Dans certains métiers comme le SEO, la veille n’est pas une bonne idée facultative, mais une véritable obligation. Pour espérer un bon positionnement durable, il est vital de mettre en place une méthode et de trouver les bons outils pour se tenir informé des nouveautés du secteur du référencement naturel.

Définition d’une veille SEO

La veille SEO consiste à mettre en place une méthodologie pour collecter toutes les informations relatives au SEO, de les analyser pour en tirer des conclusions qui amélioreront sa connaissance du secteur et par conséquent, les positionnements de ses sites.

.Le référencement et le webmarketing ne sont pas figés. Constamment, de nouveaux procédés ou de nouvelles règles viennent changer la donne. Un bon professionnel, ou même simplement une personne qui édite un site où le SEO constitue une source importante de conversions, se doit de faire une veille SEO.

C’est elle qui va vous permettre de diagnostiquer vos mauvaises habitudes, de comprendre les attentes actuelles des moteurs de recherche  et d’anticiper les changements.

La veille est donc une nécessité, mais encore faut-il savoir la mettre en place !

Les 5 supports les plus efficaces pour suivre le référencement

Une bonne veille ne consiste pas à amasser des centaines d’articles que vous n’aurez jamais le temps de lire. Sélectionnez plutôt des sources fiables et consultez-les régulièrement. Pour cela, le début de la journée de travail ou les matins du week-end sont idéaux et permettent de se créer une routine bienfaitrice. Évidemment, adaptez le moment à vos habitudes.

Comparatif des meilleurs outils de veille SEO

Twitter Blogs Conférences Forums Livres
Avantages Contact direct avec les SEO du Monde entier, nombreux échanges Des articles profonds, des actualités fraîches, possibilité de les lire quand on veut Multiples échanges avec la communauté, des orateurs talentueux et partageurs Des échanges directs, découverte de bons plans, nouer des relations durables Des sujets traités en profondeur, une grande qualité d’écriture
Inconvénients Difficile de tout suivre dans un fil d’actualités Grande quantité d’informations, des articles se répétent Coût important pour certains événements, des thématiques parfois traitées en surface Perte de visibilité et de trafic sur la plupart des forums Quelques informations obsolètes, coût des livres
Temps à passer Long Long Court Moyen Moyen
Astuce Créer des listes Utiliser des sites de veille ou un agrégateur de flux RSS Consulter les slides de conférences en ligne S’abonner aux discussions intéressantes Regarder la date de publication ou de mise à jour

Twitter, la plateforme à suivre

La communauté SEO est très présente sur Twitter. Dessus, vous trouvez des personnes qui réalisent des veilles de grande qualité et partagent leurs trouvailles. Si l’on devait n’en citer qu’un, ce serait Fabien Raquidel alias @fabien34. Il tweete beaucoup, mais une multitude d’informations sont pertinentes. Vous avez bien évidemment d’autres comptes à connaître pour tout SEO comme ceux d’Olivier Andrieu (@abondance_com), d’Olivier Duffez (@webrankinfo) et pour les US, John Mueller (@JohnMu), Rand Fishkin (@randfish) ou Barry Schwartz (@rustybrick).

Là où Twitter devient encore plus intéressant, c’est dans les discussions générées. Entre les sondages ou les demandes d’aide, si vous suivez les bonnes personnes, de nombreuses informations, dont certaines peu partagées sur les autres supports de veille, émergeront.

Twitter, formidable outil de veille seo
Twitter, l’outil N°1 pour faire sa veille SEO.

Une bonne méthodologie pour assurer votre veille SEO sur Twitter est de suivre les SEO les plus compétents que vous connaissez, puis à partir de là, selon leurs discussions ou leurs retweets, d’ajouter à vos abonnés les personnes que vous découvrez et qui partagent des infos intéressantes. Si votre nombre d’abonnés est conséquent ou que vous avez plusieurs types d’abonnés (ex : SEO, amis et collègues, journalistes sportifs), créez des listes.

