Répartition du pagerank et de la popularitéPour une fois, mon article sur le référencement naturel n’est ni un test SEO ni un conseil, mais plutôt une question ouverte : comment Google répartit la popularité d’une page ?

Et ma question est surtout de savoir comment le moteur de recherche calcule la part de popularité et de pagerank transmise à chaque type de lien, notamment dans des cas de nofollow, de liens vides, de javascript ou encore de liens dupliqués.

Référencement naturel et liens

Il y a quelques temps, j’avais fait un test pour savoir si Google prenait en compte tous les liens d’une page A vers une page B. Pour le savoir, je testais des mots clés fictifs pour chaque lien afin de savoir si la seconde page apparaissait sur Google. Je testais ainsi :

  1. Un lien normal
  2. Un lien dupliqué (identique au premier)
  3. Un lien avec une ancre # existante dans la page B
  4. Un lien avec une ancre # qui n’existe pas dans la page B
  5. Un lien dont l’ancre utilise un point d’interrogation
  6. Un lien vers C faisant une redirection 301 vers B
  7. Un lien vers D faisant une redirection 302 vers B
  8. Un lien vers E avec une balise meta canonical vers B

Le résultat que j’ai obtenu à l’époque est que seul le lien dupliqué était écarté, ce qui avait été confirmé pas mal de monde dans les commentaires. Vous pouvez d’ailleurs trouver le test complet ici : Référencement et liens multiples.

La réparation du pagerank

Postulat de départ

La question que je me pose, et dont on a commencé à débattre dans les commentaires d’un précédent article sur le référencement ecommerce et sur les boutons d’ajout au panier, c’est de savoir comment Google répartit la popularité d’une page, et non pas juste la valeur d’une ancre.

Quand on écoute les dires de Matt Cutts, qui sont à prendre avec des pincettes, on sait qu’un lien nofollow fait perdre du pagerank. Si par exemple j’ai 5 liens dont un en nofollow, et que ma page a un PR de 5, alors chaque lien recevra une popularité de 1 et non pas de 1,25. Résultat, le lien nofollow dilue la popularité de la page où il se trouve.

Duplications des liens et ancres avec Google
Duplications des liens et des ancres avec Google

Ma question, c’est donc de savoir si c’est également vrai avec tous les autres cas de figures.

Les liens dupliqués

Si je reprends le problème des liens dupliqués, on sait que Google ne transmet que la valeur de l’ancre du premier lien, mais pas du second. Dans mon test SEO de l’époque, j’avais 8 liens. Comment Google va t-il répartir la popularité ? En imaginant que la page ait un PR de 8, Google pourrait calculer la répartition de deux manières différentes :

  • 8 liens, donc chacun reçoit une popularité de 1. Comme un des liens est dupliqué, il recevrait deux fois plus de « jus », soit un pagerank de 2.
  • 8 liens dont un dupliqué, dont chacun reçoit une popularité de 1, mais le lien dupliqué n’en recevrait qu’un sur deux. On perdrait donc un point de pagerank.

Pour ma part, je pencherais pour la seconde solution, relativement proche du traitement d’un lien en nofollow, mais sans aucune certitude. D’ailleurs, je ne crois pas que l’on puisse tester cet aspect de l’algorithme, sauf en faisant des suppositions à partir des valeurs d’ancres qui sont transmises ou non.

Les liens vides ou avec ancre

Là où cela devient vraiment flou pour moi, c’est les autres types de liens : je pense notamment à ceux qui contiennent uniquement une ancre ou qui sont vides, comme par exemple :

<a href="#tralala">Vive SeoMix</a>

<a href="#">Vive le nutella</a>

<a href="">Vive le SEO</a>

C’est souvent le cas pour les sommaires, pour les liens « haut de page » ou pour un lien qui dirige le visiteur vers le formulaire de commentaire.

Dans ces cas précis, ces liens sont-ils écartés ? Si je réutilise mon dernier exemple, et que j’ajoute un sommaire contenant 8 liens, j’ai donc en tout un PR de 8 avec 16 liens. Comment Google fait-il pour répartir le jus ?

  • 16 liens, dont 8 sont détectés comme étant internes à la page, donc 0,5 de pagerank pour chaque lien réel et 4 points de popularité perdus.
  • 16 liens, dont 8 liens détectés comme internes à la page, donc chaque vrai lien reçoit une popularité de 1.

Là, j’avoue que je sèche complètement.

Les liens javascripts

Et on peut même complexifier le débat, en ajoutant la notion de liens javascripts.

Je sais qu’ils sont de plus en plus facilement compris et suivis par Google. Mais quand c’est le cas, entrent-ils dans le calcul de répartition du pagerank ?

Le gros hic par rapport à la prise en compte de ce type de liens dans le calcul, c’est que l’on peut trouver de nombreux formats différents de liens javascripts. Par exemple :

Des liens javascript « A href » vides

<a onclick='xxx' href=''>

Des liens javascript « A href » avec ancre

<a onclick="xxx" href="#ajoutpanier">

Des liens javascript « Button »

<button onclick="xxx">

Des liens javascripts chargés depuis un script externe

<div id="active-moi">

Là aussi, je me pose la question de savoir comment Google interprète le tout et va transmettre la popularité de la page. Cela serait surtout intéressant à savoir pour les sites ecommerce, et notamment pour les catégories qui contiennent parfois des dizaines de boutons « Ajout au panier »…

Bref, vous l’aurez compris, j’aurais besoin de vos lanternes pour ceux et celles qui savent ou pensent savoir comment Google répartit la popularité et le pagerank d’une page…