Aujourd’hui, nous accueillons la société Eskimoz pour nous parler de SEO et de SEA.


Quand les sites appellent les agences de référencement naturel, ils ont tous la même question : « Et ça prend combien de temps pour avoir des résultats ? ». C’est là que le référenceur répond que les effets bénéfiques liés à une stratégie SEO efficace mettent un peu de temps, environ 6 mois. Alors, le prospect prend souvent une grande inspiration et demande s’il peut faire de l’Adwords, en d’autres termes de l’achat de mots-clés. Qu’on se le dise, pour une stratégie qui marche à la fois à court et long terme, on ne peut penser le référencement payant sans le référencement naturel. Explications.

SEO vs SEA

Récapitulatif sur les besoins d’un site lors de son lancement

Pour qu’un site fonctionne aujourd’hui, il faut proposer une visite de qualité. Mais par quoi cela passe ?

  • Par une architecture bien pensée qui facilite la navigation
  • Par un design séduisant – terminés les sites des années 2000 avec une police Times New Roman, sans images, avec un horrible fond.
  • Par du contenu intéressant et bien écrit
  • Par des services ou produits bien illustrés (contenant des balises bien optimisées pour ressortir sur Google Images)
  • Par une optimisation interne maîtrisée : on personnalise chaque balise de chaque page et on offre un texte unique par page ! C’est-à-dire qu’on se creuse la tête pour rédiger la balise title, la balise meta description, la balise H1 et le texte bien entendu.
  • Par un travail de notoriété grâce à différents relais comme une vidéo de présentation, des articles de netlinking, des échanges de liens, une newsletter sexy avec des avantages ou encore une campagne de lancement sur Adwords pour acheter du trafic et avoir des visites rapidement.

Conseil d’ami : Gardez en tête qu’un mot-clé correspond généralement à une page et qu’il faut prendre le temps de travailler un univers sémantique afin de ressortir sur des requêtes synonymiques (merci Colibri).

Bien sûr, aucun site ne peut espérer cartonner dès sa mise en ligne bien qu’il ait une optimisation interne bien faite. Ainsi, il ne faut pas hésiter à l’aider et à acheter des clics par le biais des annonces Adwords en haut et à droite des résultats organiques qui entraîne un ROI immédiat. Si un lien sponsorisé atteint 9 % des gens en moyenne, c’est 63 % des internautes qui sont touchés quand un site combine SEO & SEA (source : Abondance.com).

Répartition entre trafic SEO et trafic SEA
La répartition entre trafic SEO et trafic SEA

Puisque le trafic naturel représente à peu près 80 % des clics, il ne faut pas hésiter à multiplier les apparitions !

La complémentarité SEO / SEA : une évidence peu connue !

Si on pense que les deux stratégies que sont le référencement payant et le référencement naturel (lui aussi souvent payant…) sont opposées, c’est une erreur ! En réalité, elles donnent d’excellents résultats avec une combinaison intelligente. La première permet de vendre rapidement, par vagues d’annonces promotionnelles, et la seconde donne les moyens au site d’être perçu comme une référence pertinente dans son domaine par le jeu des résultats naturels tout en conservant de bonnes positions sur la durée.

Pour commencer, tordons le cou à une idée reçue selon laquelle le SEA capte tout le trafic du SEO et cannibalise ainsi les résultats naturels. C’est FAUX. Quand on arrête une campagne Adwords, le trafic sur le site chute dans sa globalité, même si l’on observe souvent une hausse timide du trafic naturel qui résulte d’un travail sur la notoriété du nom du site et de la marque. 89 % du trafic issu des liens payants n’est pas remplacé !

Ensuite, des études comme celle d’Enquiro ont montré que la présence de résultats organiques combinée à des annonces payantes d’un site augmentait le sentiment de confiance envers une marque pour 16 % des internautes interrogés. Autrement dit, si je vois un site à plusieurs endroits, j’en déduis que c’est une référence et que j’ai tout intérêt à passer à l’acte d’achat dessus ! La preuve ici :

La confiance dans une marque avec les résultats SEO et SEO
La confiance dans une marque avec les résultats SEO et SEO

Homelidays apparait en annonce payante et en 1ère position des résultats organique sur la requête « location appartement corse ». Les internautes sont rassurés et auront plus de facilité à choisir ce site qui semble proposer un grand nombre de logements correspondant à leur recherche !

A l’inverse, si un site n’apparait qu’en liens payants, l’internaute montre de la méfiance :

  • Le site n’est pas assez ancien (sous-entendu, il n’a pas pu être assez testé par d’autres acheteurs avant moi) ;
  • Le site n’est peut-être pas vraiment intéressant par rapport au produit que je recherche (les pubs sont là pour m’attirer sur le site uniquement).

A savoir également que le nombre d’annonces influence le comportement de l’utilisateur. S’il y a plus de 3 annonces payantes, il aura tendance à les privilégier aux résultats organiques. Pour plus d’infos, lire l’article d’Eskimoz sur l’interdépendance SEO/SEA qui parle en détail du Triangle D’or.

Il a été constaté que la présence d’annonces payantes pouvait être bénéfique pour la 3ème position, mais également pour les résultats entre les positions 6 et 10. Cela illustre parfaitement le fait que l’internaute a appris à lire les résultats de recherche différemment, au profit de résultats généralement ignorés !

Les taux de clics dans Google
Les taux de clics dans Google

=> Le graphique de Moz montre très clairement que le 1er résultat organique reçoit un taux de clic d’environ 18 % avec une annonce Adwords tandis qu’il grimpe (logiquement) à 26 % sans Ads. Toutefois, une question se pose : serait-il utile de ne pas toujours viser la première place pour augmenter les clics dans le cas d’une double apparition ? Quelques éléments de réponse ici.

Les atouts des campagnes Adwords pour le SEO

D’un point de vue pratique, l’analyse des campagnes Adwords donne de précieuses informations sur les termes de recherche tapés par les internautes cachés sur Google Analytics par le « not provided ». Cela permet d’adapter la stratégie SEO, de revoir l’optimisation interne ou encore de penser à ajouter de nouveaux services ou produits. Malin ! Si une page se positionne déjà bien, l’enrichir en contenu, notamment par l’utilisation de termes associés ou synonymes, ne donnera des résultats que meilleurs ! AVec cette technique, on donne les moyens à la page d’être proposée à un plus grand nombre de requêtes tapées par l’internaute. L’objectif est de faire en sorte que la page devienne une référence dans les résultats, plus elle est complète, mieux c’est ; sans oublier de travailler les backlinks évidemment.

En outre, il ne faut pas oublier que les pages bien travaillées sur une des requêtes précises permettent d’obtenir un bon Quality Score de la part de Google.

Le score de qualité de Google Adwords
Le score de qualité de Google Adwords

En clair, le SEA est bénéfique au SEO autant que le SEO permet d’augmenter le taux de transformation des annonces payantes. Vous l’aurez compris la stratégie marketing en ligne a plusieurs cordes à son arc, alors pourquoi ne pas utiliser conjointement ces deux façons de faire que l’on oppose à tort ?