Cela simplifie la lecture de votre fil d’actualité. Si comme la plupart des personnes bossant dans le Web, vous avez la fâcheuse tendance à rafraîchir votre page Twitter alors que vous n’avez pas le temps de lire les articles diffusés, relevez rapidement les tweets qui méritent une lecture. Mettez-les dans vos favoris sur le navigateur ou appuyez sur le petit cœur Twitter pour les retrouver dans vos tweets « aimés ». Vous y reviendrez plus tard.

Pour une gestion plus facile de votre compte Twitter, utilisez TweetDeck. Cet outil gratuit permet de classer les membres rapidement, d’envoyer des DM plus rapidement, de programmer ses tweets… Essayez-le si vous utilisez fréquemment ce réseau social.

Tweetdeck, facilitez votre veille sur Twitter.

Le référencement naturel est un des domaines où les blogs sont les plus complets et les plus nombreux. Pourquoi ? Tout d’abord, l’amour du partage puis, le besoin de référencer son site sur des requêtes liées au SEO, d’attirer du trafic sur son site pour vendre plus de prestations, d’afficher son expertise dans un univers où les agences incompétentes se multiplient … La qualité des articles étant un avantage concurrentiel, beaucoup de sites publient des contenus qui valent le détour.

Les plus gros sites français comme Abondance, WebRankInfo ou les guests posts de Semrush, sont des valeurs sûres. Nous vous encourageons aussi à consulter, plutôt qu’un site, les sujets qui vous intéressent. En faisant quelques recherches Google sur votre problématique, vous découvrirez de nouveaux blogs.

Faites également de la veille SEO via des sites et blogs étrangers. Moz ou Search Engine Land sont d’excellentes sources et la pédagogie qu’ont certains SEO US, comme Rand Fishkin avec son fameux Friday Whitheboard, s’apprécie.

Voici une liste non exhaustive de sites et blogs intéressants à suivre non cités précédemment :

  • Seomix (ah oui ?) ;
  • Miss SEO Girl ;
  • Axenet ;
  • Htitipi ;
  • OnCrawl ;
  • Growthhackers.com ;

Cependant, ne vous limitez pas à ces seuls blogs. Vous pouvez trouver de vraies perles sur des blogs peu connus ou peu mis à jour.

Pour suivre au mieux les principaux blogs SEO, abonnez-vous aux newsletters. Vous recevrez ainsi toute l’actualité directement dans votre boîte mail. Les flux RSS sont également très pratiques, mais encore faut-il s’habituer à consulter son fil.

Abondance, site d'actualités SEO
Abondance, LE site pour avoir les dernières news SEO.

Pour gérer vos flux RSS, utilisez un agrégateur comme Feedly. Il permet, dans une interface ergonomique, de retrouver tous vos articles et d’en faire le tri.

Une autre solution pour assurer la collecte des articles est d’aller sur un site qui réalise… une veille pour vous. Secret2moteurs ou Veille SEO listent les derniers articles de nombreux blogs sur le référencement naturel. Quand le temps vous manque, ce sont des adresses idéales pour avoir rapidement ce que vous cherchez. La liste n’est pas évidemment pas exhaustive, mais reste relativement complète.

Assistez à des conférences et événements WEB

Quand ils se voient, les référenceurs français aiment deux choses : prendre l’apéro et faire des conférences. Si l’apéritif peut devenir un outil de veille tant les personnes aiment discuter de leur passion, il n’égale pas pour autant l’utilité des conférences SEO.

SeoCamp, QueduWeb, Blackandwhite SEO, Performance Web (chez nos amis suisses) et autres événements sont intenses. Pendant un ou plusieurs jours, vous assistez à des conférences traitant de points clés du SEO. Pour les débutants et niveaux intermédiaires, d’excellentes techniques sont à découvrir. Pour les experts, de bons rappels ou la comparaison de leurs procédés avec ceux du conférencier incitent à la réflexion.

