 par les mêmes variantes que le test précédent et en ayant parfois plusieurs fois ce type de balises.
Hummer H1
Le Hummer H1 : le seul H1 qu’il vous faut

SEO et balises H1

H1 multiples

Le premier test SEO sur les H1 portait sur des contenus créés pour l’occasion, avec des mots clés fictifs. La page A possédait une balise H1 et la page B deux balises. Chacune d’elle contenait le mot clé concerné.

Le résultat :

  • La page B avec plusieurs H1 se positionne en premier
  • La page A avec un seul H1 se positionne en second.

Conclusion : Avoir plusieurs H1 dans une même page HTML 4 ne semble pas nuire au référencement naturel, et semble apporter un plus-value au poids total de la page.

Différents formats de H1

Le second test consiste à créer trois pages pour un même mot clé. La page A contient le mot clé dans le H1 au format texte, la page B au format texte et image avec balise ALT et la page C au format image avec balise ALT.

Le résultat :

  • La page B avec texte et image se positionne en premier.
  • La page A avec le texte seul se positionne en second.
  • La page C avec l’image seule en troisième.

Conclusion : dans une balise H1, l’association texte et image semble renforcer la valeur sémantique de la page tandis que l’image seule a moins de poids.

Des H1 modifiés

Le troisième texte est plus complexe et a porté sur plusieurs pages différentes déjà référencées sur des mots clés plus ou moins concurrentiels. J’ai analysé les positions avant/après sans rien toucher d’autres à ces contenus et au reste du site.

Pour les tests suivants, voici ce qu’il faut savoir :

  • Les résultats à court terme sont évalués sur 15 jours.
  • Les résultats à long terme sur 6 mois.
  • Sur le site concerné par le test : le H1 est toujours le titre du blog (bouh c’est mal, je sais…), le H2 est le titre de l’article, qui contient parfois d’autres H2 et des H3 : en somme : un blog non optimisé à ce niveau là.
Pages A
  • la balise H1 a été supprimée
  • La balise H2  est devenu un H1 et les balises H3 des H2
  • Résultat à court terme : gain de 4 position (de la 7ème à la 3ème)
  • Résultat à long terme : aucun gain de position

Conclusion : la présence de plusieurs balises H1 n’impacte pas le positionnement.

Pages B
  • Le H1 actuel est conservé.
  • Le H2 devient un H1 et les H3 des H2.
  • Résultat à court et long terme : amélioration faible (gain de une seule position)

Conclusion : la présence de plusieurs balises H1 n’impacte pas vraiment le référencement de la page.

Pages C
  • Le H2 devient un H1 composé d’une image avec balise ALT
  • Résultats à court terme : -2 position
  • Résultat à long terme : -4 position

Conclusion : une balise H1 avec une image nuit au référencement naturel.

Balise H1 en image
Le H1 en image seulement : fausse bonne idée
Pages D
  • Le H2 devient un H1 composé d’un texte et d’une image avec balise ALT
  • Résultat à court terme : -2 positions
  • Résultat à long terme : -10 positions

Conclusions : une balise H1 avec une image nuit au SEO.

Attention !

Comme tout test SEO, celui-ci n’est pas à prendre au pied de la lettre. Pourquoi ? Tout simplement car :

  • La façon dont vous avez conçu vos pages pourrait vous donner des résultats différents. Le troisième test a été réalisé sur un site non optimisé par exemple.
  • Les pages ne contenaient aucune autre balise de titre (H2 à H6) pour le premier et second test.
  • Pour le troisième test, d’autres variables peuvent avoir influencer le résultat car il s’agit de contenus réels positionnés sur des requêtes « moyennement » concurrentielles. En l’occurrence, c’est un blog à l’abandon, donc les pertes de position peuvent partiellement s’expliquer également par la « non-fraicheur » des contenus (et par l’absence de création de liens).
  • Le HTML 5 recommande l’utilisation de balises H1 pour chaque section et le test ne portait que sur l’HTML 4.
  • Il existe d’autres facteurs d’optimisation on-site qui peuvent avoir un bien meilleur impact sur votre référencement naturel.
  • Des dizaines et des dizaines d’autres facteurs entrent en jeu dans le positionnement d’une page, à commencer par les liens et un contenu récent, unique et ciblé.

En conclusion

Ce que je conclut de ce test, c’est qu’il faut rester logique. Les trois tests se contredisent à plusieurs endroits, et c’est d’ailleurs logique : certains pages sont des contenus fictifs sur des mots clés inventés de tout pièce, tandis que d’autres portent sur des publications réelles, avec tous les facteurs que peuvent entrer en jeu.

La réelle question à se poser est donc :

Qu’est ce qui est le plus logique pour mon visiteur et la sémantique de mon contenu ?

  • En HTML 4, il est logique d’avoir une seule balise H1 qui décrit le contenu principal de la page en cours. Le reste de la publication serait alors segmenté en balises H2, H3, …
  • En HTML 5, il est logique d’avoir plusieurs balises H1, une dans chaque section clairement définie (uniquement si cette segmentation à un sens).

Quelle que soit la solution envisagée (une ou plusieurs balises H1), je reste persuadé que cela aura à peu près le même impact en référencement naturel. Les deux seuls éléments qui peuvent nuire au référencement naturel par rapport à la balise H1, c’est :

  • L’utilisation d’une image sans texte.
  • Le keyword stuffing dans vos balises de titres (Que ce soit les H1, H2, H3, …).

Ne vous prenez donc pas trop la tête là dessus…