Les tarifs varient, mais si votre budget est très mince, vous avez toujours la possibilité d’aller à des événements peu onéreux et pourtant, qualitatifs, comme les SEO Camp dans les villes de Province ou le Web Camp Day d’Angers.

Lors de ces journées de conférence, il est toujours intéressant de prendre des notes via un calepin ou son smartphone. En effet, sans faire cela, vous risquez d’oublier des idées de tests suscités par les conférences ou des conseils importants. Vous avez toujours la possibilité de retrouver plus tard sur le web certaines slides de conférences, mais tous les orateurs ne le font pas. Slideshare est, à cet effet, une vraie mine d’informations. Dessus sont présents des slides de nombreuses conférences. Même si elles ne valent jamais une présence à la conférence, elles donnent des pistes à creuser et quelques astuces à essayer.

Si un point ne vous semble pas clair, n’hésitez pas à demander des précisions lors des questions/réponses à la fin de la conférence.

Daniel Roche lors d'une conférence seo
Les conférences, lieux de rencontres et d’apprentissages.

Participez à des forums SEO

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, les forums ont perdu de leur superbe. Au lieu de commenter les actualités sur un forum, les internautes réagissent directement sur les publications sur Facebook et plutôt que de découvrir une communauté sur un site, ils rejoignent des groupes.

Pourtant, quelques forums de qualité subsistent. Pour le SEO francophone, Scripts SEO est une place particulière. Vous avez aussi d’autres forums, avec un univers plus large que le SEO, comme Hacker de Croissance, qui méritent une lecture ponctuelle des derniers sujets.

De plus, les forums ne servent pas uniquement à faire votre veille SEO. Ils vous motivent. Là où un envieux jalouse l’affichage de bons résultats, l’ambitieux y puise une motivation supplémentaire. Servez-vous-en. Toutefois, lire les forums est parfois une activité chronophage. Il est donc préférable de s’astreindre à un nombre de passages quotidiens ou hebdomadaires. Cela ne sert à rien de passer 30 fois par jours 2 minutes, autant le faire 15 minutes chaque soir.

Abonnez-vous aux discussions qui vous intéressent et auxquelles vous participez pour être notifié quand des réponses sont apportées.

Des concepts étudiés en profondeur grâce aux livres SEO

À l’école, l’apprentissage ne se conçoit pas sans une pelleté de livres. Pour le référencement naturel, cela est différent. Tous les moyens de veille mentionnés précédemment permettent de se tenir au courant des actualités et d’apprendre. Cependant, cela n’empêche pas les bouquins d’être une alternative efficace.

Un livre comme « Réussir son référencement web » d’Olivier Andrieu est régulièrement mis à jour et prend donc en considération les nouveautés dans le secteur. Car, c’est là que la plupart des livres pêchent. Le SEO étant un milieu en perpétuel changement, des écrits produits en 2012 paraissent parfois obsolètes sur certains sujets.

Portez donc votre attention sur les dates de publication et de mise à jour. Le livre écrit par Daniel, « Optimisez son référencement sur WordPress », a ainsi été mis à jour en 2015 pour traiter des sujets qui en 2013, date la première publication, n’existaient pas ou d’une autre façon.

sélection de livres sur le seo
Livres SEO : privilégiez la fraîcheur !

 

Une veille SEO ne limite pas à ces cinq outils

Les cinq supports cités précédemment sont nos méthodes favorites pour faire notre veille SEO. Malgré tout, si vous souhaitez vous rapprocher encore plus de l’exhaustivité, voici pêle-mêle quelques idées à tester :

  • La lettre mensuelle d’Abondance : chaque mois, plusieurs articles traitent en profondeur des thématiques liées au référencement naturel.
  • Les conférences en ligne : souvent gratuites, ces conférences se suivent en streaming et permettent de progresser réellement si l’on effectue une bonne sélection des conférences et que l’on une écoute active.
  • Les groupes Facebook : peu généralisés en SEO, quelques groupes Facebook traitent parfois de problématiques de référencement naturel. Suivez des groupes spécialisés dans le growth hacking ou le webmarketing.
  • Les formations SEO en ligne (attention à bien choisir votre formateur !) : toutes les formations ne se valent pas. Cherchez des infos sur les formateurs, sur leurs résultats et n’assumez pas que plus le prix est élevé, ou plus les échos sont nombreux, plus la formation est de qualité.
  • Les vidéos Youtube sur les chaînes spécialisées dans le SEO : la vidéo est un excellent support de communication. Elles se développent avec des chaînes comme Abondance, Brian Dean… Youtube est également pratique pour retrouver des conférences. La chaîne du SEO Camp a ainsi mis plusieurs vidéos en ligne.
  • L’essai de nouveaux outils : les outils ne manquent pas en SEO. Testez de nouveaux chaque mois. Vous pourrez y dénicher des véritables atouts dans votre travail au quoditien, mais aussi découvrir de nouvelles tendances en découvrant les dernières fonctionnalités.
  • La lecture d’ebooks : beaucoup de blogs proposent des livres blancs ou des ebooks gratuits. Pour cela, il suffit de donner son email. Pour éviter les risques de spam, créez une boîte mail spécialement pour recevoir ces ebooks.
  • Google Alerts : suivez quelques mots clés et recevez directement dans votre boîte mail tous les dernières pages indexées traitant du sujet. Outre votre veille SEO, Google Alerts est excellent pour gérer sa e-reputation.

Quelles sont les limites de la veille ?

La veille n’est pas une fin en soi. Ce n’est pas parce que vous lisez des magazines de mode que votre style s’approche naturellement de celui de David Beckham.

La collecte des informations est une chose, son analyse et son utilisation en sont deux autres. Il apparaît obligatoire de ne pas prendre pour argent comptant toutes vos lectures. Même les meilleurs SEO peuvent se tromper. Google communiquant très rarement sur les évolutions de son algorithme, il est facile de croire qu’une action effectuée deux semaines auparavant a des conséquences sur le positionnement alors qu’il s’agit d’une autre, et de la partager avec son lectorat. De plus, certaines techniques ont une incidence très forte sur des sites, alors que sur d’autres, cela a un impact nul.

Testez toujours ce que vous lisez sur vos sites, ou encore mieux sur des sites de test. La magie du web fait que pour quelques euros, vous pouvez avoir votre propre nom de domaine et y mener tous les tests imaginables sans risque.

Sélectionnez également vos sources avec précaution. Certains sites s’annoncent spécialistes et pondent des articles totalement faux. Pour un néophyte, il est compliqué de le déceler. Alors, outre les tests, vérifiez toujours vos trouvailles en cherchant d’autres sources concordantes.

Ouvrez-vous également aux autres univers. Le SEO n’est pas un domaine fermé. Il est complémentaire de beaucoup d’autres. Consultez donc des informations sur les liens sponsorisés, le webanalytics, le développement, la rédaction, …

Enfin, restez productif ! La veille SEO est énergivore. Trouver, classer, lire et analyser des articles demande du temps que vous ne passez pas sur vos sites. Il faut donc trouver un juste équilibre entre veille et productivité. Sachez souffler et faire le tri dans vos sources pour éviter l’infobésité.

Si vous avez besoin de franchir un pallier supplémentaire, pensez également aux formations. Avec un expert à vos côtés pour vous apprendre les bonnes habitudes, répondre à vos questions et vous montrer des exemples, vous progressez rapidement. Seomix donne plusieurs fois par an des formations SEO à Nantes et Paris. Si vous souhaitez plus d’informations, contactez-nous.

Et vous, comment faites-vous votre veille ?